l_avantderni_rechance"Six jours plus tard, une Renault Scénic bleu métallisé avec toit ouvrant et navigation satelliste, pimpante sous le soleil encore fier de cette fin septembre, abordait le virage de la petite route arborée de Chanteloup. Dans le rétroviseur, Georges regarda la famille de Charles qui leur "faisait au revoir", Thérèse essuyer une larme, et la maison où il avait passé quatre-vingt-trois ans rapetisser avant de disparaître derrière les arbres. Sa poitrine était lourde et sa gorge un peu serrée, mais il ne regrettait rien. Charles, qui conduisait d'une main et agitait toujours l'autre par la fenêtre, semblait quant à lui avoir tout un orchestre joyeux dans le coeur. Cent cinquante-neuf ans à deux, et ils étaient partis pour le Tour de France."

Au tout départ, il y a ce projet de voyage, farfelu. Deux hommes âgés, des voisins, décident de prendre la route. L'un profite de l'absence de sa fille, omniprésente, étouffante de sollicitude. Le second quitte pour une fois sa famille, heureux de suivre la trace de ses héros de toujours. Mais voici que l'inquiétude soudaine de la petite fille de Georges, Adèle, qui n'est pourtant pas venu lui rendre visite depuis des années, risque de tout mettre à terre. Qu'à cela ne tienne, on fera transférer les appels du fixe sur un portable... Mais le tour de passe-passe ne tient pas longtemps et Adèle fait promettre à Georges de lui envoyer un texto rassurant tous les jours. Commence alors à se tisser entre eux un lien de complicité inattendu.

Ce roman se lit avec une délectation toute rafraîchissante. Dans ma période actuelle de panne de lecture, il a su retenir mon attention, me plonger dans son atmosphère douce et m'entraîner jusqu'à la fin de ses pages. Moi qui ne suis pas toujours adepte de bons sentiments en littérature, j'étais peut-être un peu dubitative avant d'ouvrir ces pages...mais foin de réticences, ce livre m'a vraiment plu, et m'a donné des envies de vacances irrésistibles, alors.

bouton3 Note de lecture : 3.5/5 - 978 2 7021 3999 8 - 8.90€ - Mars 2009

Caroline Vermaille a reçu pour ce titre le Prix Nouveau Talent 2009 de la Fondation Bouygues Telecom-Metro. Reconnaissance méritée car ce prix incluait une contrainte d'écriture, relevée ici avec brio et justesse : écrire un récit incluant le langage SMS et les messageries instantanées.

L'auteure sera présente lors du salon du livre de Montaigu, en Vendée, qui se déroulera du 9 au 11 avril. La liste des auteurs en dédicace est consultable ici. Pour ceux qui pensent s'y rendre, Flo vous propose une rencontre.

La plupart des lectures sont regroupées sur cette page (http://carolinevermalle.typepad.fr). Ce titre a en effet été beaucoup lu sur la blogosphère.