Bright Star
Ou comment, pour en finir avec le Printemps des Poètes, je me suis finalement penchée sur la vie de John Keats au début de XIX ème siècle... Un film qui, tout en aimant la langueur, et parfois les longueurs, nous offre de merveilleuses images, très lumineuses. Un moment de cinéma profondément poétique et mélancolique. Magnifique !
Fanny Brawne, frivole et coquette, se prend curieusement d'amour pour John Keats, un poète sans le sou... et c'est nous qui frissonnons.

Chéri
Ici, nous sommes dans le Paris du début du XXème siècle. une courtisane, Léa de Lonval finit une carrière réussie. Elle s'autorise une liaison avec le tout jeune fils d'une consoeur, une jeune homme qu'elle surnomme depuis l'enfance "Chéri". Mais Chéri doit se marier, et malgré leur attachement ils se séparent. La douleur de la séparation sera aussi percutante qu'étonnante...
Une adaptation du roman de Colette réussie. Une Michelle Pfeiffer, sublime, en femme que l'âge atteint peu à peu. Une grande sensualité filmée avec tact par un Stephen Frears qui ne déçoit pas après ses Liaisons dangereuses