passelevent"On disait la poésie passée, dépassée. Jamais elle n'a été aussi présente dans la rue, les soirées, sur la toile..." éditions Le Pré du Plain

 

 

 

 

 

 

La poésie et internet ont cela en commun, une franche modernité, alliant essentiel et brièveté. Mais rien ne vaut aussi le support papier... Ainsi, lorsque un jeune auteur m'a proposé de lire ce qu'il avait produit, j'ai accepté. Je sais d'expérience ce que cette étape signifie...
De plus, comment résister à une petite carte commençant par ces mots, "Chère Madame, je vous adresse mon premier recueil de poésie, j'espère qu'il vous plaira."?

David Knoblauch est né en 1989 mais lorsqu'on lit ce qu'il écrit, il n'a plus d'âge tant ses pensées pourraient être aussi bien celles d'un homme ayant vécu toutes les strates de la vie. Co-existent ici barbelés, souffrances, vent et mélancolie, regret de l'enfance révolue mais aussi espoir fondamental que l'avenir réponde enfin à cette rage de vivre qui anime tout homme debout. J'ai envie de saluer ici deux éléments qui me paraissent important, premièrement cette énergie poétique salvatrice qui anime le recueil et deuxièmement cette maturité prometteuse de l'écriture qui est un gage de continuité.
Merci à l'auteur pour sa confiance !! Vous trouverez en cliquant sur ce [lien] sa fiche auteur.

Collection Pré-Vers - Pour Ados et adultes - 3€ - Sortie le 16 mars 2011 - Préfacé par Alain Feydeau - http://www.lepreduplain.com

Un extrait...

Sentiment

Un signe, un mot
Juste une pensée.
Une ivresse, rien qu'une seule.
Celle de la vie, de l'âme
De ce miroir.
Tout y découle.
Un amour inconditionnel.
De près je n'en veux pas
De loin je la supplie.
Fin et léger comme de la soie
Qu'on ose à peine toucher
Une rencontre
Que l'on n'oubliera jamais,
Car elle vous suit,
C'est votre ombre.