27 mai 2012

Ce matin

... grandes manoeuvres sur la plage de Bretignolles sur Mer.
Vite vite, profiter du beau temps ! Vite vite, enfin prendre la mer !
Mais de temps en temps les roues des tracteurs s'enlisent... et c'est tout un spectacle !

bretignolles

Posté par LESECRITS à 14:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


26 mai 2012

Soirée exceptionnelle

jevoulaistedire... autour du roman de Louisa Young !!

Table ronde animée par Jean Lebrun, producteur de La Marche de l’Histoire sur France Inter, avec l'auteur du livre Louisa Young et le Pr Bernard Devauchelle, chef du service de chirurgie maxillo-faciale du CHU d’Amiens (Il a réalisé la première greffe partielle de visage.).

Seront également présents :
* Annette Becker - Historienne et professeur à l’université Paris Ouest Nanterre
et membre de l’Institut universitaire de France.

* Jérôme Kircher - Comédien ayant incarné le personnage de Bastoche dans
Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet.

La Fondation des « Gueules Cassées » et les Éditions Baker Street vous invitent à cette table ronde à l’occasion de la parution en France du best-seller anglais de Louisa Young, traduit de l’anglais par Françoise Jaouën.

Le mercredi 6 juin 2012 à 19 heures dans le Salon d’honneur de la Fondation des «Gueules Cassées».

Le comédien Jérôme Kircher lira des extraits du roman de Louisa Young.

Réservez votre place (sans prix d'entrée mais dans la limite des places disponibles) par mail à : contact@bakerstreet-editions.com 

Union des blessés de la face et de la tête / Fondation des « Gueules Cassées »
20, rue d’Aguesseau - 75008 Paris • Tél. : 01 44 51 52 00Métro : station Madeleine ou Concorde


Je ne pourrai malheureusement pas assister moi-même à cette table ronde - dont le sujet m'aurait bien plu - c'est un peu loin de chez moi... Je remercie les Editions Baker Street pour leur invitation et de me permettre de l'étendre à vous, chers lecteurs de ce blog. J'en profite pour vous recommander encore chaudement cette lecture [mon billet ici].

Posté par LESECRITS à 14:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2012

Je peux me cacher

talons

Si il le faut j'y retournerai
Dans l'antre qui sait épouser mon corps
Tant pis si je demeure étrange
Tant pis si je ne ressemble pas à celles
Qui dansent sur des hauts talons
Dès que l'été darde sa chaleur

Fidèle à moi-même je m'éclipse déjà
Quêtant l'oubli comme une évidence
Une conclusion familière

Tu as su être différent
Bouleverser mes multiples remparts
Provoquer la rencontre
Et j'écris gauchement en réponse
Ce poème un peu pâle en forme de merci

© Les écrits d'Antigone - 2012

Posté par LESECRITS à 20:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2012

L'album de Milo, Carolyn Parkhurst

albumdemilo"Je pense à Bettina, dans ce restaurant au dernier soir de son existence, tout juste fiancée, le coeur brisé. Si j'avais été présente dans la vie de Milo d'une façon significative, aurais-je fait quelque chose pour empêcher que cet instant se produise ? J'imagine une réalité alternative, dans laquelle je prends d'autres décisions et où ces quatre années de brouille n'existent pas."

Octavia Frost est écrivain. Elle s'est mise en tête dernièrement de reprendre les fins de tous ses livres, de les remanier, de leur donner ainsi une nouvelle vie. Elle appelera ce recueil l'abum de nulle part, un moyen avoué de retenter un lien desespéré vers son fils Milo, chanteur à succès d'un groupe de rock, qu'elle n'a pas vu depuis des années.
Mais tout se précipite. La petite amie de ce dernier est assassiné dans leur villa et Milo est accusé. Octavia s'envole vers lui, certaine que sa présence aura une utilité...

Mêlant thriller et virtuosité stylistique, Carolyn Parkhurst produit un roman sur la perte, et la force des liens familiaux. Et voici ce qui m'a surtout intéressé dans cet opus, bien plus que la retranscription des fins de romans remaniées par Octavia.
La quête de cette mère, avide des moindres signes d'amour de son fils est touchante, ainsi que sa manière sincère de regarder son passé en face. La mort accidentelle de son mari et de sa petite fille autrefois ont été le fil ténu qui a parcouru toute son oeuvre jusque ici mais elle est soudain prête à envisager un avenir différent, incluant Milo et son monde.
Une lecture, douce et maternelle, qui n'oublie pas d'être aussi captivante.

Editions Philippe Rey - 21.50€ - Avril 2011

D'autres lectures... Cathulu la tentatrice - Cuné - Amandaun coup de coeur pour Lucie !

Posté par LESECRITS à 20:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2012

Au début, François Bégaudeau

audébutbégaudeau"La question ici c'est le début. Le désir, si c'en est un.
Le désir ne doit pas être confondu avec les causes, qui elles-mêmes n'équivalent pas aux circonstances. D'un système complexe de circonstances est né un enfant. Rencontre d'un mec super + inconséquence de l'amour + goût incurable pour l'enfance + facteur X = je me retrouve maman."

Oubliez cette couverture. Un brin effrayante je dois l'admettre.
Oubliez ce que j'ai pu vous dire autrefois sur l'auteur (combien il était macho dans ses propos, etc...).
Oubliez que vous lisez un livre écrit par un homme.
Puis, écoutez parler ces femmes, des commencements, du début, du moment ou est venue l'envie, l'idée de l'enfant.

François Bégaudeau a retranscrit ici, dans son roman, le récit de plusieurs grossesses, difficiles ou parfois terriblement simples. L'amour n'y est pas si évident, naturel, la vérité bien crue, pas celle que l'on imaginait. La mort et la douleur sont en lisière, à l'affut, prêtes à dégainer leurs armes cruelles à l'occasion. La solitude aussi. Autour de ces femmes en gestation, en attente d'enfants, il y a parfois foule, un compagnon, ou le vide, mais il y a toujours en conclusion cette rencontre unique entre une mère et son bébé.

Je suis toujours très sensible sur le sujet. J'avais accueilli le roman d'Eliette Abécassis à sa sortie, Un heureux évènement, comme une bénédiction. J'ai été très émue par ce recueil de nouvelles, à la délicatesse bien inattendue.
Merci monsieur Bégaudeau ! Cette fois-ci, vous avez su toucher mon coeur !

Quelques petits détails m'ont amusé également, qu'un des personnages accouche dans le même hôpital de Nantes que moi par exemple, ou reconnaître dans le récit-hommage halluciné d'une future mère l'héroïne angoissée de Rosemary's baby.

"Je me suis dit : maintenant ça rigole plus, maintenant tu es en vie. Pendant vingt-cinq ans j'avais flotté dans une certaine incrédulité quant à la réalité de ma présence au monde. Là j'en étais. Les deux pieds dedans."

Une lecture étonnante et très féminine, axée sur ce qu'est la véritable maternité. Un coup de coeur !!

heart   Alma éditeur - 18€ - Février 2012 - Merci ma bibli !!

La collection Pabloïd/Roman chez Alma (l'éditeur qui monte !!)

J'avais noté ce titre chez George et je la remercie pour son billet qui a su me convaincre. 

Posté par LESECRITS à 17:46 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


20 mai 2012

En boucle et à fond

... ces jours derniers, dans la voiture ou à la maison, le groupe Brigitte avec leur album Et vous, tu m'aimes ?
Je les ai découvertes lors d'une émission de TV (je ne sais plus laquelle) et je les adore.
Leurs textes sont impertinents, elles sont à la fois féminines, féministes et chipies.
Ames sensibles aux gros mots s'abstenir ! 
C'est girly, libéré et intelligent. C'est mon CD du moment.

Vous aviez déjà eu droit au titre Monsieur je t'aime sur ce blog avant que je n'écoute l'album en son entier. Aujourd'hui, c'est Battez-vous en live. Bon dimanche !


Brigitte - "Battez-Vous" en concert privé - Pure Charts Live

Posté par LESECRITS à 13:28 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2012

La croisière d'ultime espérance, Alain Keralenn

alainkeralenn"Dissuader Kenji et Samir d'agir en prouvant que leur entreprise n'avait pas de sens : voilà ce à quoi elle allait s'attacher."

Marie se rend au Japon, juste après le séisme qui a dévasté une grande partie du pays. Consultante française en matière de déchets nucléaires, en charge de la certification d'une cargaison qui ira bientôt rejoindre l'Europe pour retraitement, elle est accueillie à son arrivée par un jeune japonais attachant, Kenji, pour lequel elle éprouve tout de suite beaucoup de sympathie. Ils resteront en contact.
Ce dernier est ami avec Samir, un chrétien d'Iraq. Tous les deux vont entraîner la jeune femme dans un complot qui mènera le trio jusqu'à Valparaiso...

Voici un premier roman très prometteur. En effet, malgré quelques défauts de rythme et de fluidité, de vraisemblance également parfois, il est doté d'une belle écriture et d'une intrigue assez prenante. J'ai été très agréablement surprise par ce titre moi qui n'accepte aujourd'hui de recevoir des livres qu'avec une grande circonspection. Je ne regrette pas d'avoir dit oui cette fois-ci et je remercie l'auteur pour sa confiance.
Ce qui m'avait intéressé ici est la modernité et l'originalité du sujet, très réactif face à l'actualité, et puis l'albatros de la couverture avait terminé de me convaincre.

Le contenu de ce livre aux allures de roman d'espionnage est documenté et son style sûr. Quelques scènes sont même très visuelles et fortes. J'espère lire encore Alain Keralenn !

Editions France-Empire - 19€ - Février 2012

Posté par LESECRITS à 14:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2012

Le bel âge - Désordre t1, Merwan

lebelage1 lebelage

"Qu'est-ce que t'écris ? Les mémoires d'une jeune fille dépassée ?"

Dans la pure ligne du Dans mes yeux de Bastien Vives (ils ont d'ailleurs déjà travaillé ensemble [clic]) ou dans celle des Autres Gens, le feuilleton créé par Thomas Cadène, voici donc Le Bel Age de Merwan qui promet de devenir à son tour une série addictive.
Si je vous en parle ainsi c'est que j'ai aimé ce premier tome qui conte l'histoire de trois jeunes filles en période de rupture, Violette, Lila et Hélène. Toutes trois ont à peu près 23/24 ans, elles sont en collocation ou plus ou moins en couple, en études ou en travail précaire. Et Merwan les prend là, juste à l'instant où leur jeune vie bascule, s'enlise ou cherche un sens.
Est-ce donc réellement le bel âge ? On peut en douter en parcourant ces vignettes qui rappellent également le trait épais du Polina du même Bastien Vivès cité précédemment.
Une excellente BD et un premier tome qui m'a mis l'eau à la bouche. Vivement les autres !!

Editions Dargaud - 14.99€ - Janvier 2012 - Merci ma bibli !! 

Posté par LESECRITS à 19:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2012

Couleurs et bonne humeur

... en ce moment sur la toile, et plus particulièrement chez les bricoleuses et décoratrices du net, toujours aussi généreuses !! Moi j'adore les suivre journellement, c'est mon petit pêché mignon.

Vous trouverez par exemple une affiche-cadeau intitulée "welcome" [à imprimer sur cette page] que  a créé pour le site Mum is geek. Elle est destinée aux chambres d'enfants mais on peut très bien la mettre dans une entrée.
Il y a aussi ces signets "hiboux" (ou plutôt "chouettes") qui m'ont fait de l'oeil chez How About Orange, ils proviennent [de ce site là] et on peut les imprimer via [ce lien].

Tout cela nécessite une bonne imprimante couleur et un peu de papier cartonné... c'est tout !!

A IMPRIMER 002 Bokmerkeugler med kort

Pour un usage personnel et non commercial exclusivement, bien entendu.

Posté par LESECRITS à 12:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2012

Je voulais te dire, Louisa Young

jevoulaistedire"Et mes motivations à moi ? Ah, oui, échapper à la grande honte d'avoir reçu une éducation particulière de la part d'un garçon. Permettre à Mr et Mrs Waveney de refuser à leur fille l'homme qu'elle aime. Prouver que j'étais un homme, alors que ce n'était clairement pas le cas. Bon Dieu, quelles raisons de se vautrer dans le sang et la souffrance ! Et quelle est ma motivation maintenant ? Faire mon possible pour aider les gars à ne pas devenir fous et gagner la guerre..."

Riley a eu la chance de bénéficier très jeune d'une éducation assez éloignée de son milieu d'origine. Un artiste l'a pris sous son aile et en a fait son aide. Mais ce qui l'instruit d'un côté va le détruire d'un autre. Jamais il ne pourra épouser celle dont il est l'ami depuis sa plus tendre enfance, l'autre élève de Sir Alfred, Nadine. C'est alors qu'éclate la première guerre mondiale. Riley s'engage, pensant oublier là-bas ce qui les éloigne. Il y trouvera bien plus, en passant trois ans dans les tranchées de Flandres, et y perdra une partie de son visage. A son retour en Angleterre, voulant épargner Nadine, il fera tout pour la repousser, sans qu'elle puisse connaître la vérité. Elle partira alors vers la France en tant qu'infirmière, en colère et bouleversée, ignorant tout de la gravité des blessures de celui qu'elle aime.

Voici un roman qui m'a largement tenue en haleine. Les personnages sont attachants et l'histoire originale. Je voulais te dire est de ces opus qui savent nous raconter des histoires, sans grandes figures de style. Ce livre ferait certainement un très bon film.
C'est à la fin d'un monde auquel on assiste dans ces pages. Et les désillusions sont grandes, les remises en question nécessaires. La vie est soudain reconnue comme fragile et précieuse, et à vivre plus intensément, en vérité. J'ai aimé les diverses réflexions qui parcourent le livre, elles donnent un sel évident à l'intrigue, renforcant également la matière des protagonistes.
Il est assez rare par ailleurs que soit évoqué de manière romanesque ces gueules cassées de 14-18 dont l'image est toujours si terrible à imaginer. Les chirurgiens plastiques de l'époque accomplissaient leurs premiers pas, des miracles techniques et humains sur lesquels Louisa Young revient longuement et avec justesse.

Une lecture sur la guerre et ses absurdités, qui a par ailleurs la grande force de donner foi en l'amour et en l'humanité. N'hésitez pas à l'ouvrir ! Il s'en est fallu de peu que je le rajoute à mes coups de coeur !

Editions Baker Street - 21.50€ - mai 2012 

Posté par LESECRITS à 11:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,