25 février 2012

Une nuit à Versailles (DVD) de Vanessa Paradis

...était depuis longtemps dans mes prévisions. Il est tombé dans mes mains juste au bon moment, quand j'avais besoin d'un certain réconfort, de me retrouver. Je l'ai regardé avec délectation. Un concert magique, très bien produit, sobre et élégant, où musique et amitié sont visiblement à l'honneur. Filmé au sein du célèbre château, dans ce qu'on appelle l'Opéra Royal, Vanessa s'y révèle comme jamais, mutine et discrète, professionnelle et légère, mais aussi une femme accessible, de mon âge, fidèle à elle-même.
Bref, j'ai vraiment aimé, et l'effet a été positif.
Donc, même si ce n'est pas du nouveau nouveau, si vous aussi, vous aimez cette artiste un peu, beaucoup, énormément... n'hésitez pas. De plus, les bonus sont assez sympathiques.


VANESSA PARADIS BANDE ANNONCE DVD UNE NUIT A VERSAILLES

Sorti en Novembre 2010 - 25€ - Merci ma bibli !!

Clarabel a été la tentatrice évidente

Bon week-end !

Posté par LESECRITS à 10:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 février 2012

Comment lacer ses chaussures ? Deny Michaud

Aujourd'hui, en tant que maman, on cède parfois à la facilité d'utiliser pour ses bambins des chaussures qui se scratchent d'un seul geste. Moi la première. Et puis, question sécurité, aucun risque de les voir ainsi se prendre les pieds dans des bouts de ficelle qui traînent. Rapidité, efficacité, prudence. Oui mais voilà, on se retrouve ensuite avec de grands enfants de 6 et 10 ans qui ne savent pas faire de simples noeuds. C'est mon cas.

J'ai donc sauté sur la proposition des éditions Tourbillon de tester ce livre pratique pour les plus petits. Je cherchais en fait depuis très longtemps une méthode ludique pour mes réfractaires.

commentlacerseschaussures

Je dois dire que l'esthétique du tout est parfaite, comme toujours avec cette maison d'édition, et très attractive. Vous pouvez le constater vous-même avec les photos ci-dessus.
L'espièglerie de la famille lapin est de plus très communicative. J'ai cependant été un peu troublée par le fait que l'ouvrage soit en deux morceaux et que la technique utilisée pour faire des noeuds de chaussure ne soit pas du tout celle que j'ai apprise, ni celle que j'ai tentée de transmettre à mes enfants depuis le début. Y aurait-il donc plusieurs façons de lacer ses chaussures ? Faites-vous vous aussi des oreilles de lapins ? Et non pas, comme moi, une boucle puis une autre, et enfin un énorme double noeud. ??!!
Car, bonne nouvelle, cette méthode est bien plus rigolote... et elle fonctionne !!! C'est tout ce que l'on demande à une méthode, non ? Mes enfants adorent s'entrainer, réussissent enfin à faire des noeuds, ouf ça y est, et sont contents comme tout.

 Merci aux éditions Tourbillon ! - 10.50€ - 23 février 2012

Posté par LESECRITS à 19:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2012

"Ce qu'un autre aurait fait aussi bien que toi, ne le fais pas.

andrégideCe qu'un autre aurait aussi bien dit que toi, ne le dis pas - aussi bien écrit que toi, ne l'écris pas. Ne t'attache en toi qu'à ce que tu sens qui n'est nulle part ailleurs qu'en toi-même."

André Gide

Une petite citation extraite de L'atelier noir d'Annie Ernaux. Il n'y aura pas de billet sur cette lecture d'ailleurs, je l'ai abandonnée... Mon attention défaillante du moment n'a pas suffisamment été retenue par ce journal d'écriture difficile à suivre hors contexte mais intéressant pour qui se pencherait globalement sur cette oeuvre qui explore le Moi avec talent. 

 

 

Posté par LESECRITS à 13:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2012

Ce matin

... à St Gilles Croix de Vie, nous avons fait de drôles de rencontres, profité du retour du soleil, de ce bonheur qu'est un week-end logé entre deux semaines de vacances scolaires, respiré le bon air.
Ces crabes me font penser à La marche du crabe d'Arthur de Pins.

numérique12

Bon dimanche !

 

Posté par LESECRITS à 14:05 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

18 février 2012

L'envie, Sophie Fontanel

l'enviesophiefontanel"Une personne qui se délivre à l'univers devant elle. J'ai vu des gens à qui cela arrivait à 90 ans. Surtout si je repense à mes années de lycée, je constate que c'était en moi : derrière mon habitude d'obéir, j'avais la pulsion de m'enfuir. Le cours où je n'allais pas, la sève que ce cours séché faisait circuler en moi. C'est affreux de comparer la sexualité à la servitude d'une scolarité."

Lorsque l'on se tient trop longtemps éloigné de ce que notre corps souhaite pour lui-même, il est tout naturel de chercher à le préserver. C'est ce que fait Sophie dans cette histoire pudiquement intitulée "roman". Elle décide un jour d'arrêter toute activité sexuelle avec les hommes. Mais ce qui au départ fait rien moins qu'"un bien fou" s'avère très vite s'apparenter à une "excentricité" honteuse que l'on préfère taire...

De Sophie Fontanel, j'avais énormément aimé Grandir, lu en 2010. Il contait le cheminement d'une femme adulte confrontée à la dépendance d'une mère. J'ai donc pris mon temps pour ouvrir celui-ci, de peur d'être déçue, d'autant que sa sortie à déclenché de nombreux billets sur la blogosphère à l'époque, plus ou moins positifs d'ailleurs. 
Le propos y est effectivement différent, encore plus intime en ce qui concerne le sujet mais plus distant il me semble dans l'écriture. J'en ai aimé personnellement les premières pages, fluides et personnelles, le journal d'une remontée à la surface nécessaire, mais bien moins celles qui s'ensuivent et se contentent de dresser le portrait d'amis ou de proches.
J'aurais aimé ne pas perdre ainsi Sophie Fontanel de vue en cours de lecture... Voici cependant un témoignage courageux sur ce qui reste encore un tabou, l'abstinence sexuelle, quand pour notre société moderne l'absence de toute activité sexuelle épanouie rime encore avec l'image d'une vie tronquée.

Editions Robert Laffont - 17€ - Août 2011

Quelques lectures ... Clara,  Aifelle, Sylire, Keisha, StephieLiliba, Emmyne.  

Posté par LESECRITS à 10:23 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :


09 février 2012

Ce blog se met en pause...

bricolage oiseaux 059... juste pour une petite semaine.

A tout bientôt, et bonnes lectures !

 

 

Posté par LESECRITS à 17:28 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

07 février 2012

Wallander ...en DVD, saison 1

Et oui, comme vous êtes beaucoup à le savoir déjà, le personnage d'Henning Mankell existe aussi en version série. J'ai emprunté le DVD en bibli, toute heureuse de trouver l'objet là. J'ai regardé les trois épisodes à la suite, j'ai adoré. Kenneth Brannagh est formidable, convaincant, l'ambiance bien rendue, les images léchées, sombres et parfaites. Bref, Wallander, c'est vraiment bien.

Inclus dans la saison 1 : Le guerrier solitaire, La muraille invisible et Les morts de St Jean (tiens d'ailleurs, ce n'est pas dans l'ordre des livres...)

Coffret DVD - Mars 2010 - Merci ma bibli !!

 

 

Posté par LESECRITS à 20:57 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

05 février 2012

La neige est là !

La preuve en images... et c'est à la demande expresse de Lystig. ;)

famille2

Je n'ai pas besoin de préciser que petit dernier est ravi, le bonnet sur les yeux, et avec sa dernière dent de devant tombée ce matin. Les adultes tentent de ne pas penser à demain très tôt, quand il faudra prendre la voiture... Ci-dessus, notre chemin de balade habituel, juste à deux pas de chez nous, il a habituellement l'allure d'une piste cyclabe... Mes deux hommes ont tout de même croisé des joggueurs que rien n'arrête ! Euh, moi je suis restée bien au chaud à la maison.

Posté par LESECRITS à 12:28 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2012

L'année de la pensée magique, Joan Didion

l'année de la pensée magique"Le mariage, ce n'est pas seulement le temps : c'est aussi, paradoxalement, le déni du temps. Pendant quarante ans, je me suis vue à travers le regard de John. Je n'ai pas vieilli. Cette année, pour la première fois depuis mes vingt-neuf ans, je me suis vue à travers le regard des autres [...]"

Ce livre est le témoignage d'un deuil réel. En 2003, alors que Joan Didion s'apprête à dîner avec son mari, celui-ci s'effondre, victime d'une crise cardiaque. Ils viennent de rentrer chez eux, après avoir rendu visite à l'hôpital à leur fille Quintana, elle-même plongée dans le coma. Joan Didion revient sur cette année étrange et difficile où il a fallu en même temps soutenir sa fille malade, intégrer cette vérité que la vie puisse changer ainsi à tout instant, qu'un être puisse seulement disparaître d'une seconde à l'autre, et se poser les questions essentielles que soulèvent de tels évènements. Tout d'abord celles de l'apitoiement. Et puis comment être seule ? Cesser de penser que le compagnon de toujours puisse revenir ? Comment reprendre le chemin de l'écriture ?

J'ai été très sensible à la manière précise, à la fois détachée et émouvante, de Joan Didion de revenir sur son expérience. Ces moments où elle plonge dans ce qu'elle appelle le vortex, flashs qui surviennent lorsqu'un objet ou un lieu ouvrent la porte aux souvenirs, sont frappants. Je crois que ce roman peut être d'une grande aide pour ceux qui traversent également un tel évènement, le décès d'un proche. L'auteure s'attarde en effet avec compassion et tendresse sur ce que les endeuillés éprouvent. Sans y être confronté, nous pensons réellement et en général, comme elle auparavant, que ce sont les premiers jours qui sont pénibles, qu'être à la hauteur est la réaction appropriée face à la mort, alors que la difficulté provient de l'absence infinie qui s'ensuit et de tout ce qui nous confrontera sans cesse à l'absence et à l'absurdité.

"Nous nous attendons peut-être, si la mort est soudaine, à ressentir un choc. Nous ne nous attendons pas à être littéralement fous, à être la cliente pas difficile  qui croit que son mari va bientôt revenir et avoir besoin de ses chaussures."

Editions du Livre de Poche - 6.50€ -2009

Un très grand livre pour Mango - Merci Cathulu !

Ce texte a été transformé par l'auteur elle-même en un monologue, incarné sur les scènes new-yorkaise et londonienne par Vanessa Redgrave. Et c'est, en France, Fanny Ardant, lors de sa création au théâtre de l'Atelier en novembre 2011, qui donne une nouvelle vie à ce récit. Une mise en scène de T. Klifa. Il semble cependant que cette pièce ne se joue plus à l'heure actuelle. [Un extrait intéressant de l'émission de Taddeï]

Posté par LESECRITS à 13:36 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2012

Il fait un froid magnifique et cruel

borddeloire

C'était déjà vrai lorsque nous avons pris ces photos dimanche dernier en bord de Loire (Ingrandes).

Couvrez-vous bien et bon week-end !

Posté par LESECRITS à 19:03 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :