lessing"Elle aura envie d'être une Staveney. Il faut que je regarde la vérité en face. C'est ce qui arrivera."

Victoria a neuf ans. Elle vit ordinairement en compagnie de sa tante dans un appartement bien étroit. Dans son école, véritable repère de voyous, elle fait figure d'élève sage et discrète, ses professeurs croient en elle.
Et puis un beau soir, à la sortie des cours, personne ne vient la chercher. Soudain, Edward Staveney, douze ans, apparaît enfin et la prend sous son aile.
Elle se souviendra longtemps, avec regret et bonheur, de la soirée qu'elle passera ensuite chez la famille bourgeoise et excentrique du jeune garçon, de la manière dont ils l'ont recueillie sous leur toit toute une nuit, de la douceur qu'Edward a déployé envers elle, une inconnue, une enfant noire.
Cet épisode de sa vie la hantera longtemps, jusqu'à rêver de pouvoir entrer de nouveau dans cette immense demeure, jusqu'à  entamer, quelques années plus tard, une relation avec Thomas, le cadet. De cet amour d'été naîtra Mary, une petite fille à la peau caramel, à moitié Staveney...

Voici le deuxième livre que je lis de l'écrivaine fraîchement nobelisée Doris Lessing. Autant j'avais aimé le style de ses grand mères, autant j'ai eu le sentiment de parcourir ici une coquille vide. Pourtant, l'histoire que l'auteure file dans son récit est intéressante, elle traite avec beaucoup de finesse de l'hypocrisie en matière de racisme et montre les limites de la bonne conscience. Mais, je ne sais pas, malgré cela, malgré l'écriture, il m'a manqué de la consistance, de la matière. J'ai l'impression que l'on me servait une nouvelle dans un emballage de roman. Je ne suis pas vraiment déçue, juste un peu sur ma faim.

bouton3 Note de lecture : 3.5/5 - Flammarion - 16 € - Mars 2010 Biblioth_que_et_LAL

Une chronique plus enthousiaste sur Enfin livre - Chez "A propos de livres" j'ai mieux compris mon sentiment d'inachevé (ce texte était à l'origine intégré dans un recueil de nouvelles) - Virginie confirme -

Je participe ainsi au rendez-vous Blogoclub de ce 1er septembre consacré au prix Nobel de Littérature ! (Tous les autres billets sont chez Sylire ou Lisa, les grandes organisatrices !)

blogoclub