ceuxquimerestent

 "J'ai quitté la terre ferme..."

Florent, à 39 ans, se retrouve seul pour élever sa fille Aurélie. Sa femme vient de mourir, et il se sent désarmé d'être désormais l'unique refuge d'une petite fille de 5 ans. Sur le bateau qui les ramène en France, l'enfant échappe soudain à la surveillance de son père et l'angoisse de perdre également la petite Lilie monte en lui... Mais cette course poursuite dans les allées du ferry n'est sans doute que le cauchemar d'un vieil homme à qui les souvenirs font de plus en plus défaut. Car Aurélie jeune fille vient voir toutes les semaines son père qui ne la reconnaît plus et la cherche dans ses rêves...

Voici une BD qui arrive à propos après ma lecture de Nous ne sommes pas nous-mêmes, hasard des lectures. J'avais par ailleurs déjà lu sur le sujet, la maladie d'Alzheimer, dans On n'est pas là pour disparaître, l'excellent titre d'Olivia Rosenthal. Cette manière, comme il est souvent dit de "mourir aux autres de son vivant", est toujours assez impressionnante et remue. Ici, le dessin en noir et blanc, magnifique, parfois seulement réhaussé d'une couleur, traite avec justesse du thème, sans pathos... avec densité, poésie, mais aussi légèreté. Une réussite.

Editions Bamboo Grand Angle - Août 2014 - 21.90€ - Merci ma bibli !!

Une idée de lecture trouvée chez Stephie !! - Lu aussi par Noukette et Jérome !