Jean a disparu. Chaque été, lui et sa femme Marie se rendent dans leur propriété familiale des Landes. Et là, tout à coup, sur une plage sauvage, alors qu'elle s'est endormie et se retourne vers le large, plus rien, aucune trace de l'homme qu'elle aime. S'est-il noyé, suicidé, enfui ? De retour sur Paris, Marie ne peut se résoudre à l'absence, elle imagine sa présence continuelle auprès d'elle, elle survit en état second.

Un film troublant de françois Ozon, vu hier soir (sorti en DVD en 2004)