18 juillet 2016

Une famille normale, Garance Meillon

unefamillenormale

 "Dans la voiture, je fis taire Chopin, qui lui non plus ne comprenait plus rien."

La famille de Cassiopée est (d'apparence) une famille banale. Damien et elle forment en effet un couple uni, ont chacun un métier, des passions, un entourage amical. Ensemble, ils ont eu deux enfants, une fille et un garçon, maintenant adolescents, et ils habitent tous les quatre un bel appartement dont la jeune femme est assez fière. La routine a bien un peu pris le dessus sur le sentimentalisme des débuts, ce qui arrive à de nombreux mariages. Mais l'emploi du temps est devenu une donnée maîtrisée, peut-être même un peu trop. D'ailleurs, Cassiopée organise tout dans cette maison, les activités des enfants, le régime sans sel de la famille, et ferme les yeux sur les loisirs extravagants de son mari, notamment sur cette casquette affreuse qu'il tient à porter tous les dimanches. Les rares moments d'abandon sont par ailleurs soigneusement réglementés, l'amour c'est le mardi, et les comics n'ont leur place que dans les toilettes. Et puis un jour, la mère de Cassiopée décède, et tout ce bel édifice édifié avec soin pour ne laisser entrer aucun sentiment, ni aucun imprévu, craquelle. Les larmes peinent pourtant à venir. Les deux femmes étaient si différentes. Cet évènement, et des lettres que Cassiopée découvre, vont pourtant faire voler en éclats les faux-semblants de cette famille normale. Il faut croire qu'elle n'attendait que cela...

J'ai beaucoup aimé ce livre, les secrets révélés, la découverte par Cassiopée des lettres de sa mère, la vague qui prend racine là, dans ce moment de lecture et fait bouger les lignes. Le couple que la jeune femme forme avec Damien est étonnant et assez exceptionnel. L'amour insubmersible de cet homme qui attend, est à l'écoute, et sait profiter de ce que sa femme est à même de donner, est très touchant. Le lecteur entre aussi dans l'intimité des deux adolescents, Lucie et Benjamin, et les regarde aimer, faire des erreurs, se blesser puis se relever. Ce livre est passionnant à lire, d'une simplicité remplie d'émotion, très beau, surprenant, et bien écrit. Un bien intéressant moment de lecture.

Edtitions Fayard - 17€ - Janvier 2016

Un livre lu dans le cadre du challenge Premier roman...

68premieresfois Une lecture forte, à la fois glaçante et tendre, bouleversante pour Martine - Un roman ironique vraiment intéressant à découvrir pour Pativore - Emouvant pour Virginie - Emotions et sentiments pour Nathalie - L'instinct de survie des personnages a plu à Tlivres - Emouvant pour Joelle - Anita a été moins enthousiasmée par la fin que par le début - Une belle leçon de vie pour Plume Nacrée - Une performance honorable pour Anita - Lydie a adoré - De l'ennui dans les jardins d'Hélène - Une lecture intéressante et une écriture prometteuse pour domiclire, malgré quelques bémols - "L’écriture de Garance Meillon est singulière,  sobre, drôle, un poil grinçante…Tout ce que j’aime", chez Framboise - Saxaoul n'a pas été convaincue par le dénouement...


17 juillet 2016

Retour de vacances

Pictures18

... et que la Bretagne était belle, sous un soleil souvent frileux, mais qui donnait à la mer des couleurs paradisiaques. Je ne peux pas tout mettre en photographies ici. Je garderai en souvenir cette rencontre improbable avec le camion du livre de poche sur la plage de Morgat [son parcours ici]. Une occasion pour moi de me procurer des livres (encore) et un sac tote-bag, le jumeau de celui que vous pouvez gagner en jouant pour la boîte littéraire [jeu anniversaire ici]. Je me souviendrai de la très impressionnante exposition des peintures de Chagall à Landerneau (que vous pouvez voir encore tout l'été si vous passez dans les parages). Ainsi que du magnifique Calvaire de Plougastel-Daoulas... Et puis d'un réveil un peu brutal le 15 au matin, et de rester bouche bée d'incompréhension et de sidération devant ce que certains êtres humains peuvent imaginer d'atrocités à fomenter. J'essaye de ne pas penser à la réalité de ce qui a eu lieu. Les peintures de Chagall sur les réseaux sociaux, les couleurs associées à Nice, l'art pour thérapie et consolation, ont été ce qu'il y a eu de plus marquant pour moi depuis. Il n'y a pas de mots, mais que de l'amour à dire et à partager encore plus fort. Et puis Galéa va bien.

Posté par Antigone1 à 12:15 - - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2016

Concours et pause

Mon blog se met pour quelques jours en vacances, le temps de profiter du soleil revenu et de la famille, mais il y a toujours des cadeaux à gagner ici [clic]. Ci-dessous, vous pouvez découvrir quelques éléments du contenu des boîtes en jeu. Pour l'instant, la boîte littéraire est très demandée... mais la boîte brico/zen n'est pas mal non plus. Bonnes lectures et à bientôt !! ;)

Pictures17-001

Petite info de dernière minute (le 08/07/2016)... Je viens de recevoir les surprises promises par le livre de poche pour vous gâter. Grand merci à eux c'est magnifique !! Je vous en parle plus longuement après le week-end du 14 juillet. Elle est bien cette boîte littéraire... ;)

LIVREDEPOCHE

Posté par Antigone1 à 10:19 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juillet 2016

Brillante, Stéphanie Dupays

brillante "Tu es sûre que ça va ? - Pas super. Je crois que je suis placardisée."

Claire et Antonin forment un couple moderne. Trentenaires performants, ambitieux et rationnels, ils mènent une vie parisienne à leurs yeux parfaite, la même que leur cercle d'amis. Claire aime travailler pour Nutribel, qui le lui rend bien. Sa supérieure, Corinne, vient d'ailleurs de la féliciter de l'avoir si brillamment remplacée au pied levé alors qu'elle était coincée avec ses jumeaux. Cependant, peu à peu, le vent semble tourner pour la jeune femme, qui se voit confier un projet par avance voué à l'échec. La placardisation se fait jour petit à petit, et le burn out n'est pas loin. Pourtant, Claire ne pensait pas se retrouver un jour dans cette situation, elle se retrouve désarmée, ment à tout le monde, en premier lieu à Antonin qui ne comprendrait certainement pas sa déchéance, et comble le vide avec un goût pour la lecture retrouvé.

J'avais, sur le même thème, déjà beaucoup aimé Les heures souterraines de Delphine de Vigan [clic ici]. Brillante sait surprendre par son ton léger, et sa couverture déroutante, faussement glamour. Car le contenu est bien différent du contenant. Il est intéressant dans ce roman de voir lentement le processus se former, de reconnaître des biais déjà rencontrés, de voir l'exploitation de l'humain, l'adhésion au groupe, montré comme une nécessité, le formalisme porté aux nues, et de constater encore une fois que le travail peut être la source d'une grande souffrance. On s'attache au personnage de Claire, on voudrait qu'elle s'éveille, et on porte avec une précaution de lecteur attentif et bienveillant ses premiers pas vers une certaine liberté. Un excellent premier roman, que j'ai lu d'une traite, réellement en apnée, et qui donne envie par contraste de pousser les portes des possibles.

Editions Mercure de France - 17 € - janvier 2016

Un livre lu dans le cadre du challenge Premier roman...

68premieresfois

Un premier roman réussi pour Arthémiss - Démonstration brillante pour Nicole - Beaucoup de réflexions chez Plumes Nacrée - Difficile lecture qui remue les tripes chez le petit carré jaune - Brillantissime pour Joelle - Un portrait impitoyable du monde de l'entreprise pour HCh Dahlem - Le billet de Deslireetdesmots - Une lecture sans plus pour Mon petit chapitre -  De la froideur se dégage de ce roman pour Tout ce qui se lit - Il manque une petite touche d'émotion pour Martine...

03 juillet 2016

Partageons nos livres

Pictures16

Il y a deux ans, à la même époque (ou presque), j'étais en plein bookcrossing pour les éditions J'ai Lu [clic ici]. Ma famille, une amie et moi avions distribué aux quatre coins de ma ville le premier tome de Games of Thrones, et j'avais beaucoup aimé faire ça, surtout que j'avais eu un retour super attendrissant (lire en commentaires du billet de l'époque ce récit), d'une lectrice (Mélanie) et de sa petite fille, que je remercie encore, et qui avait récupéré un des ouvrages Square Bayard. Hier, au même endroit, nous avons trouvé une des boîtes à lire installées depuis peu par la ville. C'est un peu un rêve devenu réalité puisque j'avais l'intention cette année de distribuer pendant l'été quelques livres sur des bancs de ce Square, fréquenté surtout par des enfants, mais pas que... Le principe de ces boîtes est d'y déposer des livres et/ou d'en prendre. Le principe est l'échange... Il y en a partout en France. C'est une belle idée. Je suis ravie d'avoir un lieu où déposer le trop plein de mes étagères qui certainement fera des heureux !

Posté par Antigone1 à 13:02 - - Permalien [#]

02 juillet 2016

Et pour toujours ce sera l'été, Valentin Spitz

etpourtoujours

 "Je ne suis jamais parvenu à les aimer."

Fils d'un acteur célèbre, Lucas passe à dix-sept ans ses vacances d'été dans la superbe villa que ce dernier possède à Saint-Tropez. Pour autant, ses relations avec son père ne sont pas faciles. L'adolescent profite donc de l'extérieur, des plages, mais surtout de ce qui se passe la nuit, fait des rencontres, notamment cette jeune-fille, Manon, qui partage pour les vacances un appartement avec des jeunes de son âge. C'est à ce moment-là que débarque Marie-Baptiste, l'agent de Marc, que Lucas surnomme Darth Vader. Les deux adultes annoncent au jeune homme leur intention de se marier. Mais Lucas ne pense qu'à sa mère, disparue quand il était enfant, et l'insistance d'Alain Van Meks, un policier, ancien ami de Marc, pour relancer l'enquête, perturbe beaucoup le jeune homme...

Avec ce roman, je pensais rentrer dans une bluette d'été, sans doute un peu orientée par cette couverture estivale. Et puis, dans les premières pages, je me suis assez vite rendue compte qu'il n'en était rien. Ce que je préfère je crois. J'ai finalement surtout pensé très vite à ma lecture de Bonjour Tristesse de françoise Sagan, à cette atmosphère de paresse vaguement érotique que l'été et l'adolescence conjugués générent. Et puis, l'intrigue gagne peu à peu en étrangeté, la violence, le doute, le chagrin s'invitent, en même temps que cette future belle-mère, qui semble s'arroger des droits sur un adolescent visiblement en souffrance. Peu à peu, le lecteur se sent en danger, est troublé, frémit jusqu'au verdict final. Valentin Spitz est chroniqueur sur iTélé, il étudie par ailleurs la psychanalyse et travaille à la Maison de Solenn (une maison pour adolescents). Il est connu pour être l'auteur de deux biographies : une de Najat Vallaud-Belkacem et une de Arnaud Montebourg. Ce roman est son premier roman et il est plutôt réussi.

A glisser dans sa valise pour l'été et à rajouter à ma petite Sélection Plage qui s'étoffe [clic ici].

Editions Jc Lattès - 17.50 € - Juin 2016

Posté par Antigone1 à 18:50 - - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2016

Mon blog a dix ans cet été et vous offre des cadeaux !

concours

Vous vous souvenez des swaps qui ont fait les grandes heures des blogs littéraires il y a quelques années ? Je vous propose un peu dans le même esprit de gagner deux lots de cadeaux sur mon blog cet été, pour fêter donc les dix ans de mon blog, qui s'est tour à tour appelé @antigone (sur blog4ever), Un jour je serai grande ou Les écrits d'Antigone (sur Canalblog). Et dire qu'au début je pensais ne rien avoir à dire...
Pour participer et gagner une des deux boîtes (élaborées par mes soins), il suffit de s'inscrire en commentaire juste en dessous, pour l'une des deux box, ou les deux, selon vos envies (merci d'inscrire le nom de la boîte pour que votre participation soit prise en compte). Vous avez jusqu'au 30 juillet 2016 minuit. Deux mains innocentes effectueront ensuite le tirage au sort pour un résultat prévu début août ! 

Trois éditeurs ont répondu favorablement à mes sollicitations. Je les remercie chaleureusement pour leur réponse enthousiaste et leur générosité !! Ils me permettent de vous gâter. Sans vous, vos lectures et vos commentaires, votre présence souvent quotidienne, ce lieu n'existerai pas. 

niterrenimer2

La boîte littéraire contient notamment Ni terre ni mer, le merveilleux roman d'Anne Von Canal, un gros coup de coeur de lecture édité chez Slaktine et Cie (éditeur partenaire) - un roman de chez Le livre de poche (éditeur partenaire) - une petite fille rouge, et plein d'autres surprises... dont je vous dévoilerai la nature petit à petit au fil du mois de juillet sur ce blog, mais également sur les réseaux sociaux. 

 

 

vivezlebonheurLa boîte bricolage/détente contient notamment Un coffret CD Audiolib Vivez le bonheur ! par Sylvie Roucoulès (éditeur partenaire) - un chat - et des surprises... dont vous découvrirez également la nature petit à petit au fil du mois de juillet...