miladydewinterAttention, énorme coup de coeur pour cette BD !
Je vous aurais prévenu.

heart Déjà, l'objet est magnifique. L'éditeur, Ankama, a soigné la couverture, chaque page. Rien n'est laissé au hasard. Agnès Maupré a le trait fluide, moderne (à la manière de Pénélope Bagieu peut-être), le talent sûr, sachant doser à l'aide d'un crayonnage léger en noir et blanc pauses et rebondissements. Mais, me direz-vous qui est donc cette Milady ? Car, j'en suis certaine tout cela vous dit plus ou moins tout à coup vaguement quelque chose...

Nous sommes ici dans la réadaptation d’un classique littéraire. Milady de Winter est une lecture féministe des Trois Mousquetaires. En effet, pour Alexandre Dumas, tout commence le premier lundi du mois d’avril 1625, quand d’Artagnan, alors cadet de Gascogne, fait route vers Paris pour rejoindre la compagnie des mousquetaires. A son arrivée au bourg de Meung, il se voit alors humilié par Rochefort et Milady, dont il ignore qu’ils sont les agents du Cardinal Richelieu. Agnès Maupré revient sur cette épopée en s’attachant au personnage mythique de Milady de Winter, laissant au second plan nos mousquetaires.

« L’histoire s’est constituée au fur et à mesure. La trame des Trois Mousquetaires est restée comme squelette. Il restait à inventer ce qui allait autour, la vie de Milady, en dehors de ses rapports avec les mousquetaires. Pour ça, j’ai commencé par remplir des carnets de scènes éparses, de moments que j’avais envie de raconter : les rapports entre Milady et son fils, son mariage, sa grossesse, sa rencontre avec le Cardinal . »

L’espionne de Richelieu ne méritait-elle pas effectivement plus que la vie héroïque et tragique d’un personnage secondaire de roman ? La voilà exposée, ballotée par des aventures dont elle ignore parfois les tenants et aboutissants, armée de son intelligence, de sa vénéneuse beauté et de son énergie de guerrière… Pour ma part, j’ai été scotchée comme jamais depuis longtemps par cette figure féminine et par la manière très complète qu'a trouvé Agnès Maupré de nous la présenter. Elle est de ces personnages de crayon qui me fascinent toujours, à l’instar de l’Isabeau de Bourgeon dans Les Passagers du Vent. De plus, l’écriture des bulles est belle et littéraire, sobre et juste, ce qui est assez rare pour le souligner. A réserver aux adultes.


"Belle... Française... Vous attirez les commérages... Les circonstances de la mort de Lord De Winter intriguent. D'aucuns prétendent que vous avez tué votre mari."

amaupre1   amaupr_


J’attends dorénavant avec impatience le second tome de cette série dont je vais surveiller la sortie sur le blog de cette toute jeune auteure née en 1983 (http://agnes.maupre.over-blog.com/). Elle l’annonce plus sanglant, du bonheur en perspective donc ! Mais on peut tout à fait se contenter déjà de ce premier tome, alors n'hésitez pas.

Editions Ankama - Collection araignée - 14.90€ - Sortie le 28 Octobre 2010

http://www.ankama-editions.com/fr