17 janvier 2016

La fourmi assassine, Patrice Pluyette

lafourmiassassine "La seule conclusion à tirer est que le jour de la disparition d'Odile, quelque chose ne s'est pas passé comme d'habitude dans la vie de quelqu'un."

Odile a disparu. Francis Lecamier, son compagnon, avoue son meurtre. Il ne sait pas vraiment ce qu'il s'est passé, c'était une soirée ordinaire, et il a commis ce geste irrémédiable de l'étrangler avant de dépecer son corps. Mais l'aveu semble bien facile, et le corps introuvable. Et puis il y a cet éleveur de porcs, Legrousse, qui se promène en ville avec ses poupées gonflables... L'inspecteur Rivière mène l'enquête.

Voici un bien étrange petit roman, au style enlevé, mais qui m'a beaucoup ennuyé dans sa première partie. L'auteur s'y penche effectivement sur les habitudes de son éleveur de porcs (simple d'esprit), assez grotesques, glauques et répétitives, tandis que l'atmopshère générale, et les autres personnages, s'enlisent dans le nébuleux. Il ne faut pas espérer lire véritablement un roman policier avec ce titre, mais plus certainement une sorte d'exercice de style. Quand la narration s'occupe tout à coup plus précisément d'Odile, des circonstances de sa disparition, le roman prend une autre forme, et j'ai apprécié en toute fin d'ouvrage ce que j'ai compris des références sous-jacentes au Des souris et des hommes de Steinbeck incluses dans ce livre, de l'humour et de la dérision cynique voulue. Patrice Pluyette est également l'auteur de La Traversée du Mozambique par temps calme, plus connu, et disponible en format poche... un titre à découvrir, peut-être. Car je n'ai certainement pas lu le plus abouti de sa production.

Editions du Seuil - 15€ - Janvier 2015

Une lecture sur Biblio du Dolmen

Posté par Antigone1 à 14:27 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,