15 janvier 2017

Te prendre pour une reine

... sans doute pour quelques semaines.

Posté par Antigone1 à 11:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


25 septembre 2016

Dimanche

En ce moment, je passe mes dimanches en compagnie de Wallander, à regarder le replay sur Arte de la quatrième et dernière saison, et ça ressemble un peu au bonheur. Bon dimanche !

Posté par Antigone1 à 13:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

30 août 2016

Mustang

J'ai regardé ce film en DVD il y a quelques jours et depuis il me hante un peu... 

Posté par Antigone1 à 21:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

22 novembre 2015

Madame Foresti

[Un extrait pour les mamans normales, évidemment imparfaites] J'en profite pour effectuer une petite pause. Je suis très occupée en ce moment et le blog est délaissé. Et puis, le livre que je lisais, Mélo de Frédéric Ciriez, m'a semblé très vain tout à coup, depuis les évènements du week-end dernier. Je n'ai plus lu depuis des jours, ma PAL est vertigineuse. Je récupère mon énergie, je lis deux/trois livres au passage et je serai de retour. A très bientôt ! Aujourd'hui j'ai eu 43 ans. Merci Madame Foresti ! Votre spectacle m'a permis d'embrasser cette année de plus avec bonne humeur, un spectacle au top, comme d'habitude.

Posté par Antigone1 à 22:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2014

Bright Star - un extrait

J'ai revu ce film dernièrement, de Jane Campion. Il y est question de John Keats, et de comment la poésie (et l'amour) peuvent transformer une jeune fille frivole en un être habité. Je n'aime pas tout dans ce film, je le trouve presque trop linéaire... mais ce qu'il est beau (esthétiquement), et tout à fait adapté au printemps qui pointe son nez au dehors !! C'est cadeau.

Posté par Antigone1 à 17:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


21 février 2014

The Killing, Broadchurch et blablabla

Bon, il faut que je vous avoue tout. Suite au billet de "Un autre endroit" [clic ici], j'ai mis le bras, la volonté, mon temps libre, dans l'engrenage de cette série danoise de 2007 (ci-dessus) auquelle je suis devenue addicte. Ce n'est pas ma faute, ma bibli l'avait en sa possession en 2 coffrets DVD. Résultat, j'ai lâché en plein milieu le Douglas Kennedy que l'on m'avait prêté (Cet instant-là), que j'ai rendu avec la mauvaise excuse que (quand même) le personnage principal est bien antipathique (mais bon, j'en ai vu d'autres). Et puis, j'ai choisi un tout petit livre pour mon objectif pal de février (parce que "je suis en retard") et j'espère ne pas rendre ma copie au dernier moment (honte sur moi). Par ailleurs, vous vous en doutez, je n'ai pas résisté à la diffusion de Broadchurch, qui copie drôlement (quand même) le principe de The Killing justement (une seule enquête s'étire sur plusieurs épisodes), mais pfiou... c'est bien.

 Allez, promis, bientôt, de nouveau de la lecture sur ce blog... Bon week-end !!

Posté par Antigone1 à 20:24 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

04 novembre 2013

Electrick Children... en DVD

Rachel vit dans une communauté Mormone de l'Utah. Le jour de ses quinze ans, son père utilise pour sa confession rituelle un magnétophone. Piquée par la curiosité, la jeune fille cherche à retrouver après leur entretien cet objet intrigant,  et découvre dans la cave de sa maison, une cassette bleue qu'elle écoute. La chanson qu'elle contient "Hanging on the telephone" est une révélation, pour elle, presque un message divin. Quelques mois plus tard, Rachel est enceinte, et pourtant - de son propre aveu - elle n'a jamais fauté. Elle est persuadée d'être une sorte d'immaculée-conception. Sa famille veut lui faire épouser en urgence un garçon de la communauté. Mais Rachel s'enfuit, à la recherche du chanteur de la cassette bleue...

ELECTRICK CHILDREN 2

Electrick Children est un film à l'esthétique lente, lêchée, et qui s'avère être au visionnage un excellent moment de cinéma, emporté par des comédiens jeunes et talentueux. J'ai beaucoup aimé ce road movie surprenant et la confrontation qu'il évoque entre deux mondes si différents, une communauté mormonne au dogme enfermant et Las Vegas la ville des excès. Au tout départ, en tant que spectacteur, c'est l'inquiétude pour le sort de la petite Rachel qui prédomine, et puis on assiste petit à petit à une bien jolie histoire, un brin décalée... dont on ressort le sourire aux lèvres, et des envies de musique dans les oreilles !!

ELECTRICK CHILDREN 7

(Sélection Officielle au Festival du cinéma américain de Deauville 2012)

Grand merci à BAC films ! - Sortie officielle du DVD le 5 novembre 2013

[J'ai beaucoup pensé à Au nom de la mère en visionnant ce DVD, roman qui conte l'histoire de Marie, mère de Jésus, mais de manière réaliste. Un très beau livre de Erri De Luca que j'en profite pour vous recommander également chaudement.]

Posté par Antigone1 à 17:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

23 août 2013

Indian Palace

 
En ce moment, entre deux lectures, je regarde des films. L'été permet cela aussi. 
Je vous parle d'Indian Palace aujourd'hui car il serait dommage de garder pour moi la découverte d'un film "qui fait du bien". En effet, assistés du très bon casting regroupé pour l'occasion, nous nous surprenons en tant que spectateurs à rêver d'être comme les invités du Marigold Hôtel, jamais découragés par l'âge et les retournements de la vie... 
Ce film permet l'évasion propice aux vacances. L'écran éclate soudain de couleurs et de bruit. Alors oui peut-être cette Inde-là, présentée comme idyllique, est-elle sans doute un peu éloignée de la réalité mais tant pis. A voir pour se donner la pêche ! (Le DVD est sorti en 2012).
 
Sinon, côté rentrée littéraire, j'ai enfin craqué pour le Brigitte Giraud. J'en freine volontairement la lecture... Hier, dans la librairie dans laquelle je me suis égarée, trônaient côte à côte tous les livres intéressants dont la blogosphère a déjà parlé depuis quelques jours... un délicieux supplice, mais j'ai résisté, car j'attends encore personnellement une ou deux sorties.
 

Posté par Antigone1 à 16:51 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2013

Antigone... de Jean Anouilh

J'ai profité de quelques heures de solitude pour regarder cette pièce (en DVD) de Nicolas Briançon que je n'avais jamais vue, avec Barbara Schulz dans le rôle d'Antigone et Robert Hossein dans celui de Créon. C'était bien.
Le jeu de Barbara Schulz est parfait, elle incarne de manière très crédible le personnage je trouve. Son émotion est véritable et visible. Robert Hossein est Robert Hossein mais là plutôt dans la retenue, ce qui est mieux.
Et puis, j'ai apprécié aussi l'interview de l'actrice en bonus. Elle insiste sur le fait qu'il ne faut pas réduire la force d'Antigone à celle d'une adolescence en crise (j'approuve !). La jeune fille étant la représentation symbolique de tous ceux qui savent dire non, avec courage... et peur.

Un extrait.

 

DVD chez Copat - 2011 - Grand merci à mes prêteurs !

Posté par Antigone1 à 18:49 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

26 mai 2013

La couleur des sentiments

... vu hier en famille parce que grande fille avait eu une journée sur ce thème et que sa prof de CDI lui avait conseillé le livre.
Pour une fois, à défaut du livre, nous avions le film dans nos cartons.
Je trouve qu'on mesure en le regardant le pouvoir des mots, et c'est rassurant.

J'ai pleuré comme une madeleine, j'ai pensé à La Couleur Pourpre, mais pourquoi avoir autant attendu pour le regarder ?

Sinon, Cannes vient de décerner son prix à la version film de la BD Le Bleu est une couleur chaude de Julie Maroh, et ça aussi c'est rassurant : voir un pitch sur [la Vie d'adèle].

Posté par Antigone1 à 18:37 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :