si_par_hasard"Décider, c'était exister. Si elle était partie, si elle avait tout quitté, n'était-ce pas justement pour pouvoir continuer à exister par elle-même, parce que vivre parmi les autres, mais sans les siens, n'avait plus de sens ? Ce projet la poussa à réfléchir plus calmement et, ayant épuisé ses larmes, elle parvint à raisonner. Non, elle n'était pas vraiment coupable de la mort de sa famille. Juste un peu idiote et égoïste. Juste absente au bon moment. Non, elle n'avait pas tué son petit frère en n'étant pas à sa place dans le canyon. C'étaient les dés qui avaient décidé. Les dés... Le hasard... Si le petit cube de plastique bleu avait roulé sur le 3 au lieu du 5, elle serait descendue avec eux dans le canyon, elle ne serait plus là à se plaindre d'être en vie."

Claire et sa famille sont en vacances dans l'Ouest américain. La jeune-fille et son frère s'ennuient un peu, adolescents ils font les fous dès que leur parents ont le dos tourné. Finalement, Max et elle jouent une punition aux dés, elle perd. Ainsi, tandis que ses parents et son jeune frère s'enfoncent dans un canyon pour une balade, Claire rumine dans la voiture de location. Aucun d'entre eux ne peut se douter du drame qui va suivre, une vague énorme déferle dans l'anfractuosité, les parents de Claire n'avaient pas vu le panneau interdisant l'entrée de la faille pour la journée...
Seule survivante, désespérée et honteuse de n'avoir pu sauver les siens, la jeune-fille prend la fuite, s'enfonce dans le désert, prend le parti de n'être plus qu'un fétu de paille ballotté par le hasard. Elle fera ainsi des rencontres dangereuses et d'autres heureuses, jusqu'à atterrir au japon et se donner ainsi le courage du pardon.

Si par hasard est un road movie prenant - à l'écriture et au style fluide impeccables - qui ne perd pas le nord et ne laisse pas en repos. Même s'il est parfois difficile d'imaginer qu'une adolescente de seize ans puisse faire tout ce que Jean-Baptiste Destremau a imaginé pour son héroïne, j'ai été séduite par la volonté de cette jeune-fille perdue que la culpabilité ronge. Nous parcourons avec elle le désert, redoutons le passage à Phoenix, jouons à Las Vegas, espérons pour elle à San Francisco et prenons enfin l'avion pour l'Asie.
Une lecture distrayante, qui fait battre énormément le coeur, à ne pas laisser de côté.

bouton3 Note de lecture : 4.5/5 - Max Milo - 19.90€ - Mars 2010

J'avais acheté mon exemplaire ici, et mon choix avait été aussi celui du hasard (un heureux hasard en l'occurence)...

Le site de l'auteur : http://jeanbaptistedestremau.blogspot.com et ici la genèse du roman.