23 novembre 2016

La légèreté, Catherine Meurisse ~ La BD du mercredi

lalegerete

 "Il me manque quelque chose."

Catherine Meurisse est en retard ce matin du 7 janvier, toute préoccupée par sa relation impossible avec cet homme qui lui manque. Lorsqu'elle débarque à Charlie Hebdo, le drame a déjà commencé, l'inimaginable. Après le choc, il s'agit de continuer à vivre. Mais ce n'est pas si simple, il y a surtout le sentiment d'être morte, elle aussi ce jour là, comme ses amis. Pour continuer, elle traque alors le beau, à Cabourg à la recherche de Marcel Proust, à la campagne, à la Villa Medicis, elle cherche le syndrome de Stendhal. Et elle découvre enfin que la beauté est partout, dans le moindre signe, cette beauté qui sauve, et rend la légèreté de nouveau possible.

Cet album est bien entendu plein d'émotion, mais également d'humour et de grande dignité. La douleur de Catherine Meurisse est intérieure, profonde certes, mais pudiquement mise en avant. Et c'est sa recherche de beauté, de légèreté et de lumière que nous poursuivons surtout. J'ai eu un coup de coeur évident pour cette BD, pour le sujet certes, mais également pour sa mise en page, les dessins, la force de certaines pages. Une lecture... pas aussi légère que le laisse supposer sa couverture.

Editions Dargaud - 19.99€ - Avril 2016 - Merci ma bibli !!!

Lu dans le cadre de la BD du mercredi. Tous les autres liens sont aujourd'hui chez Mo' [clic ici]

lalegerete1

 

Posté par Antigone1 à 06:35 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 juillet 2016

Entre ici et ailleurs, Vanyda

entreicietailleurs

 "Ça te dirait qu'on mange ensemble ce soir ? Je t'invite."

Coralie vient de se séparer de son copain de longue date, et à 28 ans, se retrouver seule dans un appartement est assez incongru, et même un peu décourageant. Elle n'a pas très envie de sortir de chez elle, se contente d'aller au bureau, et de bavarder avec sa collègue Océane. Heureusement, son frère est là, qui la titille. Il vient parfois de Paris jouer aux jeux vidéo avec elle. Pour lui prouver qu'elle est capable de s'inscrire à un sport, elle commence des cours de Capoera. Le groupe s'avère très sympathique, et de conversations en rencontres amoureuses ou amicales, Coralie va se rendre compte qu'elle peut en apprendre encore plus sur ses origines à demi laotiennes, et peut être s'inventer une nouvelle vie. En effet, on l'interroge régulièrement sur sa nationalité, son appartenance, ses goûts culinaires et les rites auxquels sa famille se plie. Très proche de Kamel, elle entretient avec lui un dialogue intéressant sur leurs origines et leurs différences, tout en cherchant sans le chercher l'amour. 

Comme toujours, lire un album de Vanyda est un délicieux moment. J'aime son trait, la fluidité de son dessin, sa façon de croquer les gens, les réflexions sur l'existence qui émergent des dialogues. Entre ici et ailleurs est un opus réussi, il semble s'inspirer des propres interrogations de l'auteure (voir le rabat de la quatrième de couverture) sur son vécu de fille d'immigré. Et c'est une véritable bouffée d'air, et réconfortant de constater, que l'ouverture est possible, et finalement si simple. Une BD qui allie quête des origines et recherche de soi.

Editions Dargaud - 14.99 - Janvier 2016 - Merci ma bibli !!

Pour Moka, c'est une réussite, et elle parle aussi de bouffée d'oxygène !

entreicietailleurs1

Posté par Antigone1 à 10:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mai 2016

Embarqué et L'essai

Deux BD lues dernièrement...

embarque1           lessai

 

Embarqué de Christian Cailleaux - Futuropolis - 24€ - Mai 2015 - Christian Cailleaux, fasciné comme tout à chacun par la mer, et ce depuis toujours, se questionne sur ce qu'elle évoque pour lui, et questionne également les jeunes engagés du centre d'instruction naval de Brest. Il recueille leurs histoires et leurs motivations pour rentrer à l'école des Mousses, mais aussi en mer à bord de la frégate Floréal et même sous la mer dans un sous-marin à propulsion nucléaire. Mais c'est un questionnement plus large sur la place de la mer en France, sur son histoire, qui nous est contée en parallèle. Un album que j'ai trouvé absolument passionnant, pas lassant du tout, passant astucieusement d'un style graphique à l'autre, magnifique, instructif et abouti. 

embarqué    embarque2

L'essai de Nicolas Debon - Dargaud - 16.45€ - Mai 2015 - Nicolas Debon retrace dans cet album l'histoire à la fois imaginée et réelle d'une communauté anarchiste qui s'était installée dans les Ardennes en 1903. Il s'est aidé des documents de l'époque, et surtout des photographies. La communauté de L'Essai incarnait l'espoir d'un modèle de société utopique et égalitaire. Cet album est passionnant, car il décrit un épisode largement inconnu, dont il ne reste presque aucune trace, et fascinant car sa qualité graphique est à la fois précise et trouble. En effet, le personnage à l'origine du petit village, celui qui en a creusé les premières fondations, Henry Jean-Charles Fortuné, reste tout du long entouré d'un mystère que Nicolas Debon sait judicieusement entretenir. 
J'ai lu ce titre dans le cadre du Prix Cezam. 

nicolas-debon-lessai-dargaud-construction