Tout çaoeufp_ques
Ca m'émeut et ça me blesse à la fois
Tu vois, je ne sais pas faire
Etre dans le mouvement, le monde
J'ai peur

Tu comprends ?

Alors quand tu me dis viens, c'est facile
Il suffit de ne plus se taire, justement
Si si
Tu verras, ça viendra

Un jour, tu seras grande

Et bien, tu vois, ça m'émeut drôlement
Et j'ai le coeur qui cogne, très fort
Et j'ai envie, je crois
D'être ce que je pourrais être
D'être comme tu le penses

En plein phare

Mais ça m'émeut et ça me blesse à la fois
Tu vois, ce dilemme
Toujours
Cette timidité qui me bloque

Fermer doucement la porte de ma maison
M'adosser aux murs dans la pénombre de l'entrée
Les bras chargés de culpabilité
Je sais faire

Comment t'expliquer ?

Tout cela m'émeut
Et me blesse à la fois
Ta confiance, ma fuite, la porte de ma maison
Et la lumière de cet écran virtuel dans lequel je me noie.

© Les écrits d'Antigone - 2011