lecoraildedarwin"Les voilà donc, ces deux femmes qui ne se connaissent pas, ce samedi matin, surfant sur internet, déroulant des menus par-ci, cliquant par-là. Vigdis et Livia cherchent chacune de leur côté un moyen de se dépayser. Une chose simple voire triviale comme partir en vacances ne suffit pas. Elles aspirent à davantage, encore à leur insu sans doute, mais un changement radical renflouerait tous les désirs enlisés dans la vase des jours, j'en mettrais ma main au feu. Chacune ignorant encore l'existence de l'autre, elles découvrent ce site d'échange de logements. Voilà l'aubaine. Partir autant de temps qu'on veut contre le seul prix d'un billet de train ou d'avion : quelqu'un s'occupe des chiens, des chats, des plantes vertes et de la maison pour vous, on peut échanger jusqu'à sa voiture - auncun souci à se faire, aucun."

Vigdis en Islande et Livia à Rome décident d'échanger leurs habitations pour quelques temps. Elles s'écrivent longuement, organisant le tout avec minutie, entrant même dans des confidences que la distance favorise, persuadées l'une comme l'autre qu'elles ne se rencontreront jamais. Alors que Vigdis arrive à Rome accompagnée de son mari une tempête s'annonce, suivie d'une inondation, et la ville prend soudain une allure de fin du monde propice aux grandes décisions. Livia, Gabrielle et leur fille Chiara débarquent eux à Reykjavik à la veille du fameux réveil de ce volcan qui clouera au sol de nombreux touristes.

J'ai eu avec ce roman un début de lecture assez laborieux. Je pense que sa forme fragmentée m'a un peu déstabilisée dans les premiers chapitres. Mon esprit préoccupé par ailleurs n'était peut-être pas assez disponible non plus pour cerner au mieux les caractères de chacun. Et puis, je me suis laissée emportée par le charme de l'histoire et la grâce des personnages. Voici une bien jolie fable que ce roman qui distille avec fantaisie quelques mystères et joue avec le destin de ses protagonistes. J'ai préféré sans conteste la deuxième partie plus évocatrice pour moi, islandaise, en compagnie de Livia et de son enfant. Et puis, comment ne pas comprendre, en tant que blogueuse, les rencontres qu'apportent les clics et les voyages via internet ?
Une lecture, à la belle écriture, à découvrir !

Editions Actes Sud - 23.50€ - Mai 2012

Le billet de Cathulu la tentatrice ! - Du pur plaisir de la première à la dernière ligne pour Clara !

Le blog de l'auteure