[Depuis ma grosse fatigue de l'an passée, je suis obnubilée par la danse et le mouvement physique des corps. Et là je trouve réellement ces danseuses magnifiques !] Sinon, pendant ce temps, je lis Biographie d'un inconnu de Fabrice Humbert, après avoir refermé La Saison de mangues de Cécile Huguenin, un très bon titre dont je vous parlerai bientôt. Et puis, j'ai décidé de zapper mon billet sur Elle s'appelait Tomoji, une BD de Jirô Taniguchi, éditée chez Rue de Sèvres qui est plutôt une déception... Quel dommage ! Malgré la beauté du dessin, l'histoire est bien trop fade, et l'envie de vous en parler ne vient pas, me bloque plutôt. Alors, je contourne l'obstacle comme ça. Vous pouvez lire un billet d'Anne [ici] qui partage mes bémols. Bon week-end !

(Oh, enfin, j'allais oublier... de nouveau lundi matin vous retrouverez ma participation à l'atelier d'écriture de Leiloona, après une semaine de silence.)