27 juillet 2016

L'heure bleue, Elsa Vasseur

lheurebleue

 "Zoé fut saisie d'un vertige."

Juste après l'obtention de son baccalauréat, et alors que son été s'annonce vide de projets, Zoé se voit proposer par une amie du Lycée de jouer à la baby-sitter pour son neveu Ben tout en profitant d'un séjour en Grèce en sa compagnie. La jeune-fille a perdu autrefois son petit frère Nino, et est marquée par ce décès qui provoque chez elle régulièrement des troubles alimentaires, elle accepte cependant la proposition de Lise, plus par provocation envers son père qui a remplacé sa mère par une hôtesse d'accueil prénommée Karine que par véritable envie. La famille de Lise, installée pour l'été sur une île grecque privée, Dolos, s'avère à la fois intimidante et étrange. Adam, le père de Ben, peintre, trouble beaucoup la jeune-fille qui ne sait quoi penser par ailleurs de la défection de la mère de l'enfant confié à ses soins, ni des faux-semblants et mensonges de cette famille d'un autre milieu qu'elle...

Je n'aurais certainement pas lu ce premier roman d'une toute jeune fille s'il n'avait voyagé parmi le groupe du challenge des #68premièrefois. C'est une bluette d'été qui se lit très rapidement, il m'a fallu une demi-journée pour l'achever. J'ai aimé y croiser des souvenirs personnels, d'anciens étés à faire moi-même du baby-sitting chez des gens fortunés. La position délicate, entre intimité et rapports professionnels, est ici assez bien décrite même si Zoé ne reste pas un personnage transparent très longtemps, ce qui est généralement plutôt l'apanage des jeunes-filles au pair, denrée interchangeable et éphémère. Les évènements et tensions présentes dans la famille Stein donnent en effet très vite au récit une autre tournure, entre drame et mélodrame. J'ai cependant regretté que ce récit ne se départisse jamais vraiment de ses caractéristiques de roman romantique, son scénario me rappelant étrangement celui de Jane Eyre. J'ai eu par la même le sentiment de revenir à mes lectures adolescentes. Pour autant, les qualités de raconteuse d'Elsa Vasseur sont indéniables et L'heure bleue est rempli de jolis moments suspendus, de peinture, d'été et de couleurs. Un livre à glisser sans hésiter dans son sac de plage pour les amateurs de lectures sentimentales !

Editions Robert Laffont - 18.50€ - Mai 2016

68premieresfois Distrayant mais manquant d'intensité pour Joëlle - Agréable et estival pour Martine, qui est quand même un peu déçue - Un roman léger, pour l'été, au bord de la piscine ou dans une chaise longue au jardin pour Laure des Jardins d'Héléne ! 

... et c'est exactement là que je l'ai lu, sur une chaise longue, dans mon jardin.


26 juillet 2016

Entre ici et ailleurs, Vanyda

entreicietailleurs

 "Ça te dirait qu'on mange ensemble ce soir ? Je t'invite."

Coralie vient de se séparer de son copain de longue date, et à 28 ans, se retrouver seule dans un appartement est assez incongru, et même un peu décourageant. Elle n'a pas très envie de sortir de chez elle, se contente d'aller au bureau, et de bavarder avec sa collègue Océane. Heureusement, son frère est là, qui la titille. Il vient parfois de Paris jouer aux jeux vidéo avec elle. Pour lui prouver qu'elle est capable de s'inscrire à un sport, elle commence des cours de Capoera. Le groupe s'avère très sympathique, et de conversations en rencontres amoureuses ou amicales, Coralie va se rendre compte qu'elle peut en apprendre encore plus sur ses origines à demi laotiennes, et peut être s'inventer une nouvelle vie. En effet, on l'interroge régulièrement sur sa nationalité, son appartenance, ses goûts culinaires et les rites auxquels sa famille se plie. Très proche de Kamel, elle entretient avec lui un dialogue intéressant sur leurs origines et leurs différences, tout en cherchant sans le chercher l'amour. 

Comme toujours, lire un album de Vanyda est un délicieux moment. J'aime son trait, la fluidité de son dessin, sa façon de croquer les gens, les réflexions sur l'existence qui émergent des dialogues. Entre ici et ailleurs est un opus réussi, il semble s'inspirer des propres interrogations de l'auteure (voir le rabat de la quatrième de couverture) sur son vécu de fille d'immigré. Et c'est une véritable bouffée d'air, et réconfortant de constater, que l'ouverture est possible, et finalement si simple. Une BD qui allie quête des origines et recherche de soi.

Editions Dargaud - 14.99 - Janvier 2016 - Merci ma bibli !!

Pour Moka, c'est une réussite, et elle parle aussi de bouffée d'oxygène !

entreicietailleurs1

Posté par Antigone1 à 10:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juillet 2016

Aloha

Sinon, pendant ce temps, je lis aussi pour la rentrée littéraire... A venir sur ce blog aux environs du 17 août ! Bonne semaine ! Profitez profitez profitez... ;)

Posté par Antigone1 à 11:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

23 juillet 2016

Broderie... du fil et encore du fil

Aujourd'hui, je vous embarque pour un billet au pays du bricolage. Tout d'abord, il faut partir du principe que la broderie de nos jours peut aussi être moderne et attirante, et ne pas être réservée comme on le croit trop souvent seulement aux vieilles dames... Ensuite, je vais vous expliquer comment j'en suis arrivée à m'y intéresser.

Il y a quelques mois, je suis tombée par hasard, et un peu amoureuse, des broderies de Sarah K Benning. [clic ici pour accéder à son blog] J'ai adoré tout de suite ses petits tableaux de plantes grasses et me suis intéressée à son programme de tutoriels, sans pour autant succomber à la tentation (ne me sentant pas forcément capable de tant de talent). Puis, sur Facebook, une blogueuse au nom évocateur d'Albertine Proust [clic ici], est venue relancer mes envies avec les superbes kits et créations de Pascal Jaouen [voir ici] qu'elle adore. J'étais perdue.

sarahkbenning   eteglazig

Souhaitant tester un peu mes capacités (parce que tout cela reste cher), j'ai acheté un petit kit à la Casa dont je n'ai gardé que le tissu (retourné) et le tour en bois. J'avais déjà chez moi des fils DMC. J'ai cherché des dessins sur internet, je suis tombée sur un modèle qui m'a bien plu (un peu modifié) et puis voilà (résultat en cours de finition ci-dessous) !! Vous retrouverez les différents points de broderie de base, si jamais vous aussi vous souhaitez vous lancer, en cliquant sur le lien ci-contre [clic points de broderie]. Pour tout vous avouer, je prends beaucoup de plaisir à broder, j'ai l'impression de faire du coloriage, et la détente est la même que pour le tricot. Je pense craquer bientôt pour un kit plus conséquent. Si vous vous lancez à votre tour, amusez-vous bien !

broderie2

 [Pour les joueuses, dans ma boîte brico/zen s'est glissé un petit kit broderie]

Posté par Antigone1 à 15:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juillet 2016

Le secret du mari, Liane Moriarty

lesecretdumari "Je n'ai qu'un seul souvenir de votre fille."

Cécilia et John-Paul sont de ces couples que l'on envie ou déteste. Très organisés, parfaits, beaux et souriants, ils sont de toutes les actions bénévoles, sont impliqués dans l'école de leurs trois filles, dans la vie de la communauté. Cécilia organise des réunions Tuperware, activité où elle excelle. Elle rencontre ainsi Rachel, cette femme âgée et solitaire qui a autrefois perdu sa fille. Et elle croise de temps en temps également à l'école Tess, venue pour quelques mois soutenir sa mère accidentée avec son très jeune fils Liam. Mais sous la surface lisse, se cachent quelques désagréments. Le couple n'a plus de relations intimes depuis six mois, et pendant l'absence pour raisons professionnelles de John-Paul, les trois filles révèlent à leur mère le comportement étrange de l'époux de Cécilia, notamment ses pleurs sous la douche et ses regards tristes. De plus, Cécilia découvre par hasard une lettre à n'ouvrir qu'après la mort de son mari, de quoi éveiller une certaine curiosité, voire quelques soupçons, mais Cécilia est encore loin de l'affreuse vérité et de ses conséquences...

J'ai acheté ce poche lors de ma rencontre avec Le camion qui livre du Livre de poche à Morgat (29). C'est une lecture d'été idéale, un roman choral épais, de ceux qui décortiquent avec doigté les faux semblants des communautés bien pensantes, ici australiennes en l'occurence. Le secret du mari pourrait s'être inspiré de quelques épisodes de Desperate housewives, ce qui n'est pas forcément un défaut, bien au contraire. J'ai aimé ce livre, ses personnages attachants, le secret et la tension qui donnent au récit très vite des allures de thriller. Une lecture captivante.

Edtions du livre de poche - 7.90€ - Avril 2016

 


20 juillet 2016

Le Coeur du Pélican, Cécile Coulon

lecoeurdupelican"Anthime n'irait pas en enfer simplement pour allumer sa cigarette. Il irait pour en rapporter des pierres fumantes et les porter dans ses poings le reste de sa vie."

Anthime a été une star lorsque adolescent il excellait au huit cent mètres, porté par son coach Brice, son entourage, sa famille, et l'admiration muette de sa jeune voisine Joanna. Anthime était alors surnommé Le Pélican. Mais quand la chute survient, la blessure, il faut réinventer sa vie, oublier les idylles que l'on croyait pouvoir commencer avant la défaite, fuir l'inaccessible Béatrice, et se laisser emprisonner par l'affection des petites voisines. Anthime épouse Joanna sans l'aimer, passe des concours administratifs, mène une vie de famille rangée, dans un lotissement banal. Vingt ans après, alors qu'Anthime est devenu un homme bedonnant sans panache, simple habitant d'un pavillon avec terrasse, quelque chose se réveille en lui. Le Pélican n'a alors de cesse de vouloir réouvrir ses ailes...

De Cécile Coulon, j'avais déjà lu Le rire du grand blessé [clic ici] et ce avec une grande admiration pour cette dystopie réussie. Le genre est ici très différent. Le récit se glisse dans l'intérieur d'une maison, dans la vie d'un couple bancal, dans l'histoire d'un jeune homme qui n'a pas su grandir et qui se laisse guider par les désirs des femmes, son épouse, sa soeur. La course est vue comme une libération mais le sport comme un monde cruel tenu en laisse par la compétition et les flatteries. Désillusions, non-dits, obligations et rumeurs, sourires de façade, tout vole en éclats. Un mariage se brise mais le récit nous explique pourquoi, où se situait déjà la faille. J'ai beaucoup aimé l'écriture de Cécile Coulon, son regard incisif et cru, la brutalité parfois tendre de cette histoire qui se lit le souffle court et que l'on dévore littéralement. Une lecture qui n'est pas de tout repos. Du grand art !

Editions Points - 6.90€ - Juin 2016

Puissant et percutant pour Clara Il est tombé des mains d'Alex - Sans doute le plus abouti pour Gwenaelle - Brillant pour Noukette qui l'a lu pour le prix du meilleur roman des lecteurs de Points !

Posté par Antigone1 à 10:30 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2016

Dans mes boîtes

... il y aura aussi tout ça !! Très gâtée par les éditions du livre de poche, que je remercie chaleureusement pour leur générosité. Et puis des petites bricoles, chinées par ma grande fille (15 ans aujourd'hui) et moi. Oserais-je vous avouer que j'ai adoré faire ça ? Mais que maintenant il faut être sage et arrêter de remplir.

Il est toujours temps de jouer pour ces boîtes, une seule, ou les deux [en cliquant ici] !!!

A gauche, la boîte littéraire. A droite, la boîte bricolage/détente. Quelques surprises supplémentaires ne seront découvertes que par les gagnantes. Rendez-vous dorénavant début août pour les résultats du tirage au sort. Bonne chance ! 

NB : modification de la date de fin des inscriptions, le 30 juillet au soir minuit, pour un résultat le 31 juillet dans la journée.

Pictures19

18 juillet 2016

Une famille normale, Garance Meillon

unefamillenormale

 "Dans la voiture, je fis taire Chopin, qui lui non plus ne comprenait plus rien."

La famille de Cassiopée est (d'apparence) une famille banale. Damien et elle forment en effet un couple uni, ont chacun un métier, des passions, un entourage amical. Ensemble, ils ont eu deux enfants, une fille et un garçon, maintenant adolescents, et ils habitent tous les quatre un bel appartement dont la jeune femme est assez fière. La routine a bien un peu pris le dessus sur le sentimentalisme des débuts, ce qui arrive à de nombreux mariages. Mais l'emploi du temps est devenu une donnée maîtrisée, peut-être même un peu trop. D'ailleurs, Cassiopée organise tout dans cette maison, les activités des enfants, le régime sans sel de la famille, et ferme les yeux sur les loisirs extravagants de son mari, notamment sur cette casquette affreuse qu'il tient à porter tous les dimanches. Les rares moments d'abandon sont par ailleurs soigneusement réglementés, l'amour c'est le mardi, et les comics n'ont leur place que dans les toilettes. Et puis un jour, la mère de Cassiopée décède, et tout ce bel édifice édifié avec soin pour ne laisser entrer aucun sentiment, ni aucun imprévu, craquelle. Les larmes peinent pourtant à venir. Les deux femmes étaient si différentes. Cet évènement, et des lettres que Cassiopée découvre, vont pourtant faire voler en éclats les faux-semblants de cette famille normale. Il faut croire qu'elle n'attendait que cela...

J'ai beaucoup aimé ce livre, les secrets révélés, la découverte par Cassiopée des lettres de sa mère, la vague qui prend racine là, dans ce moment de lecture et fait bouger les lignes. Le couple que la jeune femme forme avec Damien est étonnant et assez exceptionnel. L'amour insubmersible de cet homme qui attend, est à l'écoute, et sait profiter de ce que sa femme est à même de donner, est très touchant. Le lecteur entre aussi dans l'intimité des deux adolescents, Lucie et Benjamin, et les regarde aimer, faire des erreurs, se blesser puis se relever. Ce livre est passionnant à lire, d'une simplicité remplie d'émotion, très beau, surprenant, et bien écrit. Un bien intéressant moment de lecture.

Edtitions Fayard - 17€ - Janvier 2016

Un livre lu dans le cadre du challenge Premier roman...

68premieresfois Une lecture forte, à la fois glaçante et tendre, bouleversante pour Martine - Un roman ironique vraiment intéressant à découvrir pour Pativore - Emouvant pour Virginie - Emotions et sentiments pour Nathalie - L'instinct de survie des personnages a plu à Tlivres - Emouvant pour Joelle - Anita a été moins enthousiasmée par la fin que par le début - Une belle leçon de vie pour Plume Nacrée - Une performance honorable pour Anita - Lydie a adoré - De l'ennui dans les jardins d'Hélène - Une lecture intéressante et une écriture prometteuse pour domiclire, malgré quelques bémols - "L’écriture de Garance Meillon est singulière,  sobre, drôle, un poil grinçante…Tout ce que j’aime", chez Framboise - Saxaoul n'a pas été convaincue par le dénouement...

17 juillet 2016

Retour de vacances

Pictures18

... et que la Bretagne était belle, sous un soleil souvent frileux, mais qui donnait à la mer des couleurs paradisiaques. Je ne peux pas tout mettre en photographies ici. Je garderai en souvenir cette rencontre improbable avec le camion du livre de poche sur la plage de Morgat [son parcours ici]. Une occasion pour moi de me procurer des livres (encore) et un sac tote-bag, le jumeau de celui que vous pouvez gagner en jouant pour la boîte littéraire [jeu anniversaire ici]. Je me souviendrai de la très impressionnante exposition des peintures de Chagall à Landerneau (que vous pouvez voir encore tout l'été si vous passez dans les parages). Ainsi que du magnifique Calvaire de Plougastel-Daoulas... Et puis d'un réveil un peu brutal le 15 au matin, et de rester bouche bée d'incompréhension et de sidération devant ce que certains êtres humains peuvent imaginer d'atrocités à fomenter. J'essaye de ne pas penser à la réalité de ce qui a eu lieu. Les peintures de Chagall sur les réseaux sociaux, les couleurs associées à Nice, l'art pour thérapie et consolation, ont été ce qu'il y a eu de plus marquant pour moi depuis. Il n'y a pas de mots, mais que de l'amour à dire et à partager encore plus fort. Et puis Galéa va bien.

Posté par Antigone1 à 12:15 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2016

Concours et pause

Mon blog se met pour quelques jours en vacances, le temps de profiter du soleil revenu et de la famille, mais il y a toujours des cadeaux à gagner ici [clic]. Ci-dessous, vous pouvez découvrir quelques éléments du contenu des boîtes en jeu. Pour l'instant, la boîte littéraire est très demandée... mais la boîte brico/zen n'est pas mal non plus. Bonnes lectures et à bientôt !! ;)

Pictures17-001

Petite info de dernière minute (le 08/07/2016)... Je viens de recevoir les surprises promises par le livre de poche pour vous gâter. Grand merci à eux c'est magnifique !! Je vous en parle plus longuement après le week-end du 14 juillet. Elle est bien cette boîte littéraire... ;)

LIVREDEPOCHE

Posté par Antigone1 à 10:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,