24 mai 2017

Wake up America T3, Lewis & Aydin & Powell

wakeupamerica3

Tu avais lu avec un grand intérêt les deux premiers tomes de cette série... il était donc pour toi évident de découvrir ce troisième et dernier tome. La trilogie Wake up America relate l'histoire de John Lewis. John Lewis a eu un rôle déterminant dans la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis. A la tête du SNCC (Student Nonviolent Coordinating Committee) entre 1963 et 1966, il en est devenu un des "Six grands leaders". Il a participé étudiant à des protestations non violentes dans des restaurants de Nashville, a joué un rôle dans les "voyages de la liberté" qui s'opposaient à la ségrégation dans les gares routières du Sud. Il a été arrêté, a subi des violences. Enfin, il a été un des principaux orateurs du défilé historique de Washington en août 1963. Encore une fois tu salues la grande qualité graphique de cet album dont les planches sont en noir et blanc. Les dessins sont très expressifs, les plans inventifs et différenciés, au service d'un récit très instructif mais parfois aussi assez exigeant. Tu as trouvé quelques longueurs à ce dernier tome. John Lewis, à l'origine de ce projet, a eu à coeur de n'omettre aucun détail de sa lutte et le résultat en est un témoignage vivant, peut-être un peu lourd mais essentiel. Tu as aimé le clin d'oeil fait à Obama sur quelques pages... et tu images oh combien son accession au plus haut poste des Etats-unis a du être une victoire et un soulagement pour tous ces gens qui ont lutté pour seulement pouvoir glisser un bulletin de vote dans une urne, entrer dans des magasins, des restaurants, un bus, etc... Le bulletin de vote est l'instrument le plus puissant jamais inventé par l'homme pour combattre l'injustice, et ce témoignage est là pour ne jamais l'oublier.

wakeupamerica3bulle

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Editions Rue de Sèvres - février 2017

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Mo' aujourd'hui

Une lecture commune avec Enna [clic]

Posté par Antigone1 à 06:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


10 mai 2017

La Guerre de Catherine, Julia Billet et Claire Fauvel

laguerredecatherine1

Cet album sort aujourd'hui... et tu dois dire combien tu as été séduite d'emblée (à réception) par le graphisme de Claire Fauvel, par cette douce couverture et le fait de découvrir cette adaptation d'un roman de Julia Billet (que tu n'as pas lu, mais inspiré de faits réels). Dès les premières pages nous plongeons avec Rachel dans un contexte historique fort, la deuxième guerre mondiale. La jeune fille a été confiée par ses parents à La maison de Sèvres pour échapper aux rafles. Là, elle se passionne pour la photographie, et hérite d'un appareil photo qu'elle emportera partout avec elle. Car en effet, Rachel doit très vite fuir, quitter cette maison qu'elle aime tant, prendre la route, avec d'autres enfants, changer de nom, sauver sa vie. Elle sera dorénavant Catherine, et sera prise en charge par un réseau de résistants qui la feront passer de foyers en écoles, jusqu'à la fin de la guerre. C'est pour elle également l'occasion de faire des rencontres enrichissantes, et de prendre de multiples photographies (bien souvent des portraits). Même si Rachel pense à ses parents, a hâte de les revoir, et vit comme un sacrilège le fait de se faire passer pour une catholique (pour sa sécurité). Et tu as aimé les cases agrémentées d'un Clic ! (qui capturent des instants sur la pellicule), la sensibilité des dessins, la bienveillance, qui n'empêchent pas la terreur sous-jacente d'être ainsi traquée, le chagrin d'être séparée des siens. Une délicieuse et touchante BD que tu conseilles vivement, pleine d'espoir en l'être humain, et importante pour ne rien oublier de ce qui devrait ne jamais se reproduire...

laguerredecatherine

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Editions Rue de Sèvres - Mai 2017

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Noukette aujourd'hui !

26 avril 2017

Verte, Marie Desplechin et Magali Le Huche

verte1

Tu as connu diverses versions de Verte... ce texte si rafraîchissant de Marie Desplechin, édité à l'Ecole des loisirs (et notamment un dessin animé vu plusieurs fois avec tes enfants). Mais qu'il soit finalement illustré par Magali Le Huche, dont tu aimes le travail depuis longtemps, pour une version BD, cela ne pouvait être que réjouissant. Et c'est le cas. L'histoire ne change pas. Il s'agit toujours de suivre Verte dans ses premiers pas récalcitrants de petite sorcière, soutenue par sa grand-mère. Verte ne veut pas devenir comme sa mère, qui l'élève seule depuis que son père est parti, et avec laquelle elle est perpétuellement en conflit. Mais il s'avère que Verte ne peut échapper non plus à son destin, elle a aussi des dons. Il s'agira donc de les maîtriser, tout en continuant à vivre sa vie normale de petite fille... et son amitié avec Soufi. Tout dans cet album est rempli de douceur, de joie, d'amour et d'espièglerie. Et on ressort de cette lecture avec des papillons plein les yeux, et l'envie de serrer ceux que l'on aime dans ses bras. Une belle réussite ! Magali Le Huche croque avec talent les personnages de Marie Desplechin et tu as particulièrement aimé retrouver encore une fois dans cet album là son humour, sa délicatesse et la somme de petits détails dont elle aime parsemer ses illustrations, comme dans les Non-non que tes enfants adoraient plus jeunes [clic ici].

verte2

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Editions Rue de Sèvres - mars 2017

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont aujourd'hui chez Mo'

Sabine l'a lu aussi

12 avril 2017

Juliette, Camille Jourdy

juliette

Tu n'as pas beaucoup d'engouement pour la sélection BD du Prix Cezam de cette année (d'ailleurs tu n'en parles pas ici alors que tu as presque tout lu)... Juliette est le premier album qui te fait réellement vibrer. Et quoi de mieux que de lire au soleil, dans son jardin, avec le bruit des oiseaux en fond sonore et sur une pelouse parsemée de petites fleurs cet album délicieux ? Tu avais aimé déjà, Rosalie Blum, de la même auteure. Dans cet opus-ci, Juliette est une jeune parisienne qui vient passer ses quelques jours de vacances en compagnie de son père. Il est un peu mutique, mais elle ne lui en veut pas, elle se sent elle même un peu spéciale, avec ses angoisses récurrentes qui lui gâchent la vie et la rendent fragile. Elle profite de son séjour pour rendre visite également à sa soeur, à sa grand-mère qui perd la mémoire et à toute sa famille. Dans un café du coin, Monsieur Georges, quant à lui, essaye de noyer sa solitude. Tout ce petit monde va se croiser, se chamailler, s'entendre, discuter... et se trouver un peu... Et toi tu aimes quand les personnages se trouvent comme ça, assument leurs défaillances, te font rire de leurs bizarreries... Les petits dessins de Camille Jourdy fourmillent de petits détails amusants que tu as aimé chercher. Les rencontres entre la soeur de Juliette et son amant sont des moments surréalistes que tu as particulièrement goûtés, ainsi que tout ce qui concerne l'éducation du jeune Norbert, le canard. De larges vignettes prennent de temps à autre toute la page et arrêtent parfois le regard. Les couleurs sont vives et joyeuses. Tout fonctionne à merveille, et tu as quitté l'univers de Juliette à regret au terme de ta lecture. Un joli coup de coeur printannier, amusant, mélancolique et revivifiant !

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Editions Actes Sud - Février 2016

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Noukette aujourd'hui

juliette1

 

Posté par Antigone1 à 06:29 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 avril 2017

Qu'ils y restent, Régis Lejonc, Rif Reb's et Pascal Mériaux

quilsyrestent

Tu as ramené de biens beaux souvenirs d'Angoulême [souvenez-vous]... et notamment cet album des Edtions de la Gouttière (conseillé par Sabine et Mo' les tentatrices) ! Car petit dernier (11 ans) n'aime rien tant que les monstres et les légendes... Et voilà que tout est réuni là sous cette couverture impressionnante. Aux quatre coins du globe, les ressources naturelles du loup, de l'ogre, du vampire ou du sorcier semblent épuisées. Ils partent donc sur les routes, en quête de nourriture, croquant quelques misérables sur leur parcours, et semblant s'être tous donnés rendez-vous au coeur du monde, pour une ultime bataille... Quel en sera le vainqueur ? Ce livre séduit d'emblée par sa taille et ses magnifiques illustrations. Petit dernier s'est jeté sur cette lecture, poussant au passage quelques exclamations, te pressant de questions pour savoir si ces légendes ont réellement existées (oui, sans doute, lui as-tu dit) et a été plus que bluffé par la fin... sa page préférée entre toutes. Il faudra parler de la fin maman, et dire à quel point elle remet tout en question ? Et tu sais qu'il a aimé ça, se faire surprendre, que l'album réveille en lui le monstre du placard, le monstre de sous le lit, et tous ses cauchemars d'enfant... Toi tu as aimé lui confier un album d'une telle qualité. Les dessins sont remarquables, mais il faut souligner aussi le superbe travail du coloriste... C'est un objet-livre très réussi, aux images très effrayantes (à ne pas mettre entre toutes les mains donc, soit trop jeunes ou trop sensibles) et qui montre bien qu'aux quatre coins de notre monde nous partageons des terreurs identiques. Tu as peut-être seulement regretté, et ton fils également, que ce soit si court, tu aurais bien mangé encore quelques pages de ce plat hautement épicé ! Une terrible et magnifique découverte.

quilsyrestent1

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Editions de la Gouttière - avril 2016

Jérôme l'a lu aussi

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Moka aujourd'hui !!

 


15 mars 2017

Louis parmi les spectres, Fanny Britt et Isabelle Arsenault

louisparmilesspectres

Tu as ramené ce très bel album d'Angoulême... et tu as attendu un peu avant de l'ouvrir, d'avoir le temps de l'apprécier à sa juste valeur. Et tu as bien fait, car Louis parmi les spectres, une BD destinée à la jeunesse (mais pas que), est un petit bijou délicat et émouvant qu'il est bon de parcourir avec douceur et empathie. Louis a 11 ans, il vit avec son père et son petit frère Truffe. Son père boit et pleure sans cesse de chagrin depuis que leur mère est partie. Sa mère vit à la ville, et elle c'est une autre histoire, elle a peur de tout, et surtout des microbes. Heureusement, il existe un soleil dans la vie de Louis. Louis aime Billie, celle qui lit au moins un livre par semaine, et il voudrait lui déclarer ses sentiments... mais comment faire ? Louis est tétanisé, et malgré les encouragements de son ami Boris, ne trouve pas le moyen d'aborder la jeune fille. En fond sonore, volent les disputes de ses parents, entre réconciliations et découragements... et Truffe, fan de soul, qui lit l'humeur du monde sur le visage de sa mère... Et Louis voudrait à la fois protéger tout le monde et avoir le loisir de vivre sa vie... Comme tes autres comparses du net (Sabine, Enna, Mo ...) tu as succombé au charme de Louis, à ses sentiments délicats, à sa maturité précoce et douce, tu as eu envie de prendre le petit Truffe innocent et naïf dans tes bras, de l'embrasser et de partager la beauté de cet album. De plus, les dessins d'Isabelle Arsenault, dont le trait semble à peine frôler les pages sont un enchantement. Le gris est dominant, mais le jaune et le bleu viennent de temps en temps constraster par leur éclat lumineux la tristesse ambiante et insuffler une bonne dose d'espoir. Et ce que c'est beau quoi... Gros coup de coeur !

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Editions La Pastèque - Octobre 2016

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens du jour sont chez Stephie !

Et Saxaoul parle de Jane, le renard & moi

louisparmilesspectres2

 

Posté par Antigone1 à 06:28 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 mars 2017

Les gens honnêtes tome 2, Gibrat et Durieux

lesgenshonnetest2

Drôle d'idée sans doute que de commencer à parler d'une série BD quand tu viens de terminer le tome 2... mais il faut avouer que le tome 1 t'avait plu, sans avoir pour autant envie d'en parler ici. Dans ce premier volet, Philippe venait d'apprendre son licenciement le jour de son anniversaire. A 53 ans, retrouver un emploi, ne pas sombrer est compliqué. Et Philippe coule effectivement à pic, perdant sa femme, sa maison, sa dignité. Heureusement, son meilleur ami est là, ainsi que sa fille, qui lui apprend très vite la naissance prochaine d'un enfant. De quoi retrouver un peu d'espoir et de goût à la vie... Et toi, malgré ton enthousiasme modéré, tu avais réservé la suite... et bien t'en a pris !! Dans ce deuxième tome, Philippe est un grand-père épanoui, mais toujours au chômage. Il croise un beau jour la route d'un libraire enthousiaste, expert en grands crus, Charles. La connivence est immédiate et mutuelle, mais dangereuse pour un Philippe qui avait vécu plus tôt une grosse phase d'alcoolisme... Cependant, le quinquagénaire subit cette influence de manière plus positive que négative et entreprend avec fougue et insouciance de devenir coiffeur de train... S'ensuivent des épisodes aussi rocambolesques que jubilatoires, entre envolées littéraires et rencontres amoureuses. Pour être brève, tu as réellement adoré ce deuxième tome et tu es toute prête à continuer de suivre les aventures de Philippe... Le tome 3 est réservé et tu te retiens difficilement de ne pas lire immédiatement ce tome 4 (final) déjà emprunté... Gros coup de coeur pour le début de cette série qui semble-t-il promet mais est mystérieusement partiellement épuisée (à vérifier, il y a eu une réédition des deux premiers tomes en 2014) ?! Et sinon, à dénicher de toute urgence en bibliothèque !!

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Dupuis - Aire libre - 2010

Lu dans le cadre de LA BD de la semaine - Tous les autres liens sont aujourd'hui chez Noukette !!

Une série notée chez Stephie !

lesgenshonnetest2page

Posté par Antigone1 à 06:30 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 février 2017

Shangril La, M Bablet

shangrila

Tu avais déjà repéré cette couverture chez Noukette... Ayant lu son avis enthousiaste, tu étais donc plutôt disposée à choisir un jour cette BD sur les étagères de ta bibliothèque. Et justement, voici que l'occasion se présente... Chic ! Au départ, tu es un peu surprise. Malgré de très belles planches, tu trouves les visages un peu laids et les bulles indéchiffrables quand ce n'est pas les dialogues grotesques... Et puis tu changes d'avis (très vite) et tu te prends au jeu d'un univers d'anticipation étouffant et symptomatique de notre époque. Ce qu'il reste de l'humanité vit à bord d'une station spatiale dirigée par une multinationale, Tianzhu Entreprises, qui ne cesse de proposer à ses habitants de nouveaux téléphones derniers cris. Tout le monde travaille dur pour pouvoir se les offrir, et les dirigeants tiennent ainsi les travailleurs dans un calme relatif et à leur merci. Le contrôle est total et la consommation le seul idéal commun. Une race d'animaux humains (des animoïdes) a été créé à une époque dans ce sens, créer une minorité qui subira les brimades des autres, afin de canaliser les pulsions humaines et conserver la paix. Mais la révolte gronde, une résistance s'organise. Les dirigeants viennent d'annoncer qu'ils étaient en passe de créer de toutes pièces une nouvelle race, un programme qui verra le jour sur Shangri-la, la région la plus hospitalière de Titan. Deux frères, que tout oppose, vont se retrouver mêlés à une enquête pour le compte de l'entreprise, mais également à un réseau de résistance bien décidé à empêcher Thianzu Entreprise de conserver le pouvoir... Si l'album, très beau, réserve quelques petites surprises inventives (par exemple quand les personnages sont de dos, leurs visages sont représentés près des bulles), le tout est en réalité une curiosité bourrée d'émotion et de rebondissements, parfois assez terribles et violents. C'est un album qui ne t'a pas laissé indifférente, tu en fais même un coup de coeur particulier... Tu n'avais pas ressenti ce frisson là depuis longtemps... et ce que c'est chouette !

Editions Ankama - septembre 2016

Leiloona l'a lu aussi

shangrila1    shangrila2

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont aujourd'hui chez Mo' du Bar à BD

Posté par Antigone1 à 06:26 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 février 2017

Le Quatrième mur, Sorj Chalandon & Corbeyran & Horne

lequatriememurbd

Tandis qu'une pile de romans t'attendent, toi tu lis et empruntes des BD... Mais comment résister à cette adaptation du roman éponyme de Sorj Chalandon, déjà lu et adoré, et qui met en scène la pièce d'Antigone par Anouilh ? Hein, comment ?... Raisonnable est un mot que ton blog ne connaît pas, et certainement pas ton pseudo... Tu ouvres donc cet album d'un rouge flamboyant en sachant déjà que l'histoire t'est connue. Et tu ne t'attends pas forcément à rencontrer du noir et blanc, et non plus Anouilh en personne dès les premières pages, qui déclame les paroles du choeur... (Voilà. Ces personnages vont vous jouer l'histoire d'Antigone. Antigone, c'est la petite maigre, qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. Elle pense qu'elle va être Antigone tout à l'heure...) Tu dois avouer que le dessin ne te séduit pas d'emblée, non plus que ce gris lavé, et la physionomie des personnages. (Tu confondras d'ailleurs quelques visages au cours de ta lecture.) Mais l'histoire reste la même, aussi étonnante et sensible, forte que dans le roman. Tu salues d'ailleurs la dextérité de cette transposition d'un roman foisonnant en dialogues brefs et percutants. L'histoire ? Samuel veut monter l'Antigone d'Anouilh à Beyrouth, en prélevant dans chaque camp un des personnages, pour un message de paix et d'espoir. Mais Samuel est malade, alité à Paris. Nous sommes en 1982. Il envoie alors son ami à sa place, ce jeune père de famille, Georges, qui va rencontrer là-bas, des difficultés à rassembler tout le monde, mais surtout la guerre et la mort... Et que les images de la fin de cet album sont ingénieuses, visuellement réussies ! Tu restes d'ailleurs un peu figée devant ces cases montrant Georges tenant Imane indéfiniment dans ses bras..Il y a 73 ans, le 4 février 1944, avait lieu la première représentation de l'Antigone de Jean Anouilh, au Théâtre de l'Atelier. «L'Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par cœur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre.» Et c'est ce message que véhicule le roman de Sorj Chalandon, un message de candeur, de lutte têtue et de paix. Je dirais que l'album, lui, semble plutôt démontrer combien vivre pour ses idéaux est à la fois beau et périlleux... mais essentiel, tellement essentiel, et il fait de Georges une figure d'Antigone, masculine et bouleversante. 

Editions Marabulles - Octobre 2016

lequatriememurbd1

 

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

En Lecture Commune avec Mo' du Bar à BD.
Lu aussi par Noukette et Jérôme !!

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Stephie

 

Posté par Antigone1 à 07:15 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 février 2017

Monsieur désire ?, Hubert & Augustin

monsieurdesire1

Présenté en début d'année scolaire dans ta bibliothèque, et plébiscité par ton comité BD... tu avais hâte de lire cet album ! Et tu n'as pas été déçue. Il faut dire que tu l'avais déjà largement feuilleté... et que tu savais que tu y retrouverais une atmosphère tenant à la fois de la série Downtown Abbey et des Liaisons dangereuses. D'ailleurs, Edouard, ce jeune lord axphyxié par les conventions de son époque victorienne regrette une fois tout haut de ne pas être Valmont... Mais tu t'égares, raconte plutôt... Dans la demeure victorienne du jeune lord Edouard, donc, règne un ordre strict. Chacun est à sa place. Les aristocrates profitent de la vie. Une batterie de domestiques est là, dans l'ombre et le silence, pour exécuter tout ce que Monsieur désire. Mais justement, Monsieur désire que ce soit Lisbeth, une jeune servante un peu laide, qui soit chargée chaque matin personnellement de le ramasser à la fin de ses nuits de débauche. Lisbeth s'exécute, s'occupe du jeune homme sans se plaindre, et l'écoute. Et Edouard s'attache à cette oreille inattendue qui ne semble pas être choquée par ses récits sulfureux... Et c'est là que le bât blesse... En donnant à Lisbeth une importance démesurée, en menant un jeu de séduction socialement trouble, Edouard fragilise sa maisonnée et l'avenir de Lisbeth... Ton coeur de lectrice a vibré avec cet album qui n'est pas à mettre entre toutes les mains. Tu y as retrouvé ce que tu aimes aussi dans les albums pour adultes d'Agnès Maupré, ce mélange d'audace, d'impudeur et de fragilité. Tu as trouvé les dessins assez réussis (surtout les clairs obscurs), le document en fin d'ouvrage intéressant mais pas essentiel... et tu apposes au final sur cette lecture ton premier et délicat coup de coeur de l'année !! Ouf il était temps...

Editions Glénat - Septembre 2016

Moka l'a lu aussi - et Sabine également

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Moka aujourd'hui !!

monsieurdesire2

Posté par Antigone1 à 06:28 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,