10 janvier 2012

Clarence flûte et le secret de Sybille, Sandrine Bonini

clarenceflûte"Tout autour de lui, irradiant du Système Solaire, sur les murs, sur le lit d'Anton et son édredon "dinosaures", sur ses cahiers, sur ses mains ruisselait une pluie de couleurs irrisées comme il n'en avait jamais vu."

Clarence Flûte est un petit garçon particulier, très intéressé par tout ce qui est scientifique, et attaché à rentrer aujourd'hui tout son petit monde dans un système hautement étudié. Il a pour objectif de créer une sorte de Système Solaire personnel, matérialisé par les divers objets qui représentent au mieux les personnes de son entourage. Sur sa liste est également inscrite Sybille, une camarade de classe, et avec elle il faut avouer qu'il a plus de mal. Il a été plus facile de chiper à Papoum un de ses gros écrous. Mais que va-t-il donc pouvoir lui dérober à elle ? Car la petite fille semble le considérer la plupart du temps avec une moue dubitative...

Voici un roman/album que j'ai reçu grâce à Babélio et Autrement, dans le cadre d'un Masse Critique Jeunesse spécial, et je les en remercie. Car ce titre a effectivement rencontré son public à la maison.
Ma grande fille, neuf ans, a accroché tout de suite à l'esthétique du livre, qui est vraiment superbe il faut bien le dire. Au fil des pages, il y a tout un tas de petites illustrations à découvrir et à contempler, amusantes et fournies en petits détails. Elles pourraient avoir été dessinées par un enfant, ou le sont plutôt "à la manière de", et les petits lecteurs sont toujours sensibles à cette proximité là. L'histoire est bien adaptée à l'âge de ma fille, et tourne autour des préoccupations d'écoliers de primaire. Les petits frères jouent avec des dinosaures, les fillettes et les garçons s'évitent et s'observent pourtant, les caractères se dessinent. Ma fille a adoré (même si elle lit peu d'ordinaire et se gave habituellement seulement des aventures de Garfield le chat), ce qui est plutôt bon signe !
Je l'ai lu aussi cet album -conscience de blogueuse oblige - et j'ai aimé cette manière à la fois moderne et désuète qu'a Clarence Flûte de réfléchir et de procéder. Le tout est mignon et joli, respectueux du jeune lecteur. Pour être brève, la qualité de l'ensemble est à la hauteur de l'idée que l'on se fait des productions de Autrement. C'est un bel objet livre.

Autrement éditions - 12€ - Octobre 2011
(Un deuxième tome est prévu pour le 8 février 2012)

Clarabel a aimé aussi 

L'univers de Sandrine Bonini est à découvrir par ici [clic]

Posté par LESECRITS à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


09 janvier 2012

Je compte

Ta main. Ma main.mains
Nos sueurs de paumes mêlées.
Tout l'univers. Tous les désirs.
Dans cette pression.
Douce.

Ma main. Ta main.
Rien d'autre.
Et l'affection.
Dans l'entrelacement de nos doigts.
Dans nos regards qui s'éclipsent.

Je pourrais mourir
Juste pour cette sensation.
Courir des kilomètres 
A m'en brûler la gorge.

Devenir folle.

Pour ta main dans ma main.
La somme de nos phalanges.

Divisible par dix.

© Les écrits d'Antigone - 2012

Posté par LESECRITS à 18:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2012

Someone like you

Je suis allée voir, par curiosité, ce que cachait la première place des vidéos sous Y**tube, et whaou...
Je vous offre la version live.

Bon dimanche !

Posté par LESECRITS à 09:29 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2012

Les Trois lumières, Claire Keegan

lestroislumières"Regarde, il y a trois lumières maintenant à l'endroit où il y en avait que deux."
Je porte mes yeux vers le large. Les deux lumières y clignotent comme avant, mais une autre, constante, brille entre elles.
"Tu la vois ? demande-t-il.
- Oui, dis-je. Elle est là.
Et c'est alors qu'il me prend dans ses bras et me serre comme si j'étais à lui.
"

Une petite fille est emmenée par son père chez un couple, inconnu d'elle jusqu'alors, elle y passera l'été. Il la laisse sans à peine un au revoir, oubliant dans son coffre les affaires de l'enfant.
Chez elle, avant, tout était bruyant, encombré de bambins sales, pauvre. Ici, dans cette ferme bien tenue et confortable, tout est propre, posé, tranquille et affectueux. Kinsella et sa femme prennent soin de cette petite fille tombée du ciel qu'ils aimeraient tant garder pour toujours, et ils lui donnent une place qu'elle occupe peu à peu avec étonnement, timidité, puis plaisir...

Les Trois lumières est une belle histoire, poétique et courte, où l'amour est simple comme bonjour mais la vie un peu injuste. On aimerait vraiment que le destin permette à cette enfant de choisir son avenir, on espère...
J'ai lu ce livre comme une introduction à l'univers de Claire Keegan, j'espère poursuivre l'aventure. J'en ai aimé la simplicité du style, ces petits riens qui expriment les sentiments, bien mieux que de longs discours. A suivre...

Editions Sabine Wespieser - 14€ - Avril 2011 - Merci ma bibli !! 

D'autres lectures...

Un joli coup de coeur pour Leiloona - Un enchantement pour Clara - Un petit bijou de finesse et de douceur pour Choco -  Une très jolie longue nouvelle pour Keisha

Posté par LESECRITS à 14:57 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :

06 janvier 2012

La théorie du panda, Pascal Garnier

lathéoriedupanda"Si l'existence n'est qu'un passe-temps, alors rien ne dit qu'il y aura un demain, tout comme on peut douter d'avoir vécu un hier. C'est un jour à tuer quelqu'un sans raison."

Gabriel débarque discrètement dans une petite ville de Bretagne grise et anonyme, qui ressemble à toutes celles de l'intérieur des terres, à n'importe où. La mer est loin, insoupçonnable. Il décide d'y rester un moment et s'installe à l'hôtel où Madeleine officie derrière son comptoir, cherche un lieu où dîner et rencontre José, s'attarde un peu et finit par en croiser du monde... Il faut dire qu'il se montre charmant et serviable cet homme parfait qui cuisine comme un chef, l'ami rêvé...

J'ai découvert Pascal Garnier avec Lune captive dans un oeil mort, que j'avais trouvé à l'époque aussi caustique que raffiné, savoureux, un régal. Puis, je n'avais pas réitéré. L'occasion m'a été donnée de lire ce titre-ci, j'ai alors sauté sur l'occasion. Dans La théorie du panda, l'ambiance est différente de ma précédente lecture, nous sommes loin du paradis pour retraités, cadre de l'autre roman. Ici, tout est gris, la ville et les gens, mais au creux de leurs vies scintille une petite flamme fragile, un potentiel magique de bonheur, que l'on rêve de préserver... Ah mais il est certain que comme dans tout roman noir qui se respecte le destin et la folie humaine en décideront bien autrement...
Une lecture qui s'avère finalement un peu décevante pour moi, en regard du souvenir que je conservais de l'auteur, et m'en voici toute surprise. Dotée pourtant d'une belle écriture, l'intrigue de La Théorie du panda n'a pas su me passionner... tant pis.

Editions Points - 6.50€ - janvier 2012

D'autres avis, beaucoup plus enthousiastes...

Un instant de lecture inouïe pour Clarabel - Les personnages qui hantent ce roman sont tous singuliers, comme le style, inimitable et rare, pour Sharon Il y a dans les livres de Pascal Garnier un je-ne-sais-quoi qui plaît à chaque fois, pour Véro l'encreuse. -

Posté par LESECRITS à 19:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2012

L'homme inquiet, Henning Mankell

l'hommeinquiet"Tout commence là, pensa-t-il. Tout commence par l'homme inquiet.
Il ne pouvait en être autrement."

C'est la dernière enquête du commissaire Wallander et celle-ci touche intimement sa vie privée, plus précisément celle de sa fille adorée Linda. En effet, le futur beau-père de la jeune-femme vient de disparaître et Louise, son épouse, est retrouvée morte peu de temps après. Kurt Wallander tente de percer le mystère qui tourne autour de cet ancien officier de marine et de la disparition étrange de sous-marins russes dans les eaux suédoises il y a bien longtemps...

J'ai découvert Henning Mankell via Les chaussures italiennes (catégorie roman) qui avait été un gros coup de coeur ! Je suis heureuse d'avoir récidivé avec L'homme inquiet car je suis également tombée sous le charme de cette version plus policière de l'auteur, celle que les habitués de polars connaissent principalement.
Alors bien entendu, j'ai commencé par la fin de la série, car Kurt Wallander sévit depuis quelques temps déjà - mais peu importe - car la compréhension a toujours été au rendez-vous. J'ai pu situer sans soucis chaque personnage, et je me suis laissée bercée par l'intrigue sans heurts ni tracas. Dans ce livre-ci, on prend son temps, les fils sont dénoués avec finesse et minutie, la vie quotidienne tient toute sa place et il est permis de réfléchir sur le sens de sa vie, ou du monde. Bref, j'adore !

Editions Points - 8€ - Sortie le 5 janvier 2012 - Coup de coeur ! heart

Lu en grand format par Kathel et Cathulu, entre autres...

Dans quel ordre lire les enquêtes de Kurt Wallander ?  Voici la réponse : 1) Meurtriers sans visage - 2) Les Chiens de Riga - 3) La lionne blanche - 4) L'homme qui souriait - 5) Le Guerrier solitaire - 6) La cinquième femme - 7) Les Morts de la Saint-Jean - 8) La Muraille invisible - 9) Avant le gel - 10) L'Homme inquiet - mais chaque enquête peut se lire séparément.

Pour élire le prochain Prix du Meilleur Polar des lecteurs de Points, vous pouvez poser votre candidature sur www.meilleurpolar.com et ce jusqu'au 15 mars 2012. Des frissons en perspective.

Posté par LESECRITS à 19:06 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2012

Keren Ann

Allez, pour commencer l'année en beauté, en délicatesse et en musique... voici Ailleurs.

En ce moment, et en voiture, j'écoute cette chanteuse talentueuse s'exprimer plutôt en anglais, mais comment résister au charme de cette chanson ci-dessus, hein comment ?

Posté par LESECRITS à 18:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :