lesnuitsrouges

 "Comme si la vie n'était pas assez horrible. Le monde suffit à nous glacer d'effroi."

Complètement inscrit dans l'univers étrange, poétique et décalé, d'Alexandre Kha, Les Nuits rouges du théâtre d'épouvante nous raconte l'histoire d'une troupe de comédiens d'un théâtre confidentiel où la terreur est au programme et les spectateurs satisfaits des spectateurs convenablement terrorisés. Rempli de multiples références du genre (Le Portrait de Dorian Gray par exemple), de figures emblématiques de l'épouvante (épouvantail, loup-garou, zombies, jeunes femmes pâles), cet album déroule ses pages comme une sorte de roman-feuilleton à la Edgar Alan Poe. 

J'apprécie beaucoup l'originalité du travail d'Alexandre Kha, dont je suivais autrefois le blog, et dont j'ai beaucoup aimé découvrir les premiers petits albums [Clic ici]. J'ai sans doute été moins séduite par le sujet de celui-ci, par son format BD plus traditionnel, mais l'auteur sait toujours autant nous laisser de guingois, désarçonnés, nous balader entre confort et inconfort, et insuffler à ses personnages une poésie profonde. Pour les adeptes.

Editions Tanibis - 20€ - 14 Novembre 2014

Lu dans le cadre de La Voie des Indés sur Libfly. Quelques planches sur le site de l'éditeur [par ici]. Pour d'autres lectures sur ce titre, cliquez sur le logo ci-dessous.

logo-libflybis