surlaplagedechesil"Elle mesurait [...] à quel point sa conduite était pitoyable. Pour survivre, pour échapper à un moment horrible, elle était obligée de faire monter les enchères, de passer à l'étape suivante en donnant, bien malgré elle, l'impression qu'elle mourait d'impatience. Le dénouement ne pourrait pas être différé indéfiniment. Il se rapprochait d'autant plus qu'elle se précipitait vers lui tête baissée."

Deux jeunes mariés se retrouvent, le soir de leur mariage, dans une chambre d'hôtel, au bord de la plage de Chesil. Ils sont venus passer là leur lune de miel. Mais nous sommes dans l'Angleterre de 1962, et ces deux-là ont attendu ce moment précis pour passer à l'acte et accéder à plus d'intimité. Edward est impatient, intimidé et fougueux, Florence effrayée et tendue...

Dans ce drame rythmé et minutieusement analysé, la vie se joue à un mot ou un geste de trop, ou de moins. Entre présent et incursions vers le passé, le récit monte petit à petit vers ce moment fatidique et cruel qui décidera de tout. Plus nous connaissons Edward et Florence moins nous comprenons pourquoi ils ne se parlent pas plus, victimes sans doute de leurs histoires personnelles et de leur éducation.
Même si les deux personnages de ce livre peuvent sembler par moments agaçants avec leurs hésitations prudes, il est évident que ce roman est de bonne qualité, doté d'un petit côté précieux et daté qui a son charme.

Editons Folio - 6.50€ - Janvier 2010

Amanda avait aimé - Dasola est déçue - C'est un coup de coeur pour Canel -  Un vrai régal pour Clara, son billet vous mènera vers d'autres liens...