Les lectures d'Antigone ...

Rentrée littéraire 2017 - ma sélection

rentreelitteraire2017

Ayé, c'est presque la rentrée !!
Petit à petit, dans ce post épinglé, vous retrouverez un récapitulatif de
mes lectures de la rentrée littéraire pour tout pouvoir consulter plus facilement ...

Je vous donne rendez-vous le 24 août pour le premier billet.

(En attendant, le blog continue sa petite vie juste en dessous)

Posté par Antigone1 à 15:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


19 août 2017

L'ancre des rêves, Gaëlle Nohant ~ objectif pal d'août

lancredesreves

Tandis que tu tricotais une écharpe aux couleurs de la maison Serpentard pour ta fille (Harry Potter)... tu t'es mise à rechercher dans ta vieille Pile A Lire, une idée de lecture pour ce mois d'août (tu es d'ailleurs bien heureuse de constater que ta PAL commence visiblement à diminuer un peu). Mais que choisir ? Et alors que l'on parle déjà beaucoup du dernier titre à paraître en cette rentrée de Gaëlle Nohant (Légende d'un dormeur éveillé), toi tu as exhumé son premier roman... Tu sais que tu as acheté cette version France Loisirs en compagnie d'une insatiable lectrice dans une bouquinerie sur Nantes [clic ici], sur ses précieux conseils tentateurs... et que tout cela date un peu. Mais il n'est jamais trop tard pour découvrir un récit, et peut-être est-il tombé à point ? Alors que tu reviens de vacances en Bretagne... Alors, te voilà plongée au sein d'une famille de quatre garçons, tous hantés la nuit par des cauchemars terribles, où il est question de noyades, de naufrages, de marins-pêcheurs, de sang, etc... Chacun garde pour soi ses terreurs nocturnes. Et pourtant, ils sont tous si jeunes, ces quatre garçons, et si aimés par leur mère... Samson, le dernier est encore un bébé. Benoît rêve chaque nuit d'une femme et de sa petite fille, plongeant dans la mer pour s'y noyer. Guinoux de chevaux ensanglantés aux yeux fous. Lunaire se retrouve lui dans chaque cauchemar sur le pont d'un bâteau, face au terrifiant capitaine Yvon Cardec, qui n'a de cesse de le houspiller et de lui montrer des horreurs... Comment se débarrasser de ces nuits terribles ? Lunaire entreprend de mener son enquête, il ne prend pas son bus pour le Lycée et part à la rencontre d'un vieux prêtre, d'Erb et d'Ardélia, tous dépositaires d'une certaine mémoire... une mémoire qui va peu à peu éclairer les nuits des enfants Guérindel et expliquer l'acharnement de leur mère à les éloigner de la mer... Et toi lectrice, tu as aimé cette intrusion dans un univers qui a réveillé quelques lectures enfantines (L'île au trésor de Stevenson par exemple...) et ouvert la porte du fantastique (tu as aussi repensé à quelques scènes un peu glauques du Pirate des caraïbes). Ici, dans ce récit, l'onirisme a la part belle, mais aussi le terrifiant et le merveilleux. Les légendes effleurent le présent et y imprègnent leurs marques. Il n'y a aucune frontière entre le monde des morts et celui des vivants, puisque le passage de l'un à l'autre est poreux... C'est une lecture qui remue et secoue, portée par une belle écriture, assez dans la veine de ma dernière lecture de PAL, La vierge en bleu de Tracy Chevalier... [clic ici] Et je conseille, bien évidemment.

Une belle version Livre de Poche vient de sortir en août 2017... 

lancredesrevesldp                          objectif pal

Posté par Antigone1 à 11:49 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 août 2017

Perfect places

[Lorde] Petit intermède musical... en attendant de prochaines lectures sur ce blog, quelque peu déserté. Là, tu viens tout juste de terminer Vernon Subutex de Virginie Despentes (une lecture commune prévue avec Aifelle pour le 21 août) et tu entames ta lecture de PAL du mois, L'ancre des rêves de Gaëlle Nohant, tandis que l'on parle déjà ici et là de son prochain titre de rentrée... mais chut, c'est encore trop tôt pour tout ça. Ceci ne ressemble pas vraiment à une courte pause, mais presque... A tout bientôt !

Posté par Antigone1 à 17:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

04 août 2017

En voiture, Simone !, Aurélie Valognes

envoituresimone

Tu avais besoin de faire une petite pause pendant tes lectures de rentrée... (Et tu peux déjà dire, tandis que tu rédiges ce billet, que six titres attendent déjà bien au chaud le 24 août pour apparaître par ici...) Raisonnablement, tu devais aussi piocher dans ta vieille PAL... Mais nous sommes bien toutes pareilles... Comment résister à ce joli petit poche fleuri qui vient juste d'intégrer ta Pile à Lire ? Surtout que Monsieur Antigone venait tout juste de le dévorer. Et puis mince, c'est l'été !! Ce livre a auparavant été publié chez Michel Lafon, et en grand format, sous le titre Nos adorables belles-filles, et c'est bien d'elles dont il s'agit dans ce roman... des belles-filles. En effet, Martine et Jacques ont trois fils, et donc trois belles filles, aux caractères bien différents. Stéphanie est une mère de famille plutôt râleuse. Laura est végétarienne, ce qui n'est pas très pratique pour les repas. Et Jeanne, une sommelière rousse au caractère féministe assez affirmé, vient tout juste de commencer une relation avec le plus jeune des fils du couple, Nicolas, cuisiner de son état. Lorsque tout ce petit monde se retrouve chez les Le Guennec, dans leur maison en Bretagne, ça chauffe un peu, surtout que Jacques a un don particulier pour braquer son entourage... Même Martine, après bientôt 40 ans de mariage, commence à en avoir assez. Elle n'envisage pas sa retraite sans ses enfants et petits-enfants et sermonne Jacques sur le fait que sa mauvaise humeur éloigne les autres... L'intégration, dans ces conditions, est encore plus difficile pour les belles-filles qui en arrivent à traîner des pieds face à la perspective de vacances en famille... Et toi lectrice, tu étais pleine d'à priori face à ces couvertures qui fleuraient bon le feel good et le happy end mais tu as été séduite malgré toi par cette joyeuse bande qui ne cherche rien tant que de trouver des moyens de bien vivre ensemble... C'est léger, mais pas que, ça donne aussi mine de rien matière à réfléchir à ses propres comportements. Un bien joli livre pour l'été !! A glisser sans crainte dans son sac de plage... Tu l'as dévoré aussi.

Editions du Livre de Poche - avril 2017

01 août 2017

Roland est mort, Nicolas Robin

rolandestmort

Et oui, Roland est mort... et qui peut imaginer que ce soit si absurdement drôle. En effet, Roland est le voisin de notre narrateur, qui se voit attribué, après son décès, son caniche Mireille et l'urne funéraire de cet homme, isolé et sans famille. Le jeune homme était pourtant bien tranquille avant, à subir sans broncher les vocalises de Mireille Mathieu, en provenance de l'appartement voisin, à regarder toute la journée des films pornographiques affalé sur son canapé, à comater dans cette vie de chômeur désabusé, qui est son quotidien depuis que celle qu'il aimait est partie. Bref, Roland est mort, et ce n'est pas si facile de se débarrasser des restes de sa vie, de son chien, de ses cendres... Mais le voisin de Roland a-t-il vraiment envie de s'en débarrasser ? Surtout quand la délicieuse Chantal vient toquer à la porte du disparu pour une de ses séances de massage mensuelle, surtout quand il apparaît peu à peu qu'il a été choisi par le défunt, en toute connaissance de cause, pour recevoir ce qu'il reste de lui... Difficile de décrire le charme de l'écriture de Nicolas Robin dans ce livre, qui allie avec talent humour caustique, tendresse et finesse. Car en effet, malgré la somme de situations rocambolesques contées, malgré les portraits désopilants imaginés par l'auteur, il est surtout question de solitude dans ce roman. Tu l'as lu, ou plutôt dévoré, en une journée. Et tu as aimé la dose d'espoir qu'il distille aussi, sur la possibilité des imprévus, sur les rencontres fortuites, et sur tout ce qui permet de changer sa vie à tout moment... Une très chouette lecture de poche !!

Le livre de poche - mai 2017

Séverine du blog Blablablamia l'a lu aussi