160livresJe viens de recevoir cette publicité, via ma boîte mail, et je ne peux m'empêcher de mettre le doigt sur le malaise que provoque chez moi la version dématérialisée des romans...
Est-ce donc cela l'avenir du livre ? Oui, sans doute, puisqu'on nous le dit.
Alors, pourquoi ce malaise ?
Suis-je prête à me débarrasser de l'odeur du papier, du froissement des pages, de la douceur des couvertures brillantes ? Pour des essais, des ouvrages de références, oui, peut-être. Pour des romans, non, non je ne crois pas.
Et pourtant, je tiens un blog, sur lequel j'écris, donc je dématérialise moi aussi. Alors, pourquoi ce malaise ? Suis-je donc si pleine de contradictions ?

J'aimerais beaucoup connaître votre avis de lecteurs et de lectrices sur le sujet. Pour votre part, avez-vous déjà succombé à l'idée ?

(image fnac.com) Pour accéder au site,et au coeur du problème, cliquer sur l'image.