[Parfois on découvre de petites pétites en cliquant comme une folle à droite et à gauche sur y**t*be] Tout cela, tandis que j'accuse une phénoménale panne de lecture, doublée d'une panne d'écriture de billets... Nous voilà bien. Pourtant, j'ai lu Les Filles de l'ouragan dernièrement, un roman absolument prenant de Joyce Maynard... Ce ne serait pas inutile que j'en parle. Surtout qu'un titre d'elle, L'homme de la montagne est déjà annoncé pour la rentrée (hâte !). Allez, ça reviendra, je suppose que j'ai sans le faire exprès dépassé la dose prescrite (trop de livres lus en peu de temps). En général, tout rentre dans l'ordre avec un petite BD sympathique ou une lecture distrayante... je laisse l'envie revenir doucement, rien de grave. Ca ne vous arrive jamais à vous ? Et puis, je passe mes soirées devant la télé, avec ce cher Dexter (ce que je vous avais caché). Je me suis prise étrangement d'une affection sans bornes pour ce serial killer à la tête d'ange, je sais c'est mal. Là, je suis au milieu de la 4ème saison (pour l'instant une des meilleures avec la 1ère) et je me régale (pas loin d'ailleurs de me surprendre de temps en temps à me parler toute seule dans ma tête en voix off). Pas mal Dexter d'ailleurs cette idée de la petite maison rose au fond du jardin, malin ! Ah et puis, j'ai compulsé le pré-programme de la saison culturelle de ma ville pour 2013-2014 et est annoncé le passage d'Emmanuelle Pagano en janvier [clic ici] (hiiiiiiiiiii... ai-je crié à l'intérieur de moi-même puis finalement dans toute ma maison). Elle sort un nouveau livre au 1er trimestre 2015 chez POL, c'est sûr je serai au rendez-vous. Sinon, après le passage du bookcrossing, et du petit jeu pour vous faire gagner des poches, sur ce blog (merci J'ai Lu !), j'accuse également comme un sérieux manque d'interactivité (serais-je devenue addicte du lâcher de livres ? possible) et de petits défis... Alors, je lorgne déjà sur l'été proustien d'Aifelle [clic ici] et j'ai réservé sur un coup de tête les premiers opus de Wallander (soyons folle). C'est décidé, l'été 2014 sera ambitieux, ou ne sera pas ! On dirait que je suis de nouveau en forme moi.