fragments_de_bleu"Quand surgit la haine dans mon amour, ce qui me sauve, c'est qu'elle ne gagne pas. Quand s'installe la fatigue dans mon amour, ce qui me délivre, c'est ma colère. Le seul état que j'ignore, c'est l'indifférence. Toujours, toujours je te cherche, et chaque fois, tu me trouves."

Une femme se penche sur sa vie, sur son amour déjà vieux de trente ans, sur tout ce qui façonne son quotidien au présent et au passé, sur ce temps qui passe, qui fuit et dont on ne retient souvent que des fragments, des souvenirs, des pans de bleu qui éclairent notre route, notre ciel.
On l'imagine la cinquantaine passée. Et elle avoue, sincère, ces luttes laissée sur le côté, les enfants grandis, ces deuils à intégrer...
Elle s'adresse à son compagnon, mais aussi à elle seule, dans un récit intime attentif à l'instant, vibrant.

On pourrait penser que l'auteure élabore seulement dans son roman un constat de vieillesse mais il n'en est rien... Le récit de Catherine Leblanc annonce délicatement les prémices d'une nouvelle histoire, riche de son passé, vive de nouveaux désirs, une vie emplie de la promesse d'un éternel recommencement.

Rédigé comme un journal, Fragments de bleu se lit très agréablement et résonne de quelques échos en soi. J'en ai aimé l'écriture, vraiment, mais j'en ai parfois aussi regretté le manque de densité (ma soif était-elle trop grande ?)...
Malgré tout, je soupçonne cette lecture d'avoir quelques effets à long terme, de laisser sans y toucher des traces de réflexion en mémoire...alors attendons.

"Bien sûr, on pourrait tout recommencer ailleurs, bien sûr. Mais est-ce qu'on écouterait cette musique qui brise nos coeurs ? Est-ce qu'on serait autant pardonnés, délivrés, simplement couchés là, comme des félins sur le sable, avec notre vie rassemblée, à la fin de la chasse, et dans l'été qui traîne un peu ?"

bouton3 Note de lecture : 3.5/5

ISBN 978 2 35754 009 5 - septembre 2008

Merci Cathulu ! - La lecture d'Aifelle - Le site de l'auteure -