leroidisait

 "Je sais que tu détestes cet endroit. Je t'ai surprise plusieurs fois campée devant ta fenêtre - c'est ainsi que tu m'as vu la première fois, alors que j'avançais vers ton château de Bordeaux dans un nuage de poussière. C'est ainsi que tu te tiens, debout, aux aguets, furieuse de ne pas pouvoir vivre. Mais, si tu étais un peu plus attentive, si ta colère te laissait parfois ouvrir les yeux, alors tu verrais que tu as tort de prendre tes pairs pour des ennemis, et l'admiration pour de la convoitise. Bien sûr qu'on te regarde et que tu impressionnes. Ici, dans le Nord, personne n'a jamais vu une femme aussi libre."

Clara Dupont-Monod a choisi, dans son livre, de romancer les zones laissées vides par l'histoire de la vie d'Aliénor d'Aquitaine, en s'attachant plus particulièrement à sa jeunesse, de son mariage avec Louis VII à son divorce quinze ans plus tard et à son nouveau mariage avec Henri Plantagenêt, futur roi d'Angleterre. Aliénor est l'héritière du royaume d'Aquitaine, territoire dont elle compare sans cesse les moeurs à celles de la cour. Elle s'ennuie dans son château, triste comme son mari Louis qu'elle considère comme un moine. Lui est fou d'elle et cède à ses caprices, fait venir à sa demande des troubadours, des tissus précieux, et ferme les yeux sur les escapades enfiévrées de sa très jeune femme dans les quartiers obscurs de Paris. Mais la jalousie prend très vite le dessus, et Aliénor ne cède à rien. Certaines décisions du roi, prises sous l'influence de cette femme de caractère, sont même assez embarrassantes pour le trône. L'amour de Louis pour Aliénor finit tout de même pas s'étioler, et les époux se tournent de plus en plus souvent le dos. Des guerres auront lieu, une croisade, qui feront vaciller définitivement ce couple improbable...

J'ai goûté cette lecture comme je goûte parfois les délicieux Secrets d'histoire de Stéphane Bern sur France 2, comme un voyage instructif au XIIème siècle. Je ne connaissais pas très bien la légende d'Aliénor d'Aquitaine. Je ressors donc de ce titre en ayant le sentiment d'avoir un peu appris. Mais peut-être en attendais-je autre chose ? Trop ? J'avais conservé un souvenir très fort de ma lecture de La Passion selon Juette, une force que je n'ai pas retrouvée ici. Cependant, je dois dire que j'ai aimé dans ce roman, non pas la voix intransigeante d'Aliénor, mais celle plus sensible et vacillante de Louis VII, son regard sur ce règne imposé qu'il a reçu de son frère mort, la contradiction de ses sentiments, sa lucidité sur son temps. Ma lecture s'est attachée à ce personnage plus particulièrement, et j'ai aimé à ce moment là la musique de l'écriture de Clara Dupont-Monod. Me voici donc seulement qu'à moitié séduite.

Editions Grasset - 18€ - Août 2014 - Prix Ouest

Lu aussi par... Liliba - L'irrégulière - EstelleCalim