04 août 2013

Les Heures souterraines, Delphine de Vigan

lesheuressouterraines"Parce qu'elle y a passé des nuits entières, parce qu'elle y est revenue des centaines de fois, elle est capable aujourd'hui de nommer ce qui lui arrive. Elle est capable d'en identifier les différentes étapes, le début et l'aboutissement.
Mais c'est trop tard.
Il veut sa peau."

Mathilde subit ce qu'elle ne pensait jamais subir dans le travail, ce harcèlement sournois qui consiste en une mise à l'écart progressive, pour rien. Elle qui était si heureuse de ce poste qui lui avait peu à peu permis de s'en sortir. Devenue veuve si brutalement et en charge depuis de trois garçons, elle a cherché au début à comprendre où était sa faute, le pourquoi du désamour.
Elle sait seulement aujourd'hui qu'elle n'y arrive plus.
Thibault est médecin et il sait aussi qu'il n'y arrive plus. Il s'enlise depuis longtemps dans une relation sans avenir avec une femme si distante, Lila.
Aujourd'hui, nous sommes le 20 mai, et une voyante a promis à Mathilde une rencontre décisive pour cette journée-là précisément. Thibault, lui, a décidé qu'il était temps qu'il quitte Lila.

Je tournais autour des romans de Delphine de Vigan - sans m'y atteler - depuis un moment. Et je suis heureuse d'avoir ouvert celui-ci suite au billet de Sylire. Je m'en faisais une idée fausse, et sa découverte a été finalement une belle surprise. J'ai été très touchée par le quotidien de Mathilde, par son courage et son désespoir, sa volonté de s'accrocher. La description du monde de l'entreprise y est juste et malheureusement assez fidèle à certaines réalités. Les incursions, plus brèves, dans l'univers de Thibault qui intervient en tant que médecin à domicile, sont elles aussi très riches, montrent sans détour la misère humaine et la solitude de nos vies modernes.
La vie que Delphine de Vigan brosse ici sans ménagements est réaliste, non misérabiliste, et portée avant tout par l'humain. 
C'est une lecture qui dresse des constats alarmants mais sait également laisser allumer dans les esprits une petite lumière d'espoir, la possibilité d'une rencontre qui pourrait tout changer.
Allez, me voici définitivement conquise par cette auteure que je vais continuer de lire.

Editions du Livre de Poche - 6.60€ - Mars 2011 - Merci ma bibli !!

Saxaoul l'a lu dernièrement et a été touchée - Gambadou a également beaucoup apprécié cette lecture ! - D'autres avis sur Babélio... ;)

Posté par Antigone1 à 09:18 - - Permalien [#]
Tags : ,


02 août 2013

Le Chinois, Henning Mankell

LECHINOIS"Birgitta Roslin avait trouvé ce qu'elle cherchait dans un coin, tout au fond du restaurant chinois. A la lampe suspendue au-dessus d'une table manquait un ruban rouge."

Dix-neuf personnes ont été assassinées dans le village tranquille de Hesjövallen, qui ne comptait déjà que quelques maisons. Un village entier presque rayé de la carte. Seul un couple et une vieille femme ont été épargnés. Vivi Sundberg est dépêchée sur la scène de cet incompréhensible carnage. Rien n'a été dérobé. Et l'intention de torturer est manifeste. Mais que s'est-il donc passé ?
A quelques lieux de là, la juge Birgitta Roslin est intriguée et touchée par cette affaire. Des vieillards très liés à sa mère font partie des victimes. Profitant d'un congé maladie, elle se rend sur place et mène malgré elle une enquête parallèle qui la mènera à Hong-Kong, en Chine, là d'où d'anciens émigrés ont été enrôlés de force il y a 150 ans pour l'Amérique...

Quel bonheur que de retrouver ainsi la plume d'Henning Mankell et ce dans une nouvelle enquête ! Même si la juge Roslin n'a pas à mon sens l'envergure de l'inspecteur Wallander ( la série culte et indétronable), et que l'intrigue s'enlise parfois dans trop d'histoires de second plan, le plaisir est là et cette lecture indubitablement passionnante.
Je suis à l'aise dans les pages d'un roman d'Henning Mankell, malgré les corps découpés, et le danger qui rôde, rien ne m'y inquiète vraiment. Et puis, l'auteur sait prendre des positions politiques, mouiller sa chemise au travers de ses personnages, regarder l'histoire en face, et voilà qui est fascinant.
Il me tarde d'ouvrir de nouveau un titre de cet auteur...

Editions Points - 8.20€ - Janvier 2013

Un polar haletant pour Dasola - Cathulu l'a lu aussi... et avec aisance également ;) - Un bon cru pour Aifelle !

(Allez, j'essaye... je reviens doucement).

Posté par Antigone1 à 16:45 - - Permalien [#]
Tags :