15 mars 2016

Je sais que tu ne répondras pas

[Parce que j'adore cette chanson] Sinon, pendant ce temps je lis La fille seule dans le vestiaire des garçons de Hubert Ben Kemoun et je garde près de moi la bulle de bonheur que fut mon voyage sur Rennes. Fatiguée mais heureuse, je suis.

Posté par Antigone1 à 20:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


21 février 2016

The Movement

[Aimer un clip avant de se rendre compte que le chanteur est Justin Bieber... ;)] Sinon, pendant ce temps, j'abandonne quelques lectures : Fermez les yeux de CJ Cooper, l'histoire d'une manipulation entre un fascinant hypnotiseur et sa patiente Sara (roman léger qui annonce beaucoup, mais m'a très très très vite ennuyée) ; Séraphîta de Balzac, chez une toute nouvelle maison d'édition Sur le fil, que je remercie pour l'envoi (un Balzac très surprenant, mystique, démonstratif sans doute dans l'oeuvre du romancier que j'adore lire habituellement... mais là il faut bien avouer qu'il y a sans doute une raison pour que ce titre soit méconnu. Ennui, étonnement et déception. Pour autant c'est un livre à prendre en compte pour qui souhaite regarder l'oeuvre balzacienne d'un autre oeil.) J'ai ouvert hier soir Le Dernier message d'Eva de Pierrick Gazaignes, un polar distrayant qui risque bien de réussir lui à me relancer... ouf tant mieux. J'en profite pour vous donner le lien vers un billet de Sophie Andriansen [clic ici] qui énonce en ce moment quelques vérités assez bonnes à dire sur la réalité de l'activité de blogueur littéraire, les fantasmes liés, la pression des auteurs auto-édités et notre façon de gérer les services de presse. Je partage son analyse, et son vécu.

seraphita fermezlesyeux

Posté par Antigone1 à 11:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2016

Come

Je vous mets aujourd'hui ici un des choix de ma soeur (que j'aime et que j'adore), et je fais toujours référence au tag musical qui a tourné sur facebook dernièrement. Sinon, pendant ce temps, je lis Fermez les yeux de CJ Cooper chez Préludes, qui s'avère être une lecture légère légère légère légère... Trop ? Je persévère un peu. Demain, il y aura un texte pour l'atelier d'écriture de Leiloona sur ce blog, l'envie d'écrire, malgré un thème qui me parle moyennement, mais que j'ai quand même réussi à dompter, enfin je crois, le Harcèlement de rue... Toutes les infos ici.

Posté par Antigone1 à 15:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2016

J'ai mal à ton couteau dans mon dos

Un petit tag musical a circulé quelques temps sur facebook, générant des souvenirs et quelques découvertes. J'ai aimé découvrir cette chanteuse là, ce clip, choisi par Estelle Calim [clic]. Je ne connaissais pas du tout Claire Diterzi. Sinon, en suivant [ce lien-ci], vous trouverez une version audio de la rencontre à laquelle j'ai assisté vendredi dernier avec Agnès Desarthe. Je vous en recommande l'écoute !!! Guénaël Boutouillet l'animait et a utilisé ma photo pour illustrer ce postcast. Je suis trop fière. Allez, depuis aujourd'hui, enfin un peu plus de temps pour lire... Un billet de lecture bientôt sur ce blog, c'est promis.

Posté par Antigone1 à 17:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2016

Samedi... musique, rencontre, lecture et blabla

Et je cours, je me raccroche à la vie, je me saoule avec le bruit des corps qui m'entourent, comme des lianes nouées de tresses, sans comprendre la détresse des mots que j'envoie...

[Cette version là que je préfère] Pendant ce temps, je lis Tout plutôt qu'être moi de Ted Vizzini, et déjà page 46 je suis troublée... par l'écho, par beaucoup d'écho. Est-ce bien raisonnable de lire ça en ce moment ? On verra. Autrement, hier soir, je me suis rendue à une rencontre/lecture avec Agnès Desarthe, auteure passionnante à écouter, sympathique, efficace et franche, positive. J'en ai profité pour croiser quelques personnes sympathiques dans le public aussi, que j'en profite d'ailleurs pour saluer ici de nouveau (lectrices silencieuses de mon blog). Et j'ai retenu beaucoup de cet entretien, sur sa manière de travailler l'écriture, sa manière de modeler son imagination. Agnès Desarthe a trouvé de plus, avec son métier de romancière, le meilleur alibi pour passer son temps à lire... son occupation préférée. Elle est cette année d'ailleurs la 42ème présidente du jury du Prix du Livre Inter. Elle nous a lu avec beaucoup de talent un extrait de son dernier roman, Ce coeur changeant. Qu'est-ce que j'attends, donc, pour écrire moi aussi ? Bon week-end !

agnesdesarthe

Sur ce blog Les bonnes intentions - ...

Posté par Antigone1 à 13:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 janvier 2016

Petite pause

... avec Bowie, l'éternel. Petite pensée aussi pour un ami, celui qui me l'a fait découvrir, et qui vit des heures délicates. Je vous retrouve dans quelques jours, avec des lectures. Moi j'ai besoin de me reposer un peu, je crois que mon corps supporte assez mal l'hiver. Pour ceux que je retrouve régulièrement sur facebook et Instagram, rien ne change. Les réseaux sociaux se gèrent facilement avec le téléphone. A très très bientôt ! 

 

Posté par Antigone1 à 20:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

04 janvier 2016

Unforgettable

[Hommage - Natalie Cole - Elle est merveilleuse cette chanson, non ?] Sinon, pendant ce temps, je lis La déesse des petites victoires de Yannick Grannec, livre dans lequel je me sens bien mais qui fait son petit poids de lecture. Le prochain billet risque de se faire attendre... donc. ;)

Posté par Antigone1 à 20:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

24 décembre 2015

Joyeux Noël à tous !!

Qu'il vous soit doux, mais également un peu fou fou fou... ;)

Et je participe ainsi à la radio des blogueurs de Leiloona pour Noël !! [clic ici]

noel-blogueur-radio

Posté par Antigone1 à 15:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

11 décembre 2015

C'est toi c'est toi

[Mon cher] Sinon, pendant ce temps, je lis L'île d'Elle de Régis Delène Bartholdi, petit neveu du célèbre sculpteur, né dans ma ville. Son roman est bourré d'adjectifs et de phrases grandiloquentes, je persévère malgré tout, un peu... tandis que ma PAL atteint des sommets. J'essaye de conserver un rythme de lecture raisonnable mais il était compliqué de consacrer du temps à ce blog dernièrement. Bon week-end !

Posté par Antigone1 à 09:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

08 novembre 2015

How could you be so heartless

[Christine] Tandis que j'écris pour l'atelier d'écriture de Leiloona, que le soleil brille et que je retombe un peu avec l'écriture dans les paradis perdus de l'enfance. Cette chanson là vient à point pour illustrer la photo et le texte de demain. Sinon, pendant ce temps, je lis aussi Etta et Otto (et Russell et James) d'Emma Hooper et je ne suis pas aussi séduite que je le voudrais. Bonne soirée !

Posté par Antigone1 à 16:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,