"benincalise9747Il y a des lieux dont on ne se défait pas. Il y a des évènements indissociables du lieu où ils se sont produits. Il y a des lieux qui font resurgir des souvenirs et des souvenirs qui font resurgir des lieux. Il y a des maisons, des chambres, des escaliers qui me reviennent en rêve. Il y a des rêves qui se déroulent toujours dans le même lieu. Il y a des lieux dont je ne me souviens qu'en rêvant. Il y a des lieux que j'ai seulement rêvés."

Extrait de la postface de son premier roman Balayer, fermer, partir dont j'ai déjà parlé ici.

Lise Bénincà a eu la gentillesse de me laisser un petit message sur mon article, vous le retrouverez dans les commentaires.

balayer_fermer_partir