dvd...et ma connexion internet n'est pas assez puissante pour télécharger, même légalement, des films.
Voilà. Moi qui aimais tant ce petit rituel du samedi soir, et vous parler ici des nouveautés.
J'ai bien peur que ce soit pour le moment terminé...

Nous sommes comme sur le coup de cet arrêt bref, définitif, et non annoncé. Inutile de songer à faire trente kilomètres aller et retour pour se ravitailler. On s'habitue au luxe. On s'était habitué à cette facilité là, à ce petit moment de dépaysement cinématographique...

A nous de réfléchir à une nouvelle manière de fonctionner. Zut zut de zut, je suis contrariée.