leveildemademoiselleprim

"Vous dites que vous voulez trouver la beauté, mais ce n'est pas ainsi que vous y parviendrez, mon amie. Vous n'y arriverez pas tant que vous prendrez soin de vous comme si vous étiez le centre du monde. Ne le comprenez-vous pas ? C'est exactement le contraire, tout juste le contraire. Vous ne devez pas être dorlotée, vous devez être blessée. Ce que j'essaie de vous expliquer, fillette, c'est que tant que nous ne pemettrez pas que cette beauté que vous cherchez vous blesse, tant que vous ne permettrez pas qu'elle vous brise et vous abatte, vous ne pourrez la découvrir."

Mademoiselle Prim a décidé de répondre favorablement à une annonce pour laquelle il est pourtant évident qu'elle n'a que plus ou moins le profil. Un gentleman, bardé de livres, d'enfants et de chiens, recherche une bibliothécaire à l'esprit féminin détaché du monde, de préférence sans expérience professionnelle et sans diplômes. Mademoiselle Prim a de l'expérience, des diplômes, ne connaît rien aux chiens, et encore moins aux enfants, mais se sent loin du siècle dans lequel elle habite. Elle se rend donc dans ce village de Saint Irénée d'Arnois où elle découvre, outre un employeur extravagant, et peu délicat à son goût, une bien étrange communauté. Les enfants de la maison savent par coeur des passages de Virgile, sont capables de reproduire des tableaux célèbres à main levée, et sont éduqués par l'ensemble des habitants de ce lieu hors du temps...

Ce roman permet de passer un excellent moment, assez inattendu. Malgré son style assez banal, il distille plutôt bien curiosité littéraire, rigueur intellectuelle et éveil des sentiments. Et il est plutôt agréable d'assister aux joutes verbales dans lesquelles se lancent les personnages, Mademoiselle Prim et son employeur, et qui les entraîneront immanquablement vers des sentiments plus doux. Assister à un amour naissant, et délicat, au beau milieu des livres, que demander de mieux ? Ce titre m'a remis en selle après une petite panne de lecture. Il est rempli de charme désuet, de coquetterie littéraire et de conversations autour d'un thé. Un plaisir à ne pas bouder, donc.

Editions Grasset - 18.30€ - Octobre 2013 - Merci ma bibli !!!

Le coeur de midinette d'Aifelle ne s'est pas réveillé Un roman "qui fait du bien" pour Un autre endroit