23 décembre 2007

Blog en pause...

d_co...pour quelques jours, histoire de lire, d'écrire (peut-être) et de profiter de la douceur de ces vacances en famille.

Je vous retrouve très vite...

Joyeux réveillon et belle journée de Noël !

Posté par LESECRITS à 10:14 - - Permalien [#]


22 décembre 2007

Mais que fait le Père Noël ?

Il se cache dans notre maison...

collage34

Je reste pour ma part dans les parages pour les fêtes.

Je souhaite, à ceux qui vont partir ce week-end, et aux autres aussi, déjà, de très joyeuses fêtes !!

Qu'elles vous apportent joie, bonheur et petits plaisirs de toutes sortes !!

Posté par LESECRITS à 11:57 - - Permalien [#]

21 décembre 2007

Point presse

Mon regard.

Planté dans le sien.

Ses yeux qui s’affolent.

Notre conversation, anodine.

Gestes du quotidien.

Elle vient, presque tous les jours, parfois seule, parfois accompagnée de ses deux enfants. Elle achète le journal. J’aime faire tinter les pièces de sa monnaie dans sa main tendue, contempler son visage paisible. J’aime la retenir, pour quelques mots, à peine une conversation. Je déteste quand un fâcheux m’empêche de la servir, quand un autre que moi lui rend son sourire.

Elle vient, presque tous les jours, et je me suis habitué à sa présence, à ce quelque chose qui traverse, en filigrane, la texture de nos phrases. Hier, il pleuvait. Elle était là, avec une amie. Elles discutaient dans la file d’attente. Je voyais ses mains s’agiter au rythme de ses lèvres. Le point presse était bondé, les badauds étant venus chercher refuge entre nos murs. Leurs manteaux dégoulinaient sur les couvertures glacées des magazines TV.

Elle vient, presque tous les jours. Hier, j’ai tenu son regard, un peu plus longtemps que d’habitude. Elle a tenu le mien, tout en souriant à son amie. J’ai entendu tous les mots qui sortaient de sa bouche : « Demain, nous partons. Le camion sera plein. Les enfants sont ravis de déménager. » Je lui ai rendu son journal, affreusement froissé, mon numéro de téléphone inscrit en bas de la première page. Elle n’avait rien vu. J’ai regardé son imperméable disparaître au coin de la rue.

pointpresse

Posté par LESECRITS à 06:37 - - Permalien [#]

20 décembre 2007

Pourquoi, Adrienne Pauly

Parce que, parfois, la vie déborde de ce mot : pourquoi...

Bonne journée !!

Posté par LESECRITS à 08:59 - - Permalien [#]
Tags :

19 décembre 2007

Transports en commun

Hervé a eu la gentillesse de publier deux de mes textes (préalablement écrits pour le site Paroles Plurielles), "Ligne 1" et "Bus", sur son site "Un endroit". Si vous souhaitez les lire, les relire, ou découvrir simplement son site, c'est par ici : Un Endroit.

Merci Hervé !

Posté par LESECRITS à 10:06 - - Permalien [#]


Un nouveau monde..., Muriel Kerba

La ville fume, tousse et crache.
Il faut faire quelque chose ! Partir à l'aventure pour dénicher le bon remède, sauver quelques graines de la folie des hommes et qui sait, grâce à elles, faire refleurir la terre entière ?

Un album, optimiste, qui parle de notre monde, de sa pollution, d'une soif de modernité qui saccage tout, des graines d'espoir qu'il suffit de semer pour que la vie reprenne ses droits, partout, même aux milieu de nos villes. En plus, un très beau livre, coloré !! Théo (2 ans) a été subjugué par les images, surtout par un tractopelle aux dents monstrueuses qui mange les arbres. Emma (6 ans) a compris le sens de l'histoire et cela l'a laissé, un instant, bien rêveuse...

Bon mercredi à tous !

Posté par LESECRITS à 08:35 - - Permalien [#]

18 décembre 2007

L'homme de septembre, Francis Dannemark

heart Illustrations de Chris de Becker et Photos de Yves Fonck

Il s'agissait d'oublier la chaleur et d'oublier que le matin, dans le miroir, il se demandait qui il était et ne trouvait plus la réponse. Il s'agissait de ne pas penser à la solitude. Alors il fixa son esprit sur la statue en forme de chat dans le jardin, être ce chat-là lui aurait plu, définitivement serein, traversant les saisons sans sourciller.

Résumé : Nous sommes au mois d'août. Philippe, éditeur et écrivain fauché, profite de l'hospitalité d'un couple d'amis et de l'obligation de veiller sur leurs animaux et plantes pendant leur absence, pour se poser dans leur agréable maison et tenter de se soustraire à la canicule ambiante. Il passe ses journées à regarder des films d'hitchkock découverts dans la vidéothèque de ses hôtes, et à se poser des questions sur sa vie. Sa rencontre avec des voisins amicaux va changer sa vision de l'avenir et Philippe va s'apercevoir qu'il peut être un homme de septembre, différent.

Avis d'Antigone : Après quelques livres entamés et vite reposés, ce petit livre, ce bel objet, m'a permis de passer un moment agréable, poétique et presque féérique. Je vous recommande donc chaleureusement cette lecture, sorte de récit qui s'articule presque, entre photographies et dessins, comme un minuscule carnet de voyage, le voyage d'un homme en questionnement. Détail symbolique : à la lecture, cette maison-refuge dans laquelle Philippe se love et regarde des films d'Hitchkock, semble épaisse et dense, et entourée d'une forêt labyrinthique dans laquelle le héros se perd constamment...jusqu'à trouver un chemin, inattendu.

Extrait (pour une fois, une photographie) :

collage33 http://www.estuaire.be

Posté par LESECRITS à 21:36 - - Permalien [#]
Tags :

Ecrire

ECRIRE   Ecrire…

…afin de tenter, vainement, de maîtriser ce flux qui émane de moi, bouillonnement d’émotions et de désirs, emmêlés.

Ecrire…

… pour déposer un mot, puis un autre, et les regarder s’aimer, tendrement, leur demander tant, toujours trop.

De ne plus me laisser seule, sur ce chemin.

Ecrire…

…tout ce que je ne peux te dire, surtout les frémissements.

Et puis les peurs.

Le reste est anodin et vit sans mes phrases.

Ecrire…

…des lettres pansements, apposées sur les pages froissées de ma vie,

Et poser le stylo,

Et ne plus avoir mal.

Posté par LESECRITS à 06:48 - - Permalien [#]
Tags :

16 décembre 2007

Ensemble, c'est tout

 

Résumé : Camille vit sous les toits dans une chambre de bonne mal chauffée, elle fait des ménages. Un jour, elle invite chez elle un de ses voisins rencontré dans le hall d'entrée, Philibert, qui partage lui-même son grand appartement avec un colocataire bougon, Franck. Ils sympathisent vite, et c'est tout naturellement que Philibert s'inquiète lorsqu'il n'aperçoit plus la jeune fille pendant plusieurs jours. Il la découvre malade et morte de froid dans son lit, seule. Il décide alors de l'héberger et de prendre soin d'elle...

Avis d'Antigone : Je connaissais déjà le livre d'Anna Gavalda mais je n'avais pas encore vu le film tiré de cette histoire. Le roman m'avait un peu déçue car j'avais préféré la manière sans concessions de l'auteur d'écrire ses nouvelles... La fin, très happy end, m'avait désorientée, à l'époque, c'est ainsi. Ce film là est, ma foi, plutôt réussi. Nous retrouvons avec plaisir l'ambiance de ce grand appartement communautaire, et le personnage lumineux de Philibert, est très bien interprêté. Guillaume Canet est un Franck tout à fait plausible et Audrey Tautou ne joue pas si mal. Les petites coupes et transgressions à l'histoire, faites ça et là, servent plutôt bien l'intrigue et tout cela nous fait passer un très bon moment. Allez...à voir !

Bande-annonce :

L'avis enthousiaste de Bel Gazou !

Posté par LESECRITS à 17:01 - - Permalien [#]

OH ! HISSE !, Heinz Janisch et Carola Holland

Coup de théâtre ! Ce soir, ce ne sont pas trois coups qui sont frappés pour que s'ouvre le rideau mais bel et bien douze. Les acteurs ? Cinq polissons prêts à tout pour arriver à leurs fins. Et douze petites phrases, pas une de plus, suffiront à nous raconter cette intrigue policière pleine de suspens. Curieux ? Alors prenez place et... comptez !

Voici une histoire bien rigolote, adaptée aux tout petits, mais avec une esthétique que l'on voit beaucoup plus dans des livres pour enfants de 7 à 10 ans. Mon petit bonhomme de deux ans a bien accroché sur cet album où le chat, le chien et les souris se donnent pour une fois la main, enfin la patte... En plus, ces chenapans font une énorme bêtise, quoi de plus jubilatoire !

Posté par LESECRITS à 11:24 - - Permalien [#]