unbrillantavenir"Entourée de ces jeunes Américains qui parlent anglais entre eux et s'adressent à elle affectueusement, Helen se rappelle l'époque où son fils, étudiant de licence à Harvard, amenait ses amis à dormir dans le NewJersey après une fête tardive à Manhattan, sans même prévenir ses parents. Elle se réveillait le dimanche matin et trouvait sa maison, tel le château de la Belle au Bois dormant, peuplée de jeunes gens endormis sur les canapés du salon, sur la moquette de la salle à manger, ou au sous-sol. Elle en était heureuse. Tandis qu'ils lèvent leurs verres aux jeunes mariés rayonnants, elle oublie les mois d'insomnie et d'angoisse. Après tout, peut-être une épouse française n'empêchera-t-elle pas Alexandru d'avoir un brillant avenir."

Elena est roumaine. Le résultat d'une filiation obscure. Ses parents adoptifs, oncle et tante, seraient peut-être ses véritables parents. Elle n'en sera jamais certaine. En 1958, elle rencontre Jacob, lors d'un bal. Ils tombent éperduement amoureux, mais le jeune homme est juif et les parents d'Elena s'opposent au mariage. Le couple passera outre et quittera après la naissance de leur enfant la roumanie pour Israël, puis pour les Etats-Unis.
Devenu jeune-homme, Alexandru, leur fils, rencontrera à son tour l'amour, en la personne d'une jeune française, Marie, qu'il épousera finalement lui aussi malgré le désaccord de ses parents. En effet, Elena, qui se fait appeler désormais Helen, tremble devant cette belle-fille étrangère qui lui semble un danger pour l'avenir de son fils et pour l'équilibre de leur famille. Mais cette inquiétude est-elle fondée ?

J'ai beaucoup lu autrefois Catherine Cusset, notamment son roman Le Problème avec Jane qui a reçu en 2000 le Grand Prix des Lectrices ELLE. Il y a eu également ses autres écrits, plus autobiographiques, comme par exemple La Haine de la famille, Amours transversales, En toute innocence, que j'avais beaucoup aimés à une époque... Je me souviens être sortie d'une librairie de Nantes, il y a quelques années, un paquet de Folio blancs signés Catherine Cusset dans les mains. Un brillant avenir se classe pour moi dans la même veine que Le Problème avec Jane, nous y rencontrons la dimension de conteuse de l'auteure.
Sans disséquer particulièrement ce roman, je dirais que j'en ai apprécié ici les aspects historiques, cette incursion profonde dans une Roumanie inconnue, isolée. J'ai aimé le caractère d'Elena jeune, et ses contradictions d'adultes, le personnage de Marie aussi. L'auteure sait, avec talent, pointer du doigt les terreurs de mère, le bouleversement des moeurs entre deux générations que tout semble opposer. Il y a beaucoup de promiscuité dans ce livre, des canapés que l'on déplie pour un soir, ou quelques mois, de la dignité et de la fierté que l'on ravale douloureusement.
Un moment de lecture profond et intéressant.

bouton3 Note de lecture : 4/5 - Folio - Février 2010 - 7.10€

Biblioth_que_et_LALCe titre a reçu le Prix du Goncourt des Lycéens 2008

Solenn a apprécié ce "très beau portrait de femme" - Keisha a trouvé cet écrit plus plat que les autres romans de l'auteure - Un roman vraiment très réussi pour Cuné - Anna Blume est un peu déçue - Ce roman a parlé à Leiloona - Toutes les autres lectures sont chez BOB...