appel_du_pied"Je veux être reconnue. Je veux qu'on m'accepte. Je veux que quelqu'un délie un à un tous les fils noirs qui sont pris dans mon coeur comme on détache un à un les cheveux pris dans un peigne, et les jette à la corbeille. Je voudrais que les autres répondent à mon attente, mais je ne suis même pas capable de penser à faire quelque chose pour quiconque."

"A dix-neuf ans, Wataya Risa est la plus jeune lauréate jamais couronnée du prix Akutagawa, le Goncourt japonais. Et l'histoire qui a conquis le jury et le public japonais n'est sans doute pas très éloignée de sa propre expérience de lycéenne, il n'y a pas si longtemps. Ce journal intime d'une jeune fille qui n'arrive pas à s'intégrer dans sa classe est au plus près des sensations, de la contradiction des sentiments qui affleurent sous la surface unie des apparences. De ces moments où l'on cherche un sol ferme sous ses pieds, pour s'aventurer à la découverte de la vie. Et lorsqu'on se sent attirée par un garçon qui vit confiné dans sa passion pour un mannequin vedette, on aimerait bien se réveiller de son rêve pour qu'il fasse ses premiers pas avec vous, sur ce chemin incertain." (quatrième de couverture)

D'ordinaire, j'essaye de vous peaufiner un petit résumé inédit mais il aurait été dommage de se passer de cette belle quatrième de couverture. Elle parle si bien de ce petit livre sur l'adolescence, une adolescence toute japonaise, mais qui ne peut que faire écho à la nôtre. En effet, à cet âge là, nous sommes tous et toutes un peu les mêmes, à espérer des amitiés, à en pleurer d'autres, à tout prendre au tragique, à sentir avec effroi et attraction le souffle de l'avenir...
Un joli petit livre, plein de charme, prêté par Bel Gazou, merci !! J'ai beaucoup aimé.

bouton3 Note de lecture : 4/5

La lecture de Cathulu