glenngould     dianedanslemiroir     Par_bonheur_le_lait


Je n'ai pas eu tellement d'hésitation pour choisir les trois titres ci-dessus comme mes préférences de 2015. Je voulais aussi mettre en avant les trois genres qui règnent sur ce blog (BD, roman et livre jeunesse), et puis l'émotion, ce qui me bouleverse ou m'enchante, et avec ces trois titres là j'ai été servie. Je me souviens tout à fait du moment où je les ai lus, de ce que je faisais, la lumière au dehors, et les palpitations au fond de moi. N'est-ce donc pas tout ce que l'on attend de la lecture ? L'album sur Glenn Gould, extrêment réussi graphiquement, a su réveiller en moi mes premières écoutes du génial pianiste. Et j'ai été bluffée, je me souviens, que l'on puisse ainsi en images retranscrire si bien cette musique, ce rythme particulier, ce son, et ce d'une manière si sensible et élégante. Puis, que dire de Diane dans le miroir, de cette plongée dans les pensées d'une femme si entière, si particulière et fascinante. J'ai été suspendue aux phrases de Sandrine Roudeix, tenue en haleine comme rarement, subjuguée et troublée à la fois, dérangée. Grand roman. Par bonheur le lait, lui, m'a cueillie différemment, dans la joie, la bonne humeur et l'extravagance. C'est un petit roman que l'on referme en se disant, bien sûr, bien sûr, c'est comme cela que la vie doit être, comme cela qu'il faut l'appréhender, chaque jour mettre cette folie là, cette bienveillance dans le quotidien, qui nous en empêche ? 

Tous mes autres coups de coeur de l'année sont ici [clic]

(Vous retrouverez mes billets en cliquant sur les couvertures)

etoilesnoel