girl_sdon_tcryNostalgiques des discussions adolescentes à n'en plus finir entre copines, cet album est fait pour vous...

Les douze premières pages de Girl's don't cry ont auparavant été publiées dans le magazine Muteen alors ici, ne vous y trompez pas, il est surtout question de garçons, de ceux que l'on voudrait embrasser et de ceux qui nous collent, de ceux inaccessibles - trop vieux - que l'on regarde passer au loin. Il est ausi question d'une vie en devenir que l'on suppose au détour d'un miroir, d'un écran de télévision, d'une fête.
Pauline, avec ses lunettes de Lolita et sa jeunesse à bout de bras hésite entre ses désirs de femme et sa naïveté d'enfant. Ses copines sont là pour la réconforter, sous-titrer le moindre de ses actes et lui permettre dans une indolence étudiée de passer sans fracas ce cap si fragile de l'adolescence.Girls_dont_cry_1

"On n'est jamais à son avantage qu'entre copines. Ca nous rend fortes, belles, même dans la lumière des toilettes.."

Le ton est juste, l'esthétique moderne et rétro à la fois. Les histoires sont courtes, une par page. Les sujets sont souvent futiles, nombrilistes et puis tout à coup graves. J'ai vraiment aimé, j'ai tourné les pages, je me suis retrouvée dans certains passages, j'ai trouvé qu'il y avait également quelques touches de mélancolie ici et là, de l'énergie, de la conviction. C'est bien fait et c'est apparemment un des albums de la sélection officielle du prochain festival d'Angoulème.

Editions Glénat - Septembre 2010

Bon week-end !