01 novembre 2010

En cours de lecture...

immeuble_1024

L'immeuble d'en face, c'est drôlement bien. C'est une BD en 3 tomes dont je n'ai pour l'instant dévoré que les deux premiers, ça donne envie d'aimer ses voisins, c'est réalisé par deux jeunes filles qui signent d'un pseudo collectif Vanyda. Et voici ce qu'en dit Frédéric Boilet en préface, je partage son interrogation émerveillée... "Il n'y aurait donc que les femmes pour oser raconter dès 20 ans de vraies histoires ? Je veux dire des histoires avec de vrais gens, de vrais sachets de thé dans l'eau bouillante, de vrais bisous au dentifrice, de vraies portes qui ne s'ouvrent que quand on a de vraies clés ?"

Le troisième tome est en réservation en bibliothèque...qu'il se dépêche, qu'il se dépêche Monsieur ou Madame le lecteur précédent...j'attends.

Posté par LESECRITS à 10:08 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :


28 octobre 2010

Milady de Winter par Agnès Maupré

miladydewinterAttention, énorme coup de coeur pour cette BD !
Je vous aurais prévenu.

heart Déjà, l'objet est magnifique. L'éditeur, Ankama, a soigné la couverture, chaque page. Rien n'est laissé au hasard. Agnès Maupré a le trait fluide, moderne (à la manière de Pénélope Bagieu peut-être), le talent sûr, sachant doser à l'aide d'un crayonnage léger en noir et blanc pauses et rebondissements. Mais, me direz-vous qui est donc cette Milady ? Car, j'en suis certaine tout cela vous dit plus ou moins tout à coup vaguement quelque chose...

Nous sommes ici dans la réadaptation d’un classique littéraire. Milady de Winter est une lecture féministe des Trois Mousquetaires. En effet, pour Alexandre Dumas, tout commence le premier lundi du mois d’avril 1625, quand d’Artagnan, alors cadet de Gascogne, fait route vers Paris pour rejoindre la compagnie des mousquetaires. A son arrivée au bourg de Meung, il se voit alors humilié par Rochefort et Milady, dont il ignore qu’ils sont les agents du Cardinal Richelieu. Agnès Maupré revient sur cette épopée en s’attachant au personnage mythique de Milady de Winter, laissant au second plan nos mousquetaires.

« L’histoire s’est constituée au fur et à mesure. La trame des Trois Mousquetaires est restée comme squelette. Il restait à inventer ce qui allait autour, la vie de Milady, en dehors de ses rapports avec les mousquetaires. Pour ça, j’ai commencé par remplir des carnets de scènes éparses, de moments que j’avais envie de raconter : les rapports entre Milady et son fils, son mariage, sa grossesse, sa rencontre avec le Cardinal . »

L’espionne de Richelieu ne méritait-elle pas effectivement plus que la vie héroïque et tragique d’un personnage secondaire de roman ? La voilà exposée, ballotée par des aventures dont elle ignore parfois les tenants et aboutissants, armée de son intelligence, de sa vénéneuse beauté et de son énergie de guerrière… Pour ma part, j’ai été scotchée comme jamais depuis longtemps par cette figure féminine et par la manière très complète qu'a trouvé Agnès Maupré de nous la présenter. Elle est de ces personnages de crayon qui me fascinent toujours, à l’instar de l’Isabeau de Bourgeon dans Les Passagers du Vent. De plus, l’écriture des bulles est belle et littéraire, sobre et juste, ce qui est assez rare pour le souligner. A réserver aux adultes.


"Belle... Française... Vous attirez les commérages... Les circonstances de la mort de Lord De Winter intriguent. D'aucuns prétendent que vous avez tué votre mari."

amaupre1   amaupr_


J’attends dorénavant avec impatience le second tome de cette série dont je vais surveiller la sortie sur le blog de cette toute jeune auteure née en 1983 (http://agnes.maupre.over-blog.com/). Elle l’annonce plus sanglant, du bonheur en perspective donc ! Mais on peut tout à fait se contenter déjà de ce premier tome, alors n'hésitez pas.

Editions Ankama - Collection araignée - 14.90€ - Sortie le 28 Octobre 2010

http://www.ankama-editions.com/fr

Posté par LESECRITS à 09:22 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

14 août 2010

A mon tour...

... j'ai fait un tour chez Rosalie Blum (la BD de Camille Jourdy), et il y fait bon se promener. Me restent à découvrir les tomes 2 et 3 à présent. A suivre...

{pour en savoir bien plus, plus de détails chez Cathulu aujourd'hui}

rosalie_blum

Editions Actes Sud BD

Posté par LESECRITS à 12:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

09 août 2010

Shutter Island, Christian de Metter et Dennis Lehane

shuter_island"Rachel était pieds nus. Comment aurait-elle traversé cette forêt, grimpé ces rochers et escaladé la falaise ?"

Dans les années cinquante, sur une île au large de Boston nommée Shuter Island, débarquent deux agents fédéraux, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule. L'île abrite un hôpital-prison psychiatrique et une des patientes, Rachel Solando, a étrangement disparue de sa cellule. Les deux hommes mènent l'enquête mais plus ils avancent plus le mystère devient opaque et l'atmosphère du lieu inquiétante...

Vous connaissez peut-être le roman éponyme de Dennis Lehane, ou la version filmée de cette histoire, avec Leonardo Di caprio dans le rôle titre. J'ai pour ma part décidé d'ouvrir cette bande-dessinée qui a eu le prix des libraires de BD en 2009... et j'ai bien fait, car elle m'a beaucoup plu. Outre la couleur des vignettes qui sont très sombres, oscillant entre le jaune et le marron-vert, j'ai admiré l'intelligence du scénario, comme vous sans doute. Ouah, quelle histoire !!

Editions Rivages Casterman Noir - 18€ - Septembre 2008

Posté par LESECRITS à 14:33 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

11 juillet 2010

Bulles et Nacelle, Renaud Dillies

bulles_et_nacelle"Oui, c'est vrai, j'ai peur d'écrire, de céder au vertige de mes sensations. Comme si j'avais peur de souiller un beau tapis blanc immaculé de mes souliers tout crottés de maladresse...
Je gis dans le silence, cherchant à me distraire.
Que puis-je raconter qui soit vraiment utile à moi-même ou à quelqu'un d'autre ?
Ou alors utile comme une bulle de savon, une guirlande..."

La solitude, c'est chouette !bulles_et_nacelle1 Si si. A la télé, on regarde ce que l'on veut, on mange à l'heure qui nous convient, idem pour la douche, et je ne parle pas du livre que l'on peut commencer au beau milieu de la nuit sans gêner les voisins...remarquez s'il n'y a pas de voisins.
Une petite souris, écrivain de métier, clame haut et fort son amour de la solitude mais alors qu'un oisillon choisit d'apparaître à chaque fois qu'elle ressent ce vide des autres, un trouble la gagne... et si elle avait tort. Et si cet amour de la solitude ne cachait en fait qu'une impuissance d'écrire réellement ce qu'elle souhaite, si elle n'enviait pas tout simplement le décorateur de la ville si affable et cet enfant qui souffle des bulles là-bas, tout ce qui rend les choses un moment plus jolies. Elle aimerait écrire la vie de cette manière-là, ses phrases seraient des guirlandes et ses mots des bulles...

Voici un album qui touche sans prévenir sous des dehors innocents. Il m'a mise Ko, c'est dire. Une réflexion sur l'écriture qui ne clame pas son jeu et une infinie poésie des vignettes, j'adore !

Editions Dargaud - 15.50€ - juin 2009            

Merci ma bibli !

Posté par LESECRITS à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


03 juillet 2010

Ca n'arrive qu'à moi, Didier Tronchet

ca_n_arrive_qu___moi"Prunelle Naturopathie à l'écoute !"

Prunelle est gaffeuse. Ca n'arrive qu'à moi conte d'ailleurs ses mésaventures. Mais Prunelle est également une jeune femme attachante qui a le souci de la nature et prône le tri sélectif, voyage en bicyclette. Elle vient d'ouvrir un cabinet de naturothérapie. Tous les soirs, elle distrait sa mère au téléphone avec les péripéties de sa journée. Tout irait bien si un sitcom à succès à la télévision ne semblait copier son quotidien dans les moindres détails. Mais quel est donc ce mystère ?

Je connaissais les aventures truculentes et caustiques de «Jean-Claude Tergal». Didier Tronchet nous livre ici une comédie beaucoup plus tendre, lissée et sociale, tout public. Alors, bien entendu, le trait est toujours épais, les visages  lourds, mais il y a un talent indéniable, celui de présenter sans jugement des personnages un peu naïfs et décalés, sympathiques. Je suis déjà fan et j'attends avec impatience le deuxième tome !

Futuropolis - 16€ - Mai 2010

Posté par LESECRITS à 21:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2010

Burquette, Francis Desharnais

burquetteEn 2003, Francis Desharnais est sur Paris alors que les français débattent de la place des signes religieux à l'école. Cela lui donne les premières idées de Burquette, un projet qu'il finalisera de retour au Québec quelques années plus tard.

Un père, résolu à ce que sa fille adolescente réfléchisse davantage au sort de l'humanité plutôt que de se vautrer devant la télévision, a l'idée - un brin malsaine - de la contraindre à porter quotidiennement une burqa, et ce pendant une année.

"-Je crois que cette expérience t'aidera dans ton développement psycho-social.
-Est-ce que tu l'as pris chez Gap au moins ?"burquette1

Tout est à prendre ici évidemment sous le biais de l'humour même si le rire est souvent jaune et porte à la réflexion. J'ai aimé la manière de Francis Desharnais de filer le thème jusqu'au bout et de mettre à plat nos préjugés. De plus, le petit personnage féminin au langage sarcastique est terriblement attachant. Pourtant, on s'étonne au tout départ de son obéissance sans réserve, mais ce préalable participe certainement de la réflexion...

"Cette bande dessinée parle de choc des cultures, de nos perceptions et de celles des nouveaux arrivants. Elle ne prétend pas amener la moindre solution, ni même dénoncer quoi que ce soit. Elle servirait davantage à prendre du recul pour permettre de voir les choses d'une perspective différente."

Editions les 400 coups - 10€ - 2008

J'avais déjà lu sur le même thème l'excellent Burqa!

Burquette t.2 paraîtra en octobre 2010.

Vous pouvez retrouver l'auteur sur son blog http://www.francisd.com/

Posté par LESECRITS à 15:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

02 juin 2010

Fables amères, Chabouté

fables_am_resJ'avais déjà lu, et beaucoup aimé, Tout seul, cette histoire de solitude et de mer qui fait fondre le coeur. Je voulais donc enchaîner le plaisir avec cet opus là dont on entend beaucoup parler, mais je ne me doutais pas du goût si amer de ces fables qui ne sont pas tant que cela de tout petits riens...

Il y a cette petite fille qui se fait rabrouer par ses parents un dimanche matin alors qu'elle leur apporte le petit-déjeuner au lit, cette caissière qui se laisse houspiller et humilier sans rien dire gavée de chagrin, ces locataires d'un immeuble qui se parlent avec douceur via internet mais se méprisent dans la réalité, et tous ces laissés pour compte de la vie qui semblent avancer comme des fantômes du quotidien...
Que de raisons de se révolter et de s'indigner.

Une lecture pas si légère donc, un peu plombante même pour mon goût. Peut-être est-il préférable de découvrir tout d'abord Tout seul, pour continuer à croire un peu en l'humanité. Cela dit, Chabouté est un excellent auteur, il a réussi encore une fois à me chambouler.

Vents d'Ouest - 12€ - Mars 2010fablesam_res

L'avis de Choco - Bellesahi l'a lu aussi

Posté par LESECRITS à 11:20 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2010

Transat, Aude Picault

transat_aude_picault"Il paraît que, pour s'épanouir, l'individu a besoin de transcender sa modeste existence à travers un idéal, un "grand tout". Moi, je me transcende dans le grand fourre-tout de la communication visuelle. J'alimente l'immense fleuve d'images inutiles et superficielles...et ça ne m'épanouit pas du tout."

Aude, jeune graphiste parisienne trentenaire, ne supporte plus son quotidien surfait. Surtout, il faut bien le dire, depuis que trotte dans sa tête son projet, se retrouver quelques temps seule sur une île pour écrire, et effectuer cette équipée en transat qui s'avérera un bol d'air salvateur...  transat1

D'un trait de crayon, vif, alerte et plein d'humour, Aude Picault sait croquer des attitudes, des expressions, des mouvements. Ce n'est pas réellement l'aspect "vie de trentenaire" qui m'a intéressée ici mais la personnalité du personnage, son expérience maritime, et ses questionnements existentiels, cette peur de se conformer qui agite ses pensées... Comme quoi s'accorder une pause de temps en temps est un bien nécessaire.

"Eh bien moi, avant de partir, j'étais dans l'état [...] où chaque geste me semblait vide de sens. Tu sais, cette angoisse qui te prend, pollue ton regard, rendant tout négatif et vain. La peur de se figer dans une vie trop étroite."

Editions Hachette - Collection Shampooing - 14.95€ - mai 2009

Posté par LESECRITS à 16:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2010

Cinq mille kilomètres par seconde, Manuele Fior

cinqmillekilom_tresparseconde"Bonjour Lucy.
Moi ? Bien, bien. En Egypte. Tu l'as vu dans le journal ?
Pardon ? Non, il y a comme une seconde de décalage.
Tu m'entends maintenant ?
C'est normal, nous sommes à...
Tu m'appelles d'Oslo ?
Plus ou moins cinq mille kilomètres.
Cinq mille kilomètres et une seconde."

Lors de l'emménagement de Lucia dans une résidence, son regard croise celui de Piéro, son voisin d'en face. Elle a seize ans et ce dernier vient de réussir son diplôme de fin d'études. Ils s'aiment un moment puis s'éloignent. Lucia part en Norvège, y rencontre Sven et tombe enceinte. Piéro devient entre temps un archéologue reconnu...

Cinq mille kilomètres par seconde est une bande-dessinnée qui conte par touches colorées les aléas de leur deux parcours de vie, ou comment à force de tenter de choisir entre plusieurs voies possibles, on perd le nord et passe allègrement à côté de l'amour. Une réflexion un brin désanchantée sur le temps qui passe, aussi...

J'ai beaucoup aimé l'esthétique de cet album coloré. Les aquarelles sont superbes et la mise en place des vignettes m'a beaucoup fait penser à Dans mes yeux de Bastien Vivès. A découvrir, résolument !

Biblioth_que_et_LALEditions Atrabile - 19€ - Janvier 2010

(Quelques planches et des commentaires d'internautes à voir et à lire par ici.)

Posté par LESECRITS à 18:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :