arbre-de-henné-de-durée-sur-le-ventre-de-femme-enceinte-26436477

 "Je respire. Ce qui compte, c'est moi. A quel point je me dépasse. A quel point je me rattrape. Pour le moment, je me cours après mais je ne sais pas si je me cours devant ou derrière, et avec mon affaire de temps, passé, présent composé, futur compliqué, il n'est pas simple de me croiser quand je me double. Je me conjugue au présent alors que je me suis transportée dans le futur, je me retrouve au conditionnel, et avec les vertiges je flanche. Tout dépend des situations. Je flanche mais je le cache. En vrai, je suis figée contre le mur de ma chambre et je les écoute me dire."

Extrait de Eux de Claire Castillon... pour l'instant j'aime surtout l'écriture.