Parce que c'est un peu mon enfance, un peu Nantes,
un peu leur enfance à eux aussi,
qu'il est question de loups, d'une jument qui broute tranquillement dans un champ,
mais plus pour longtemps,
du temps qui passe,
du temps que je n'ai plus envie de laisser filer.

Et puis, elle n'est pas si mal cette version, tiens...