unprintempsatchernobyl"Pripriat, ville désolée, colle à ce que j'imaginais de la catastrophe, correspond à l'image que je me faisais du désastre.
Mais ici, dans la zone ?
Cette vibration subtile des couleurs comme l'effroyable réalité qui se cache à mes yeux.
Dessiner, c'est soulever la surface du visible et je me sens impuissant.
Va pour Pipriat et ses rues vides et grises, mais les forêts bleues ?
Quoi, alors ?
La beauté ?
Comment ça, la beauté ?"

Le 26 avril 1986, se produit à Tchernobyl la catastrophe nucléaire que l'on connaît. Vingt-deux ans plus tard, Emmanuel Lepage se rend sur les lieux, pour témoigner au travers de ses dessins de l'horreur. C'est un voyage risqué qui met ses nerfs à rude épreuve mais la motivation est forte, celle d'être un acteur militant et le témoin des effets néfastes du nucléaire.
Quelle surprise alors de découvrir la beauté, les couleurs et la joie transparaître dans ses dessins et dans la zone interdite !

Emmanuel Lepage sort manifestement grandit et libéré de cette expérience extrême. Loin de la Bretagne où il vit habituellement, il fait des rencontres paradoxales où le rire et la mort se partagent un gâteau empoisonné.

J'ai dévoré cette BD qui pour moi est un immense coup de coeur de lecture ! Car Emmanuel Lepage ne se contente pas de relater son expérience, son voyage, mais part aussi en quête de lui-même, remet en question le sens de son travail de dessinateur, passe du brun attendu au pastel coloré, éclate les cases pour se laisser envahir par le paysage et les visages heureux des enfants. C'est beau et terrifiant à la fois, terriblement magnifique !

Coup de coeur ! - Editions Futuropolis - 24.50€ - Octobre 2012 - Merci ma bibli !!

Je l'avais noté chez Bauchette chez qui on peut admirer quelques pages