Quand je suis très très fatiguée comme ce soir, et même un peu perdue, il y a toujours un air de Chris Garneau, quelque part sur le web, pour me rappeler le lieu exact où me retrouver.
Dans l'inflexion si sensible d'une voix telle que la sienne, par exemple...
Allez, je me repose, je lis, et je reviens très vite. Bon week-end !