enfantmilady  miladydewinter  MILADYDEWINTER1

Snif, voici la fin des aventures de Milady De Winter...
Vous vous souvenez sans doute de ce personnage sulfureux ? Elle est la méchante des Trois Mousquetaires. Celle par qui tous les drames arrivent.
Enfin, je dis snif, j'ai été ravie oui d'ouvrir de nouveau une BD de cette dessinatrice, Agnès Maupré, un deuxième tome que j'attendais avec impatience. J'avais tellement aimé le premier déjà [ma lecture ici].

L'objet est toujours magnifique, quel plaisir ! L'histoire inventée par Dumas est connue mais traitée encore une fois avec modernité et finesse. J'ai eu le sentiment de la redécouvrir via ces deux albums, d'en lire des facettes méconnues. Le sujet est filé avec beaucoup de talent. J'ai été touchée par cette Milady, haineuse et marquée, mais multiple, mère aussi d'un petit garçon.

Milady de Winter, espionne de Richelieu, se fait rattraper par son passé. D'Artagnan connaît son secret d'infamie, cette marque en forme de lys qu'elle porte sur son épaule, elle doit se venger, l'éliminer si possible. Retenir Constance Bonacieux prisonnière est un moyen tout trouvé pour l'atteindre...

"Je ne sais pas si c'est une part de féminisme qui m'a poussée vers Milady ou son destin tragique. Les deux se rejoignent un peu. Son destin est tragique parce qu'elle est une femme. [...] Les femmes qui se mêlent de politique risquent gros. C'est quelque chose qui est souvent présent chez Dumas. Il crée des personnages de femmes plus fortes, plus intelligentes, plus courageuses que les hommes, mais qui finissent toujours mal parce qu'elles sont des anomalies, des moutons noirs." Agnès Maupré

Editions Ankama - 15.90€ - 12 janvier 2012

Le blog d'Agnès Maupré

Pour se laisser séduire et découvrir les premières pages