londresparhasard "La seule personne à laquelle je n'avais pas pensé une seule seconde, c'était Tara Jupp. Maintenant, j'étais Cherry Merrywell. Il fallait que j'apporte la preuve qu'elle était digne de tout ce tintouin."

Tara adore chanter. Ses proches disent même qu'elle a un don pour ça et la poussent activement à en faire "quelque chose". Mais dans son enfance, ce que la jeune-fille aimait surtout c'était monter en cachette sur les chevaux du château proche du presbytère où son père officiait. Avec sa soeur Lucy, elles s'étaient d'ailleurs prises d'amitié pour la fille de la châtelaine, Mathilda. Mais même les amitiés les plus fortes survivent difficilement à la jalousie amoureuse. Alors, lorsqu'après des années de silence, Mathilda revient en Cornouailles pour son mariage, Lucy qui a épousé le prétendant convoité reste sur ses gardes. Cependant, le bouleversement s'avère tout autre. Le futur mari, un producteur, remarque la voix de Tara et propose aux deux jeunes soeurs de partir pour Londres afin, pour l'une, d'enregistrer un disque et, pour l'autre, de s'adonner à loisir à sa passion des vieilles pierres... l'occasion aussi de se perdre dans divers imbroglios amoureux, toujours très glamours.

Eva Rice nous fait la surprise de convoquer dans ce roman quelques personnages de son roman précédent L'amour comme par hasard [ma lecture ici - clic]... Enchaîner ainsi ces deux lectures m'a semblé une opportunité à ne pas manquer, et une occasion rare. J'ai eu malgré tout un peu de mal à passer d'un livre à l'autre, comme le sentiment de descendre une marche, en matière de qualité d'écriture et de densité narrative. Pour autant, lire Eva Rice reste assez addictif. Et même si je me suis enlisée malgré moi dans quelques longueurs, je n'ai jamais perdu d'intérêt pour cette histoire qui met sur le devant de la scène le Londres des Swinging sixties. A tenter, pour celles qui auraient déjà succombé au premier tome !

Editions Baker Street - 22€ - Octobre 2013

D'autres lectures chez Babelio [clic]