Rachel vit dans une communauté Mormone de l'Utah. Le jour de ses quinze ans, son père utilise pour sa confession rituelle un magnétophone. Piquée par la curiosité, la jeune fille cherche à retrouver après leur entretien cet objet intrigant,  et découvre dans la cave de sa maison, une cassette bleue qu'elle écoute. La chanson qu'elle contient "Hanging on the telephone" est une révélation, pour elle, presque un message divin. Quelques mois plus tard, Rachel est enceinte, et pourtant - de son propre aveu - elle n'a jamais fauté. Elle est persuadée d'être une sorte d'immaculée-conception. Sa famille veut lui faire épouser en urgence un garçon de la communauté. Mais Rachel s'enfuit, à la recherche du chanteur de la cassette bleue...

ELECTRICK CHILDREN 2

Electrick Children est un film à l'esthétique lente, lêchée, et qui s'avère être au visionnage un excellent moment de cinéma, emporté par des comédiens jeunes et talentueux. J'ai beaucoup aimé ce road movie surprenant et la confrontation qu'il évoque entre deux mondes si différents, une communauté mormonne au dogme enfermant et Las Vegas la ville des excès. Au tout départ, en tant que spectacteur, c'est l'inquiétude pour le sort de la petite Rachel qui prédomine, et puis on assiste petit à petit à une bien jolie histoire, un brin décalée... dont on ressort le sourire aux lèvres, et des envies de musique dans les oreilles !!

ELECTRICK CHILDREN 7

(Sélection Officielle au Festival du cinéma américain de Deauville 2012)

Grand merci à BAC films ! - Sortie officielle du DVD le 5 novembre 2013

[J'ai beaucoup pensé à Au nom de la mère en visionnant ce DVD, roman qui conte l'histoire de Marie, mère de Jésus, mais de manière réaliste. Un très beau livre de Erri De Luca que j'en profite pour vous recommander également chaudement.]