newyorkjournald_uncycle"On dit un cycle infernal, un cercle vicieux, le cycle menstruel, le cycle des saisons. On recycle les journaux, les bouteilles et les employés. On programme les cycles des machines à laver. Ca ne tourne pas rond là-dedans. On tourne en rond, on n'avance pas. On en a fait le tour."

Pour comprendre le propos de Catherine Cusset dans ce titre, il faut sans doute préciser qu'il est sorti tout d'abord dans la collection "Traits et portraits" au Mercure de France en 2009, avant de sortir cette année en édition Folio.

Car ici nous rentrons dans l'intime, et même si l'auteure nous avait habituée aux récits de famille, cela peut surprendre. Catherine Cusset est à New York, avec son mari, elle a trente deux ans, nous sommes bien avant l'effondrement des tours jumelles, aux débuts des années 90... Et Catherine est dans le désir d'enfant, celui qui ne vient pas. Alors, elle compte ses cycles et anticipe les jours potentiels avec ferveur, se dispute avec son conjoint que tout cela effraie un peu, et fait du vélo (petit jeu de mot du titre à relever). Les pages intérieures sont d'ailleurs parsemées de photographies de bicyclettes à l'abandon qui donnent réellement à l'ouvrage une épaisseur et une distance bienvenue.
J'aime beaucoup lire Catherine Cusset d'habitude mais je dois dire que je suis restée ici un peu sur le côté d'un sujet qui ne m'a guère touchée. C'est un portrait de New York à hauteur de deux roues qui vaut par son aspect subjectif et l'image dépassée qu'il décrit. Car comme le précise l'auteure en prologue, "Treize ans plus tard, New York a changé."

Un conseil, pour la découvrir, préférez plutôt "Un brillant avenir", "Le problème avec Jane" ou "La Haine de la famille" ! J'ai lu également "En toute innocence", "Confessions d'une radine" et "A vous"... il n'y a plus qu'à choisir. ;)

Editions Folio - 5.10€ - Septembre 2011

Merci à Cathulu, dont je partage finalement l'avis !! - Je l'avais noté en 2009 suite au billet enthousiaste de Lily qui l'avait lu elle en grand format