albanlefranc... J'ai assisté, mardi soir dernier, à une lecture partielle de ce texte d'Alban Lefranc. Une lecture partagée entre l'auteur et Rodolphe Burger, musicien, qui accompagnait ce moment de musique et de voix.
Cette soirée a sonné le début d'une nouvelle saison littéraire dans ma ville, auquelle je compte bien assister le plus possible et dont je vous parlerai très certainement de temps en temps.

Vous n’étiez pas là est en quelque sorte une biographie, une tentative de dresser le portrait de Nico (1938-1988), cover-girl, égérie entre autres des films de Warhol, liée au Velvet Underground, femme fatale et junkie, célèbre dans les années 60/70.

« On s’est bien foutu de votre gueule toutes ces années, de vos grands yeux ahuris, de votre indéracinable accent teuton, un peu moins les derniers temps où votre main s’armait promptement d’un tesson paraît-il, Queen of the bad girls enfin, parvenue au but. »

Présentation de l'éditeur : "Apostrophant son héroïne sur un ton tendre et grinçant, Alban Lefranc s’approprie les tendances à l’affabulation de Nico, tord ici et là le bâton des faits et finit par la mentir vraie. Partant de ce rapport décalé, elliptique et dissonant, il l’exhume des ruines du IIIe Reich, la confronte à l’absence d’un père, autopsie les zones d’ombre de son ascension fulgurante, remet en perspective ses frères de chaos, ôtant un à un les masques d’une intériorité mouvante pour réinventer quelques-unes de ses vies possibles."

J'ai réussi à piocher dans cette écoute quelques phrases intéressantes, une atmosphère. J'ai aimé comment Alban Lefranc pointait de la plume la capacité toute impertinente de Nico de faire de sa vie, à chaque instant, une aventure différente, un no man's land maîtrisé.
Cette lecture publique est pour moi une première approche à approfondir...

Vous n’étiez pas là, Alban Lefranc, éditions Verticales 2009.

Un article complet sur Remue.net