02 août 2014

Le chevalier d'Eon d'Agnès Maupré / Les lumières de la France de Joann Sfar (BD)

Ou lorsque je m'amuse à retrouver dans des albums des personnages historiques rencontrés déjà [ici dans le roman de Laetitia Kermel (Le verrou)].

lechevalierdeon

Agnès Maupré, dont j'avais énormément aimé le Milady de Winter [clic ici], s'est attaquée à l'étrange destin de Charles de Beaumont, plus connu sous le nom du «Chevalier d'Eon », espion de Louis XV, aussi à l'aise en robe qu'en habits de chevalier. Il sera envoyé en Russie puis en Angleterre. Les doutes sur son sexe feront jaser la cour, constituant l'un des plus croustillants potins du XVIIIe siècle. 

Un premier tome réussi qui permet de croiser des personnages tels que la Pompadour, Louis XV, la tzarine Elisabeth de Russie, etc... et de contempler une cour faite d'intrigues, de libertinage et de rancoeurs. J'ai aimé lire de nouveau Agnès Maupré dans cet album qui éclate de couleurs contrairement à ses premiers opus qui étaient en noir et blanc, son trait est toujours fluide et son ton fin et cruel comme une lame d'épée.

Editions Ankama - 15.90€ - Janvier 2014 - Merci ma bibli !!

http://agnes.maupre.over-blog.com/

[Un entretien et quelques planches ici]

Les lumières de la France Joann Sfar 1 bis

Forte de mon souvenir du Chat du rabbin [pas de billet], du même auteur, j'ai ouvert cette loufoquerie intelligente que sont Les Lumières de la France de Joan Sfar, en tous les cas ce premier tome. Un Comte, lecteur exalté des nouveaux philosophes des lumières, prend conscience de l'indignité de l'esclavage. Il décide d'écrire sur le sujet, nullement troublé par le paradoxe qu'il tire lui-même ses revenus de ce négoce. Il délaisse sa femme, la comtesse Éponyme, qui n'a pour compagnie véritable que sa chienne Fragonarde (clin d'oeil à Fragonard, peintre du Verrou et du libertinage).

Comme Pour le chevalier d'Eon ci-dessus, les cases de cet album sont éclatantes de couleur, parsemées de corps nus et d'ardeurs (à ne pas mettre entre toutes les mains donc). J'ai apprécié cette lecture, j'ai seulement trouvé que l'écriture des bulles était parfois illisible... je ne sais pas encore si je vais lire les autres tomes.

Editions Dargaud - 13.99€ - Août 2011 - Merci ma bibli !!

Posté par Antigone1 à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 mai 2014

Cet été-là ~Julian Tamaki et Mariko Tamaki

cetetela

"Awago Beach, c'est cet endroit.
Où l'on va chaque été, mes parents et moi.
Depuis... peut-être... toujours."

Rose et ses parents débarquent comme chaque été dans leur maison de vacances, près de la plage. La jeune-fille retrouve avec plaisir les lieux de ses précédents séjours, et aussi sa meilleure amie, Windy. Toutes les deux sont à la frontière de l'adolescence et commencent à regarder avec curiosité le manège des grands. Elles empruntent des DVD effrayants au petit boui-boui du coin, jouent à se faire peur, se mêlent des histoires d'un couple de jeunes-gens qui se disputent, s'interrogent sur l'évolution de leur corps, leurs premiers émois, et le reste d'enfance qui leur colle encore beaucoup à la peau. Pendant ce temps, la mère de Rose, Alice, s'enferme, refuse d'aller nager, cache dans sa mauvaise humeur un bien pénible secret...

Cet été-là est la traduction française d'une BD sortie sous le titre original de This One Summer, un très beau roman graphique signé par deux canadiennes. Les dessins sont justes magnifiques, la narration toute en sobriété, finesse et justesse. Craig Thompson, l'auteur du prodigieux Blankets, approuve cette lecture en quatrième de couverture et je ne peux qu'applaudir des deux mains : "Cet été-là avance en chancelant sur la ligne de faille de la préadolescence, quand la naïveté confortable de l'enfance s'estompe, laissant place aux sombres complexités de la vie adulte. J'ai adoré ce livre."

Une BD comme je les aime où l'intérieur des bulles est à la hauteur du graphisme, et où l'éclatement des vignettes peut étonner agréablement au détour d'une page. Un très beau travail et un coup de coeur !!! 

Grande-fille (13 ans) l'a lu aussi. ;)

Editions Rue de Sèvres - 20€ - 14 mai 2014

cetetela2

cetetela4

Posté par Antigone1 à 09:37 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2014

Un petit goût de noisette, Vanyda

unpetitgoutdenoisette"On reprendra tout ça... plus tard.
- Quand ?
- Quand le noisetier aura donné des fruits."

Décidément, j'aime beaucoup la petite touche de Vanyda, son ton personnel, son regard sur les êtres humains que nous sommes, tous des enfants encombrés dans des corps d'adultes. Dans cet opus, une galerie de personnages attachants se croisent, s'échappent ou se rencontrent. L'amour est à chaque coin de rue, dissimulé derrière les mots anodins d'un sms, exprimé, tu ou suggéré. Chaque nouvelle suit une tranche de vie. Il y est question du moment parfait, des occasions râtées, de ce qui est ou n'est pas, de ce qui n'est plus ou n'a jamais été, et de ce qui pourrait être. Et puis, on s'aperçoit qu'il n'y a rien de plus beau finalement que de recevoir un beau jour par la poste un colis rempli de noisettes...

Oui, décidément, Vanyda suit un chemin intéressant, moderne, frais, qu'il est bien plaisant de continuer de suivre. Après sa trilogie de L'immeuble d'en face [clic] puis de Celle que je ... [clic] (à priori reprise aujourd'hui en six volumes sous le titre Valentine), j'avais lu aussi dernièrement L'Année du dragon [clic], trois tomes dévorés le temps d'un après-midi.
Ici, le noir et blanc est réhaussé de couleurs, mais subtilement, juste ce qu'il faut pour guider le regard.... C'est bien.

http://vanyda.fr/

Editions Dargaud - 17.95€ - Janvier 2014 - Merci ma bibli !!!

Noukette a été touchée coulée [clic] Un gros coup de coeur pour Stephie [clic] Une vraie réussite pour Jérôme [clic] - Lucie a adoré [clic]

unpetitgoutdenoisette1

 

Posté par Antigone1 à 12:28 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2014

Une métamorphose iranienne, Mana Neyestani

unemetamorphoseiranienne

 "Si j'avais su ce qui m'attendait, j'aurais gravé l'image de la lune dans mon esprit... son image sans quadrillage superposé."

Pour une fois je me contente de recopier le mot de l'éditeur qui saura bien mieux que moi vous raconter la terrible histoire de Mana Neyestani....
"Le cauchemar de Mana Neyestani commence en 2006, le jour où il dessine une conversation entre un enfant et un cafard dans le supplément pour enfants d'un hebdomadaire iranien. Le problème est que le cafard dessiné par Mana utilise un mot azéri. Les azéris, un peuple d'origine turc vivant au nord de l'Iran, sont depuis longtemps opprimés par le régime central. Pour certains, le dessin de Mana est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et un excellent prétexte pour déclencher une émeute. Le régime de Téhéran a besoin d'un bouc émissaire, ce sera Mana. Lui et l'éditeur du magazine sont emmenés dans la Prison 209, une section non-officielle de la prison d'Evin, sous l'administration de la VEVAK, le Ministère des Renseignements et de la Sécurité Nationale. Alors que le deux hommes subissent des semaines d'isolement et d'interrogatoires, les azéris organisent de nombreuses manifestations anti-gouvernementales. Les autorités font tirer sur les manifestants, faisant de nombreuses victimes. Au bout de deux mois de détention, Mana obtient un droit de sortie temporaire. Il décide alors de s'enfuir avec sa femme. Après un long périple qui les fera passer par les Émirats Arabes Unis, La Turquie et la Chine, ils parviendront à atteindre la Malaisie pour s'y installer avant de rejoindre Paris en 2010."

Cette BD - aux dessins marquants - m'a laissée sans voix. La violence à laquelle nous assistons, le calvaire qu'endure Mana Neyestani, engendré par un geste aussi anodin qu'un croquis pour un magazine pour enfants est véritablement stupéfiant. Nous restons transis d'incrédulité devant les implications d'un si petit fait. J'ai lu pourtant il y a peu un document retraçant des exactions semblables en Chine [clic ici]... mais la surprise est toujours intacte, et la colère. J'ai aimé ici le regard de l'auteur, si doux et si patient, par contraste avec ses geôliers, et d'une dignité folle, mais aussi sa relation avec sa compagne et leur courage commun.
Encore une fois, une BD instructive, et militante. 

Editions Ca et La - 20€ -2012

Noté chez Theoma qui a beaucoup aimé [clic] - Jérome l'a lu aussi [clic]

Posté par Antigone1 à 08:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2014

Le chien qui louche, Etienne Davodeau

lechienquilouche

 "Le musée du Louvre, c'est le grand machin avec une espèce de pyramide au milieu ?"

Fabien travaille au Louvre, il est gardien de musée, et aime son métier. Il fréquente depuis peu Mathilde. Lors d'une première rencontre avec sa belle-famille est évoqué le talent particulier d'un ancêtre, l'aïeul Gustave. Les frères de Mathilde sont un peu exubérants et décident que la place du tableau déniché dans le grenier est forcément au musée du Louvre. "Le chien qui louche" finira-t-il, contre toutes attentes, sur les murs du célèbre lieu d'exposition ? 

Je ne m'attendais à rien de spécial en ouvrant cette BD, pourtant très lue sur la blogosphère, mais je dois dire que j'ai passé avec elle un moment assez divertissant. J'ai aimé les réparties que se lancent les personnages, notamment le couple que forme Mathilde et Fabien, l'ambiance générale, l'humour et l'espièglerie du tout. Le tableau autour duquel tourne l'intrigue est véritablement affreux et la famille de Mathilde assez grotesque pour en devenir touchante.
Une lecture qui donne envie d'aller se glisser dans un musée dès cet après-midi... Ça tombe bien, certains musées sont en entrée libre le premier dimanche du mois !

lechienquilouche1

Editions Futuropolis - 20€ - Octobre 2013 - Merci ma bibli !!

D'autres lectures... Gambadou - Keisha - Laure - Kathel - Stephie - Jérôme - Mo' - Noukette - Christie - Val - Saxaoul - etc...

Posté par Antigone1 à 10:22 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :


01 avril 2014

L'année du dragon (trilogie) par Vanyda et Duprat

lanneedudragon

... trois tomes dévorés le temps d'un après-midi.

"Non mais... faut pas t'en faire !! Je te l'ai dit, c'est ton année.
- Qu'est-ce que c'est encore que cette histoire ?
- Mais je te l'ai déjà dit !! Cette année dans l'horoscope chinois...
... c'est l'année du dragon."

Franck est en galère. Il squatte le canapé de son frère depuis six mois, n'arrive pas à dire à Kim, sa meilleure amie, qu'il préférerait qu'elle reste près de lui et enchaîne les gaffes avec Bernadette, sa nouvelle collègue. Pourtant, cette dernière le trouve craquant, bourré d'humour et est toute disposée à lui faire une petite place dans son appartement. C'est l'année du dragon d'accord, c'est son année ok, mais tout ne se déroule pas comme Franck le voudrait... De plus, depuis que Kim lui a mis cette idée en tête, il voit des dragons partout, dans son imagination prolixe, et surtout dans ses cauchemars. Une bonne idée ma foi pour régler quelques comptes avec l'entourage immédiat, quoique. 

lanneedudragon2

J'avais déjà beaucoup aimé Vanyda dans sa trilogie de L'immeuble d'en face puis dans Celle que je ..., j'ai retrouvé ici le même plaisir de lecture, ce même dessin emprunt d'aisance et de naturel qui m'avait auparavant séduite. L'humour est également très présent dans ces trois tomes, les apparitions du dragon sont à la fois grotesques et irrésistibles. Après les voisins de L'immeuble d'en face, les collégiennes de Celle que je..., c'est une rencontre réussie avec un trio amoureux frais et attachant !

lanneedudragonplanche

Editions Carabas - 16€ - Février 2008 - Merci ma bibli !!

Posté par Antigone1 à 20:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2014

Un petit détour, et autres racontars... en BD - Un coup de coeur !

unpetitdetour

 ... par Jorn Riel, Gwen de Bonneval et Hervé Tanquerelle

"[...] où le placide Siverts prend conscience qu'une bonne colère peut avoir du bon, et qu'au bout du compte le hasard fait bien les choses."

Jorn Riel est connu pour ses célèbres racontars, que l'on peut trouver en format poche chez 10/18.
Ma première rencontre avec l'auteur et son univers date déjà de 2008 alors que La Vierge froide et autres racontars [clic ici] était au programme du club de lecture des blogueuses. A l'époque, je suis tombée littéralement sous le charme de ses chroniques du froid. Un coup de coeur ! "Quelle surprise délicieuse que cette lecture ! Ces racontars "cocasses" et drôles, souvent gravement profonds, toujours décalés et philosophiques, ont été un régal ! Dans la solitude de l'hiver arctique, la parole a un pouvoir énorme, celle de sauver les hommes, et un prix, comme n'importe quel bien précieux. Alors, le dire s'échange, se vend, se troque et son absence peut se vivre comme un drame car dans cette solitude du Groenland elle a autant de poids que l'air que l'on respire."

Et puis, j'ai lu la première BD créée par le trio infernal, intitulé La Vierge froide et autres racontars [clic ici], émue, enthousiaste, heureuse comme tout de retrouver intact l'univers qui m'avait tant plu dans la version livre. Re-coup de coeur ! "Aussi jubilatoire que sa version romanesque La vierge froide et autres racontars - version BD - a le charme de l'absurde et de l'onirisme brut. En effet, au pays du froid, des hommes et de la solitude, on ne perd pas une occasion de se divertir, de se raconter des histoires ou de passer du bon temps. Cela donne au lecteur des scènes assez cocasses. Les chasseurs de l'Arctique vivent dans des cabanes perdues, aiment par dessus tout les visites, se tiennent compagnie deux par deux... J'ai encore une fois adoré l'univers de Jorn Riel, et je me demande bien pourquoi je n'ai pas persévéré avec cet auteur à l'époque où je l'ai croisé pour la première fois, c'est tellement bien."

racontars_1

Avec Un petit détour et autres racontars, troisième opus de la version BD donc, la magie opère toujours. Re-re-coup de coeur ! Trois nouveaux racontars trouvent leur place dans cet album parfait en tous points... La Balle perdue, Un petit détour et Ce qu'il advint d'Emma par la suite.

J'aime la gouaille de ces hommes croqués par Jorn Riel, leurs réactions (parfois bien étranges) face à l'adversité, l'importance qu'ils accordent à l'imagination et aux formes du récit. Je ris beaucoup à lire leurs mésaventures, elles me font étrangement du bien. Et puis, l'objet livre est beau, de ceux que l'on caresse, que l'on renifle (parce qu'il sent bon le livre neuf) et dont on admire même la qualité esthétique de la tranche !!

Un énorme merci à Priceminister pour l'opportunité et l'envoi !! - Et merci à Solenn d'avoir relayé l'info sur son compte twitter [clic]

banbd

Je vais réserver d'urgence Le roi Oscar et autres racontars à la bibli (le tome 2 de la version BD)... pas encore lu (mais pourquoi donc ?)

Editions Sarbacane - 22€ - Octobre 2013

Posté par Antigone1 à 10:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

02 février 2014

Les quatre soeurs T1 Enid ~ Cati Baur et Malika Ferdjoukh

 

enid

"Au bout du bout" comme dit Hortense... juste avant le bord, avant la falaise et la mer, à l'aplomb du vide, il y a... la Vill'Hervé."

Enid (9 ans) a quatre soeurs : Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie. L'aînée qui a à peine 23 ans gère la demeure et veille sur ses benjamines. Les parents des soeurs Verdelaine sont décédés il y a peu. D'ailleurs, leurs fantômes apparaissent quotidiennement aux filles leur apportant conseils, soutien mais aussi espièglerie. Enid, l'héroïne de ce premier tome, est à la recherche de sa chauve-souris qui a disparu lors d'une violente tempête, celle-là même qui a définitivement déraciné le sycomore et l'a jeté sur le puits. Depuis, d'étranges hurlements troublent les nuits de la Vill'Hervé...

Je lis la série à l'envers. Ayant déjà beaucoup aimé le second tome [clic ici], il me tardait de découvrir le premier, sorti en 2011 chez Delcourt, et réédité en janvier chez Rue de Sèvres. Même si j'ai été moins séduite par ce premier tome, j'ai retrouvé avec plaisir la maisonnée et ses cinq habitantes. J'ai par contre été très gênée par la taille des caractères et la typo des bulles de mon exemplaire édité chez Delcourt, mais je pense que la réédition résoud ce problème car le tome 2 est dans un format plus large. Bon, on peut le dire, ça y est, j'ai développé une affection démesurée pour les soeurs Verdelaine, et il me tarde donc de lire le tome 3 à présent... (hâte !)

Editions Rue de Sèvres - 15€ - Janvier 2014 - Merci ma bibli !!

George a aussi lu ce premier tome - Enna a été émue et amusée 

Posté par Antigone1 à 12:44 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2014

Mauvais genre, Chloé Cruchaudet

 

mauvaisgenre

"Ce qui compte, c'est que je vais pouvoir sortir, aller cueillir des violettes au bois... Tu sens le printemps qui arrive ?
- Paul... une robe ça suffit pas."

Paul et Louise se plaisent, s'aiment, mais la Première Guerre mondiale éclate. Alors, les deux tourtereaux se marient en urgence, et Paul part sur le front. Convaincu qu'il doit échapper à l'enfer des tranchées, il devient déserteur. Risquant la mort, caché dans une chambre d'hôtel près de sa dulcinée, lui vient soudain l'idée de se travestir en femme. Le déguisement est efficace, Paul se prend au jeu. Désormais, il sera Suzanne. Mais le couple va plus loin et dépasse tous les interdits, jusqu'au drame...

Mauvais genre est une histoire inspirée de faits réels. La quatrième de couverture est d'ailleurs illustrée par la photographie d'un homme travesti. Et j'ai été à la fois bluffée par la grande qualité de cette BD, et aussi troublée par la crudité de certaines scènes, marquantes. Comme dans Le bleu est une couleur chaude, ici c'est le rouge qui s'étire de case en case, l'indice fort d'une féminité qui s'affirme et s'expose. Les dessins sont à la fois légers et fluides, puis glauques lorsqu'il s'agit d'évoquer les horreurs et les traumatismes de la guerre, les disputes conjugales, la dérive d'un couple qui se perd. 
Une BD coup de coeur !! Une véritable claque. Vous êtes prévenus.

Editions Delcourt/Mirages - 18.95€ - Septembre 2013 - Merci ma bibli !!

Noté chez Stephie qui vous renverra vers plein d'autres lectures [clic]

mauvais_genre_planche04

mauvaisgenreplanche1

   Mauvais-genreplanche  

 

Posté par Antigone1 à 20:56 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2014

Quatre soeurs T2 Hortense ~ Malika Ferdjoukh et Cati Baur

quatresoeurs

"C'est quoi une maison sous l'influence du feng shui ?

- Imagine la vill'Hervé avec le linge lavé, plié, rangé, la vaisselle étincelante... la vieille horloge jetée, le tableau de faisans morts de tante Lucrèce à la poubelle... les bouquins pas emplilés par terre mais rangés. Voilà. On serait peut-être, je dis bien peut-être sous l'influence du feng shui."

Hortense a 11 ans. Elle est plutôt timide et passe sa vie le nez dans les livres ou dans son journal intime. Elle vit avec ses quatre soeurs, toutes différentes. Ses parents sont décédés et depuis c'est sa soeur aînée, Charlie, qui prend la famille en charge. Un jour elle rencontre Muguette, une jeune fille malade, qui l'incite à aller vers le théâtre. C'est une révélation pour Hortense !! Mais comment vaincre sa terrible peur ?
Pendant ce temps, Bettina, repousse un garçon puis se rend compte qu'elle en est à son insu follement tombée amoureuse... Que faire pour rattraper, pour ravaler, tout ce qu'elle lui a déjà malencontreusement dit ? Elle le trouvait si laid.

quatresoeurs1

Et bien voici avec cette lecture - une BD -, le deuxième tome d'une série, mon premier coup de coeur de l'année !!
Je ne connaissais pas la version roman éponyme et jeunesse des Quatre soeurs. C'est donc en toute innocence que j'ai ouvert cet album qui a été réellement un délicieux moment...
J'ai aimé cette famille bigarrée, son histoire, mais également la mise en page, la dynamique des cases et des dessins, le choix judicieux du texte écrit soit en bulle ou en légende.
J'ai très très envie de me procurer les autres tomes... Enid (le tome 1) est déjà sorti le 5 janvier.

Editions Rue de Sèvres - 14€ - 8 janvier 2014

Posté par Antigone1 à 17:34 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,