C'est où, la voie Marion ?

lavoiemarion

"Il est revenu, souvent.
Enfin entre deux courses, ou quand le temps était à la ramasse.
Il était content de pouvoir fouiner dans une vraie librairie, comme il disait ; où l'on trouvait autre chose que des livres de montagne. J'en avais, bien sûr, mais pas seulement, juste mes coups de coeur. Ce n'est pas parce qu'on est à Chamonix qu'on doit être un obsessionnel des récits de courses et des photos d'altitude. Moi, j'ai voulu que ce soit comme ça, dès mon arrivée. Mettre ma griffe. J'avais de tout, des classiques, des contemporains, des essais...
Il n'avait pas une grande culture littéraire, mais il était curieux. L'idéal pour moi."

Marion s'est installée à Chamonix, elle y tient une petite librairie qu'elle bichonne selon ses goûts. Pierre est guide de montagne et il courtise la jeune-femme avec insistance, achète des livres, l'entraine avec lui sur les plus beaux parcours. Ils s'aiment, se l'avouent, se marient. Et puis, l'impossibilité d'enfanter arrive, insidieuse, détruisant sur son passage l'harmonie heureuse...

Dans cette histoire, tous les ingrédients étaient là pour me plaire, moi qui rêve en ce moment d'un peu plus de nature, d'être entourée des miens, de mon ancien métier de libraire... un état d'esprit lié à cette fin d'été dont j'ai aimé certains moments passionnément, et dont j'ai surtout apprécié le calme... Alors, j'ai ressenti beaucoup d'affection pour ce petit roman qui semble au départ bien sage mais dont l'ambiance se durcit peu à peu. Ce n'est pas une "grande lecture" mais un livre qui m'a remis sur les rails car tout à coup tous les autres se sont mis à me tomber des mains. On adore comment Marion prend sur elle pour se dépasser à coups de piolets et suivre ainsi son amoureux dans la montagne, on ne comprend pas vraiment le temps qu'elle prend à lui céder et le temps qu'elle perd aussi à lui taire ses états-d'âme plus tard... mais peu importe.
La Voie Marion a fait mouche.

bouton3 Editons Le Dilettante - 15€ - Août 2010Mes_images40

De nombreux liens sur la page éditeur du livre

Je salue également la jolie couverture de Marilou Laure, qui participe largement à l'attraction.