les_encombrants"Les pires, ce sont ceux qui arrivent de loin. Ils viennent trois fois l'an et se croient tout permis, ils font des réflexions, ils sonnent pour un rien. Il faut venir régler le lit, le fauteuil, le chauffage.
Ils vous toisent d'un air suspicieux, prétentieux. Rien ne va jamais bien.
Ils ont de ces questions... Il mange au moins ? On le fait marcher tous les jours ? Il sort dans le jardin ? Mme Lemasson a envie de leur dire : Si ça vous soucie tant, gardez-le donc chez vous !
Mais pas de risque, non ! Les vieux sont encombrants, ils ont des exigences. Ils prennent trop d'espace et de vie. Et de temps.
Non : on les place en maison, pour qu'ils soient bien soignés, bien à l'aise. Bien loin." (extrait)

J'ai acheté ce petit livre en bouquinerie l'année dernière (sans lire le résumé), attirée par la couverture, le titre et la maison d'édition. Le nom de l'auteure, aussi, me disait vaguement "quelque chose". Il faut dire que La tête en friche, le dernier roman de Marie-Sabine Roger, a reçu un bon accueil et a été sélectionné notamment par "l'été des libraires 2009". Ceci explique sans doute cela. Je n'avais aucune idée du sujet de l'ouvrage...oserais-je dire que je pensais lire un court roman parlant de déménagement ?!
Il s'avère que ce livre est en fait un recueil de nouvelles, ayant comme thème principal, vous l'aurez sans doute compris, les personnes âgées - ces fameux "encombrants". On y parle de solitude et de déchéances, mais aussi de ces petits arrangements et de ces mesquineries qui entourent le troisième âge au quotidien. D'une ironie implacable et d'une cruelle lucidité, elles sont d'une grande qualité.
Il y a cette femme seule que des petits enfants viennent voir en coup de vent si peu souvent, cette garde de nuit qui maltraite les pensionnaires dont elle a la garde, ce vieux monsieur qui perd la tête et se retrouve dans le jardin d'une traductrice désoeuvrée, etc... J'ai beaucoup aimé les parcourir, et je suis certaine à présent de continuer à lire cette auteure de talent. Avouons malgré tout que l'on ressort de ces sept courts textes avec une envie folle de ne pas vieillir (mais contre cela on ne peut pas faire grand chose !) et de ne surtout pas aller s'enfermer en foyer logement... Heureusement, deux textes relèvent l'ensemble d'une touche d'optimisme assez irrésistible, ouf, on en avait bien besoin.

bouton3 Note de lecture : 4/5objectif_pal

ISBN 978 284420 541 4 - 14€ - 03/07

Une lecture à l'ombre du cerisier - et une autre chez Encres vagabondes - Chiffonnette l'a lu aussi - La librairie Mot à mot fait un récapitulatif des ouvrages de l'auteure...

Défi "Objectif Pal" 1/50